AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Better than Revenge [JEFFERSON]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Better than Revenge [JEFFERSON] Lun 21 Avr - 10:07


BETTER THAN REVENGE


Ne me demandez-pas pourquoi Mary Margaret avait décidé de se rendre dans la forêt ce matin là. Peut être qu'après sa conversation avec sa fille de l'autre jour, concernant Regina, elle avait besoin d'air. Besoin d'oublier aussi... Surtout d'oublier en réalité ! Depuis que May Margaret était sûre et certaine que sa fille avait des sentiments pour sa belle-mère, tout était compliqué.

La jeune femme avait donc pris son arc et ses flèches pour une balade matinale. Elle avait fait la promesse à David qu'elle ne rentrera pas trop tard et qu'elle ne risquerait rien. Mais rien ne l'obligeait à s'entraîner quelque peu. Surtout que personne ne s'aventurait jamais dans la forêt... Hormis elle et sa fille, voire parfois Henry... A croire donc que rechercher le danger constamment était un "truc de famille" comme se plaisait à les appeler son frangin... Ou son petit fils...

La jeune femme ne pût s'empêcher de pousser un soupir. A cause d'Emma, son arbre généalogique allait encore être plus compliqué qu'il ne l'était déjà... Elle leva donc les yeux vers le ciel, sans nuages, avant d'entendre du bruit, non loin d'elle. Comme un bruit de fuite, en réalité. Vive comme l'éclair, la jeune femme tourna donc son regard vers l'endroit et coupa sa respiration. Elle était une traqueuse, elle allait donc voir ce qu'il se tramait alentours. La princesse s'avança donc vers l'endroit à pas de loup, son arc à la main, prête à décocher une flèche...

Mais le fugitif semblait l'avoir entendu puisque les bruits de pas se figèrent. Snow se décala donc vers sa droite pour sortir d'entre les arbres et se retrouver nez-à-nez avec une ancienne "connaissance". Mais le terme ennemi serait plutôt approprié...

-Vous ?

Aussi rapide qu'une flèche, l'ancienne princesse arqua donc son arc, flèche posée dessus, et se mit donc à viser Jefferson. Elle n'était pas prête à se faire ligoter une nouvelle fois...



Revenir en haut Aller en bas
avatar

The Mad Man with a Hat
Pommes : 288
Né(e) le : 18/04/2014

MessageSujet: Re: Better than Revenge [JEFFERSON] Lun 21 Avr - 13:55



❝ Jefferson & Snow ❞
Better than Revenge


L'avantage lorsqu'on habite non loin de la forêt, ce que lorsqu'on a envie d'un peu de calme tout en profitant du soleil, il suffit de pousser sa porte et de faire quelques pas. Assis sur un tronc d'arbre je profite du soleil, je ferme les yeux en poussant un soupir. J'ai pas envie d'être productif aujourd'hui… J'ai juste envie de paresser au soleil, assis sur ma souche. Ouais je fais vieux con fatigué, mais honnêtement je le suis aujourd'hui.  Vous allez pas râler juste parce que je veux passer une journée au calme… Non mais je vous jure… ces jeunes. Alors que je suis en train de profiter du silence reposant de la forêt et de la douce chaleur du soleil, un bruit attire mon attention. Je rouvre d'un coup les yeux, le coeur battant. Ok, ça c'est pas normal. Je me lève, tentant de faire le moins de bruit possible. Quoique ce soit ou qui que ce soit, mieux vaut pas pour moi que je traîne dans le coin plus que nécessaire… Parce qu'avec la chance que j'ai, je vais sûrement tomber sur quelqu'un qui m'en veut. Et je vous préviens, le premier qui me dit que je n'ai pas d'amis je lui éclate un service entier à thé sur la tête. Au travers des branchages j'aperçois alors une silhouette qui est bien trop familière à mon goût… Oh fantastique, de toute les personnes que je pouvais rencontrer dans la forêt il a fallut que je tombe sur elle. Snow-White en personne. Fantastique.

Je la regarde avancer avec angoisse. Je ne peux pas me permettre de rester ici plus longtemps. Il est temps de mettre en place une petite retrait anticipé. Non pas qu'elle me fait peur, mais… disons que j'ai moyennement envie qu'elle me trouve. Pourquoi ? Oh je ne sais pas mais j'ai comme l'impression qu'elle ne serait pas réellement ravie de me revoir. En tout cas pas après ce que je lui ai fait. Mais bon elle pourrait comprendre, c'était sous l'énergie du désespoir, le but ce n'était pas de les blesser… Juste de motiver Emma… Oui j'ai peut-être un peu abusé sur les moyens mais que voulez-vous, faut savoir se montrer intimidant parfois. Bon trêve de divergences… Faut que je casse moi. J'aurais pu partir en détendre, l'air de rien sans faire trop de bruit, mais ça aurait été trop facile. Non il faut que je me sente obligé de faire sans la moindre discrétion, je saute par dessus un tronc d'arbre, avant de me mettre à courir dans la direction opposé de la jeune femme. Avec un peu de chance elle ne va pas…OH EVIDEMMENT. J'entends qu'elle me suit. Génial. Je me fige, mon coeur cognant bien trop vite à mon goût dans ma poitrine. Ok, ok, du calme, il va me falloir un autre plan et vite. Hum… Courir ? Ouais en même temps je vois pas très bien ce que je pourrais faire d'autre… Je n'ai pas le temps de faire un pas que Snow déboule hors de arbres. D'une voix glaciale elle m'accueille de façon plutôt cavalière pour une princesse :

- Vous ?

Non ton Prince Charmant, idiote. Je n'ai pas le temps de lui adresser la moindre réplique cinglante, qu'elle bande son arc et arme une flèche. Wow, wow, wow, pas besoin d'en venir là tout de suite… Je suis sûr qu'on peut discuter toi et moi. Je tente de lui adresser une sourire, histoire d'essayer de  la détendre un peu. Ce serait dommage qu'une flèche malheureuse parte par accident. J'en ai pas l'air comme ça, mais je tiens à la vie tout de même…Je déglutis difficilement avant de réussir à lui dire :

"Moi aussi je suis ravie de te revoir Snow… Tu peux baisser ton arc, comme tu peux le constater je ne suis pas armé, alors par besoin de te donner cette peine."

Pour lui prouver ma bonne foi et mon entière coopération, je lève les mains en l'air, lui montrant que je n'ai rien avec moi. L'air de rien je fais quelques pas sur le côté, espérant ainsi lui échapper.

"Et si vous baissiez cet arc, histoire qu'on puisse discuter tranquillement…"

Je ne sais pas pourquoi, mais je sens qu'elle est plus prête à m'en décocher une plutôt qu'à discuter autour d'un café avec moi.



© Nightmare sur Épicode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Better than Revenge [JEFFERSON] Lun 21 Avr - 17:10


BETTER THAN REVENGE


Si l'autre personne voulait ne pas se faire voir de la part de Snow et bien c'était totalement raté. Parce que niveau discrétion, sauter du tronc d'arbre sur lequel on se trouvait avant de s'enfuir en courant, ce n'était pas très futé... Le fugitif était donc lui aussi un idiot !

La course poursuite commença donc à travers la forêt mais Snow n'avait pas oublié ses instincts de traqueuse. Et connaissant la forêt comme sa poche, elle arriva facilement à couper le chemin de Jefferson pour l'arrêter et le fixer avec un regard noir, et quelque peu surpris. Parce que oui, elle ne s'attendait pas vraiment à tomber sur lui. Elle arqua donc son arc, ne prenant même pas le temps de réfléchir. Tout ce qu'elle voulait présentement, c'était simplement survivre et ne pas se refaire séquestrée une nouvelle fois par le chapelier fou. Gardant donc sa position sans tirer sa flèche, la jeune femme l'écouta donc lui faire un blabla inutile. Parce que tout ce qu'il disait n'avait aucun sens. Mais d'un autre côté, s'il avait voulu lui faire du mal, il l'aurait déjà fait n'est-ce-pas ? Elle ne baissa cependant pas son arc et lâcha sa flèche, faisant lentement glisser ses doigts sur la corde. Bien évidemment, ce n'était qu'une flèche d'avertissement qui allait se ficher tout droit dans l'arbre le plus proche de là où se trouvait Jefferson et qui siffla à ses oreilles...

-Flèche d'avertissement, je vous jure que la prochaine ne vous loupera pas si vous essayez juste de faire quelque chose contre moi.

Le chapelier leva donc les mains en signe de paix mais Snow ne rangea pas pour autant son arc. Peut être était-elle impulsive, mais elle n'était pas suicidaire non plus. Elle garda donc son arc levé, en face d'elle, tout en lançant, pour répondre à sa demande :

-Et pourquoi je voudrais discuter avec vous ? Après tout, la dernière fois, vous m'avez enlevée alors que je ne vous avez strictement rien fait !

Elle haussa alors les sourcils, restant en position de tir, prête à lui mettre la raclée de sa vie s'il osait ne serait-ce que bouger le petit doigt pour s'approcher encore plus d'elle....



Revenir en haut Aller en bas
avatar

The Mad Man with a Hat
Pommes : 288
Né(e) le : 18/04/2014

MessageSujet: Re: Better than Revenge [JEFFERSON] Lun 21 Avr - 22:27



❝ Jefferson & Snow ❞
Better than Revenge


La flèche siffle à mon oreille, par réflexe je m'écarte d'un pas. Sa flèche va se planter dans l'arbre derrière moi. Mais elle va pas bien celle-là ?! Heureusement que je lui dit que je viens en paix, sinon je pense que celle-là était pour moi. C'est ça Princesse, profite du fais d'avoir l'avantage pour me menacer, tu faisais moins la maligne quand c'est moi qui menait la danse. Tout de moins elle faisait moins la maligne. C'est vrai que maintenant qu'elle a un joli arc elle se permet de menacer tout ce qui bouge, faut te calmer ma belle, ici t'es reine de rien du tout, alors redescends sur terre ma grande. Je ne supporte pas sa petite mise en garde, j'ai comme l'impression d'être un gosse que sa mère est en train de gronder. Je vous jure que si j'étais en position de l'ouvrir sans craindre de prends une flèche, je lui aurais déjà attaché à un arbre, juste histoire de lui rappeler de bon souvenirs… Bon je dois lui accorder le fait qu'elle a le tact de ne pas encocher une autre flèche à son arc, peut-être qu'elle est ouverte pour qu'on parle finalement. Ou pas. Je pousse un soupir de colère. Elle commence sérieusement à me taper sur le système avec ses airs de princesse. Ok tu veux pas discuter ? Eh bien laisse moi partir alors. Comme ça ton problème est réglé ma grande… Pour lui prouver ma bonne foi, je fais un pas en arrière, tentant de lui montrer que je ne lui veut aucun mal. Même si l'air de rien, je suis en train de gentiment m'éloigner d'elle, il me suffit d'un bond sur le côté pour que je me retrouve sous le couvert des arbres et là j'ai une chance de m'échapper… Hum. Ça mérite que j'essaye. Je n'aime pas tellement devoir fuir, mais honnêtement je n'ai pas non plus envie de passer le reste de ma journée en tête à tête avec elle… Je passe rapidement ma langue sur mes lèvres avant de lui dire :

"Vous ne voulez pas discuter avec moi ? Pas de problème, je n'ai pas tellement envie de perdre mon temps avec vous non plus…"

C'est pas comme si j'avais autre chose à faire aujourd'hui… Quoique… Bon ok, c'est pas comme si j'avais des journées fortement remplis, mais quand même quitte à perdre mon temps, autant choisir comment. Un silence tendu s'installe alors entre nous. Sans la quitter des yeux, je baisse lentement mes mains. Ok à trois je saute dans les fourrés et je me met à courir, le but c'est de la semer et de rester à couvert histoire de l'empêcher de tirer correctement. Je lui adresse un immense sourire avant de bondir d'un coup sur ma gauche, je me réceptionne sans trop de problème et commence à courir, sautant par dessus les racines et esquivant  au maximum les branchages un peu bas. Je l'entends courir derrière moi, oh mais tu veux pas me lâcher oui ? T'as pas quelqu'un d'autre à embêter ? Je continue de courir, sans me retourner, j'entends alors quelque chose passer près de mon oreille droite. WOW. Mais, mais c'est moi où elle est en train de me tirer dessus là ?! Une seconde flèche qui s'enfonce dans un arbre devant moi me confirme bien ma première impression. Mais elle est cinglé ou quoi ? Ok c'est officiel j'ai intérêt à continuer à courir, sinon elle va me faire la peau. Alors que je manque de me prendre le pied et au passage de m'étaler par terre, je ressens une vivre douleur dans la cuisse gauche. Je laisse échapper un grognement de douleur avant de tomber. Je pose ma main sur ma cuisse douloureuse, je la retire, découvrant avec horreur que je saigne. Génial. Manquait plus que ça à mon bonheur. Je fusille du regard la flèche qui me nargue à quelque mètres. T'es contente de toi peut-être ? Tu trouve ça marrant ? Moi pas. Saleté de flèche de… Et puis c'est pas comme si c'était une petite coupure… Non, c'est une belle estafilade, génial… Les deux mains sur ma cuisse j'essaye de stopper le flot continue de sang qui s'échappe de ma cuisse. C'est alors que je vois Snow me rejoindre. Gagné par la colère je lui dit la voix tremblante de colère :

"Ça y est t'es contente ? Tu l'as eu ta revanche ? Tu pouvais pas te contenter de me laisser filer, non, t'avais besoin de venir m'humilier avant… Alors c'est quoi la prochaine étape ? Me jeter en prison ou m'attacher et me séquestrer ?"

Ouais je sais je suis mal placé pour faire ce genre de remarque. Seulement je suis blessé, clairement pas en position de force et en tête à tête avec une personne que je n'apprécie pas du tout. Mais à part ça tout va bien.



© Nightmare sur Épicode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Better than Revenge [JEFFERSON] Ven 25 Avr - 12:02


BETTER THAN REVENGE


Mary Margaret n'avait pas du tout envie de discuter avec Jefferson. Du moins, elle aurait eu envie si le fou ne l'avait pas séquestrée, moins d'un an plus tôt, alors qu'elle s'échappait de prison. Elle le fixa avec un regard noir, avant de faire passer une flèche près de son oreille, juste pour l'avertir que la chasse était ouverte. Oui, Snow venait de reprendre le dessus sur Mary Margaret. Elle nargua donc du regard le méchant Chapelier, qui lui disait ne pas vouloir perdre de temps avec elle. La brunette arqua donc les sourcils, avant de simplement lâcher, plus pour lui que pour elle :

-Je serais vous, je commencerais à courir alors..

Sur ces belles paroles peu matures, elle laissa donc le Chapelier commencer à courir, avant de prendre son arc, d'y poser une nouvelle flèche et de se mettre à la poursuivre. La chasse avait commencé. Et elle comptait bien obtenir sa revanche sur le blond.

La jeune femme laissa donc la traqueuse prendre le dessus sur la maitresse d'école avant de lâcher sa première flèche, en s'arrêtant subitement. Encore une fois, c'étai simplement une flèche d'avertissement qui siffla aux oreilles du père de Grace et alla se ficher dans un arbre. Puis Snow reprit sa poursuite, sachant très bien qu'elle ne louperait cette fois-ci pas sa cible vivante. Et c'est ainsi que sa troisième flèche toucha l'homme et elle se mit à le suivre en suivant les gouttes de sang se trouvant sur le sol. Elle le trouva alors à terre, sa flèche trônant à ses côtés. Elle se pencha alors vers lui, le poussant pour qu'il se retrouve allongé au sol, avant de récupérer sa flèche et d'en essuyer le sang sur l'herbe, ne voulant pas passer pour une psychopathe...

Il lui demanda alors ce qu'elle comptait faire de lui. Et surtout si elle allait l'attacher et le séquestrer. La brunette leva alors les yeux au ciel, ne pouvant s'empêcher de demander :

-Ca vous plairait n'est-ce-pas ?

Elle finit par relever l'homme, se fichant bien du fait que sa blessure à la cuisse devait le lancer, avant de lui dire :

-Je vous emmène au poste et on va voir si vous pouvez m'être utile ou non.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

The Mad Man with a Hat
Pommes : 288
Né(e) le : 18/04/2014

MessageSujet: Re: Better than Revenge [JEFFERSON] Dim 27 Avr - 12:33



❝ Jefferson & Snow ❞
Better than Revenge


Je réprime un grognement de douleur au moment où Snow me pousse à terre. C'est ça, tu veux pas non plus frapper un homme déjà à terre ? Non parce que quitte à te comporter cruellement avec moi, autant le faire jusqu'au bout. Tu parles d'une princesse aimante et pleine de compassion… Cette femme est loin d'être aussi pur et innocente qu'elle veut bien le faire croire, peut-être que dans le fond Regina avait raison… Tandis qu'elle récupère et nettoie sa flèche ensanglanté, je me rassieds du mieux que je peux, pestant contre la douleur qui irradie ma jambe. Lorsqu'elle me renvoie ma provocation en pleine face à l'aide d'une habile boutade, je me contente de la fusiller du regard et de cracher à ses pieds.

"Prends pas tes rêves pour des réalités ma belle…. Mais bon je peux te comprendre, je suis bien plus sexy que ton fade Charmant…."

Et sur ce je lui adresse un sourire provocateur et un clin d'oeil. N'importe qui m'aurait foutu une paire claque monumentale pour mon insolence. Mais pas elle, eh bien visiblement tu continue d'essayer de garder bonne figure… C'est pas la peine de faire semblant avec moi, je sais bien que tu n'es pas si gentille que ça… Ton petit numéro ne marche pas avec moi. Je continue de lui jeter un regard mauvais, tandis qu'elle se décide alors à me relever. Elle m'attrape brusquement par le bras et le me relève brusquement Je laisse échapper un léger cri de douleur lorsque je me retrouve sur mes deux jambes. Espèce de… Je vais rester poli, parce que bon, il parait qu'insulter les jeunes femmes c'est mal vu… Mais bon sang, si j'étais pas blessé, je vous jure que je ne me laisserais pas faire… Seulement je voudrais bien vous y voir vous… Les dents serrées, je me retiens de de lui balancer la myriade d'insulte qui actuellement fleurissent dans mon esprit. Si je lui disais ne serait-ce que le quart de ce que j'ai en tête, il me faudra me laver  la bouche au moins une douzaine de fois à la javel. Minimum. Elle m'annonce alors qu'elle compte m'emmener au poste. Oh génial. Finalement j'aurais peut-être dû rester dans mon lit aujourd'hui…. Ça m'aurait évité de finir avec une flèche dans la cuisse et un tour au poste. J'essaye de me défaire de son étreinte, mais avec ma patte folle c'est loin d'être facile. J'ai beau me démener, la menacer mais rien n'y fait, elle ne me lâche pas, m'emmenant de force jusqu'au commissariat. Sur le trajet j'essaye une ou deux fois de lui fausser compagnie mais rien n'y fait elle me tient trop bien. Agacé je finis par perdre mon calme :

"Mais lâche-moi bon sang ! Tu te prends pour qui ?! Ici tu n'es rien, juste une pauvre institutrice de rien du tout, alors arrête de te prendre pour une justicière ! Tu n'as aucune raison de me traîner jusqu'au commissariat ! Alors relâche moi !"

Elle m'ignore complètement, continuant à me traîner au travers de la ville, sous les yeux surpris des habitants que nous croisons. Y'en a bien qui m'aiderait non ? Pas le moins du monde. Pas un seul ne bouge le petit doigt, laissant Snow me traîner où bon lui semble. Bande de fayots… On ne peut vraiment compter sur personne par ici, je commence à me demander si je ne suis pas la personne la plus digne de confiance ici bas. Un puissant vertige commence à me saisir, tandis que mon pantalon poisseux de sang me colle à la peau. Génial je commence à avoir le tournis… Le monde commence à tanguer autour de moi, me donnant salement l'impression d'être sur un bateau en pleine tempête. Je commence à avoir du mal à marcher correctement, désormais je boite légèrement, serrant les dents de douleur à chaque fois que je prends appui sur ma jambe blessée. Elle va finir par me tuer avant que nous arrivions au poste si elle continue à me faire gambader à cette vitesse… Bon j'exagère un peu, je ne vais pas non plus lui claquer dans les doigts, mais il est fort probable que finisse par tomber dans les pommes. Heureusement ou malheureusement nous finissons par arriver au commissariat. Pitié je demande rien de plus qu'une chaise, je veux juste m'assoir après tu fais ce que tu veux de moi, je n'en ai rien à faire… Laisse moi juste m'assoir… Je suis prêt à me laisser tomber sur une chaise non loin de moi, mais voilà qu'elle me traîne jusqu'à une des cellules et qu'elle m'y jette comme un mal propre. Je manque de me manger le mur, avant de me laisser glisser au sol. J'ai horriblement mal à la jambe, sérieux. J'ai presque envie de mourir. Au travers des barreaux je la regarde d'un oeil mauvais, continuant de l'insulter mentalement. Je vous jure que dès que je sors de ce trou, elle va le regretter et amèrement. Tandis que je continue d'éponger le sang qui coule, je crache entre mes dents :

"Alors je parie que c'est maintenant que l'interrogatoire commence ? Je te préviens princesse, je ne vais pas te décrocher un mot, tu vas avoir le plaisir de me regarder dans le blanc de l'oeil."

Pas question que je lui dise quoi que ce soit. Si elle veut que je crache le morceau il va falloir qu'elle me fasse parler de force.


© Nightmare sur Épicode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Better than Revenge [JEFFERSON] Dim 27 Avr - 18:04


BETTER THAN REVENGE


La jeune femme ne pût s'empêcher de pousser le vice encore plus loin en poussant Jefferson à terre. Elle ne put retenir un sourire satisfait en voyant la grimace de douleur lorsque Jefferson fut totalement à terre. Elle rattrapa donc sa flèche à terre, avant de l'essuyer dans l'herbe fraiche et de retourner sa boutade à l'homme. Ce dernier se rassit alors, avant de cracher à ses pieds, ce qui lui valut bien évidemment un regard noir de la part de Snow.

-Vous n'êtes pas aussi sexy que Charmant. Lui, au moins, ne m'aurait pas cracher aux pieds...

Et surtout, il ne se serait pas foutu de sa tête comme il venait de le faire, en lui faisant un sourire provocateur, suivit par un clin d'œil. Sur le coup, Snow aurait voulu lui mettre son poing dans la figure. Mais déjà, ce n'était pas digne d'une princesse et puis le brun n'en valait pas la peine. Elle se contenta donc de le fixer d'un air dédaigneux, avant de le relever. Elle se mit à lui sourire d'un air sadique lorsqu'elle l'entendit pousser un cri de douleur. Puis elle lui annonça alors sans détour qu'elle comptait l'emmener au poste de police. Puisqu'après tout, il avait déjà une fois attenté à sa vie. Et qu'en plus, et bien elle devait lui tirer les vers du nez au sujet de son chapeau. Donc tant qu'elle l'avait sous la main, autant ne pas le lâcher...

Elle commença donc à marcher vers le poste de police, sans faire attention à l'homme qui continuait de gémir de douleur, tout en essayant de se faire la malle. Mais elle le tenait bien trop fermement pour qu'il puisse partir comme ca...

-Je me prends pour ce que je suis : une mère de famille qui veut me venger de ce que tu as fait à ma fille, sale pervers !

Oui, puisqu'il était irrespectueux avec elle, autant qu'elle le soit aussi, n'est-ce-pas ? Elle était donc passé au tutoiement, sans aucune gêne. D'ailleurs, les habitants de la ville furent tous surpris de les voir débouler de la forêt, elle le trainant presque. Elle leur lança tous un regard noir, les prévenant ainsi que c'était sa proie et que quiconque se mettait en travers de son chemin se risquait à se prendre une flèche dans la figure. Et c'est ainsi donc qu'en redoublant la cadence de marche, ils arrivèrent au commissariat. Où bien évidemment, Snow jeta littéralement son ennemi en prison, avant de refermer la porte de la cellule, satisfaite de son coup.

C'est donc adossée contre le bureau de sa fille, s'amusant avec les clés de la cellule de Jefferson que Snow l'écouta prendre la parole pour lui dire qu'il n'allait rien lui dire. La brunette arqua les sourcils, tout en disant :

-Je ne suis pas sûre et certaine qu'une certaine... Grace, ne soit heureuse d'apprendre de la bouche de sa maitresse d'école préférée que son père a finit en prison et qu'il y est resté parce qu'il n'a pas voulu coopérer...

C'était du chantage certes. Mais Mary Margaret voulait vraiment en savoir plus sur ce potentiel portail. Elle nargua du regard le Chapelier, tout en rajoutant alors :

-Je serais toi, je répondrais à toutes mes questions. Et ensuite je te libères et on est quittes...



Revenir en haut Aller en bas
avatar

The Mad Man with a Hat
Pommes : 288
Né(e) le : 18/04/2014

MessageSujet: Re: Better than Revenge [JEFFERSON] Mar 29 Avr - 20:49



❝ Jefferson & Snow ❞
Better than Revenge


Je la regarde jouer avec les clés de ma cellule, priant secrètement pour qu'elle se les prenne dans les dents. Honnêtement ça me ferait hurler de rire. Je lui jette un regard haineux, gardant les dents serrés juste histoire de lui faire comprendre que si elle veut m'entendre chanter, elle peut toujours courir. Je suis têtu comme garçon, plutôt rester ici à me vider de mon sang plutôt que de lui décrocher le moindre mot. C'est alors qu'elle met sur le tapis la possibilité de parler de tout ça à Grace. Je me décompose d'un coup, mon coeur sautant facilement un battement ou deux. Elle n'a pas le droit, elle ne peut pas mêler Grace à cette histoire. Une fois le choc passé je sens une colère froide s'emparer de moi. Tu devrais avoir honte Snow. Cette fois c'est officiel, dès que je sors de cette cellule je ne me gêne pas pour t'en coller une. Histoire de bien finir d'enfoncer le clou elle ajoute, me narguant au passage du regard, que je ferais mieux de commencer à parler. Bah tiens, tu peux aussi aller te faire voir. Nous quittes ? Tu peux oublier, tu viens de lancer un cercle vicieux ma belle, je vais pas me gêner pour te rendre la monnaie de ta pièce. Tu m'as blessé et maintenant tu me menace, ne crois surtout pas que je vais en rester là. Ce n'est pas parce que tu as un arc et un prince sous le bras que tu es invincible, moi aussi je suis capable de faire du mal. Je suis une sacrée teigne. Je me rassieds plus confortablement, du moins si c'est réellement possible de le faire lorsqu'on est assis par terre avec une cuisse en sang. Du mieux que je peux je la toise du regard, pesant le pour et le contre. Le seul point qui me gêne dans cette histoire c'est Grace. Je ne veux pas qu'elle soit au courant de cette histoire. J'ai déjà peur qu'elle ne veulent pas de moi, alors si en plus elle apprends que son père, qui l'a abandonné, s'amuse à finir au poste, c'est sûr qu'elle ne voudras jamais me revoir. Je déteste qu'on me sorte la carte de Grace, non en faite je déteste que les gens se servent d'elle pour m'atteindre. Je trouve cela dégueulasse. C'est une enfant bon sang, laissez là hors de tout ça. C'est tellement lâche de se servir d'elle… Lâche et bas. De sa part je trouve ça presque décevant. Je pose ma tête contre le mur, la regardant un sourire insolent sur les lèvres. Ouais en toute occasion je joue la carte de l'audace. Pourquoi ? Mais parce que l'audace paie toujours mes petits, toujours. La tête commence sérieusement à me tourner, la pièce tanguant désormais quelque peu. Wow je commence à avoir du mal. Heureusement j'ai comme l'impression que l'hémorragie se calme. Tant mieux j'aurais trouvé ça plutôt bête de mourir à cause d'elle. N'empêche ça fait horriblement mal. Mais bon je m'égare. Sans me départir de mon sourire de sale gosse je lui dis :

"Je crois rêver, tu ose me menacer en te servant de Grace contre moi ? T'es vraiment loin d'être un ange… Non en faite t'es exactement comme Regina, prête à tout pour arriver tes fins… Dans le fond tu ne vaut pas mieux qu'elle, tu n'hésite pas à te servir d'une enfant… Tu devrais avoir honte de toi, Snow-White."

Je prononce son nom, le crachant quasiment entre mes dents. Je la hais. Profondément. Parce qu'elle ne cesse de se sentir obligé d'humilier les autres et de les prendre pour des idiots. Je ne supporte pas son numéro de princesse parfaite qui file le grand amour et qui se prends pour la sauveuse de l'univers. Arrête de prendre tes désirs pour des réalités ma grande, ça en devient agaçant…  Tu veux que je parle ? Très bien, mais compte pas sur moi pour te dévoiler quoi que ce soit sur mon chapeau, ça c'est secret défense. Je desserre les dents, gardant mon sourire narquois. D'un ton espiègle je commence alors à lui dire :

"Tu veux que je réponde à tes questions ? Mais qu'est-ce que tu crois ? Que je suis à ton service ? Tu peux dire ce que tu veux à Grace, de tout de façon je ne suis déjà plus rien à ses yeux, alors vas-y fais de moi un père indigne à ses yeux, mais je pense que tu ne lui apprendras rien de nouveau… Alors tes questions, je pense que tu peux te les garder."

J'ai bien vu que plus je parlais, plus elle semblait se mettre en colère, oh serais-je en train de l'énerver ? Intéressant, je me demande ce qu'elle me ferait si elle sortait de ses gonds… Peut-être se déciderait-elle enfin à se montrer sous son vrai jour ? Va savoir...

© Nightmare sur Épicode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Better than Revenge [JEFFERSON] Lun 5 Mai - 9:22


BETTER THAN REVENGE


Mary Margaret avait enfin obtenu ce qu'elle voulait : une revanche sur le chapelier fou. Parce qu'elle n'avait toujours pas oublié qu'il l'avait tout de même droguée puis ligotée chez lui. Sale pervers, tiens ! Elle le fixait donc maintenant d'un regard hagard, s'amusant toujours avec les clés de sa cellule, prête à agir si jamais le blond l'attaquait à nouveau. Mais vu la blessure à sa cheville, provoquée par la flèche de Snow, il n'irait pas bien loin, n'est-ce-pas ?

Finalement, après une minute d'hésitation, la jeune femme finit par oser poser ses questions, tout en faisant du chantage. Après tout, n'était-ce pas le meilleur moyen d'obtenir ce qu'elle voulait le plus rapidement possible ? Elle envoya donc Grace sur le tapis, sachant pertinemment à quel point Jefferson tenait à elle puisqu'il la surveillait de loin, grâce à un télescope. Du moins, c'était ce qu'elle avait découvert lorsqu'elle avait été retenue prisonnière avec Emma par ce fou furieux pervers...

Elle lanca donc le sujet sur la tapis, avant de s'arrêter brutalement lorsque Jefferson reprit la parole, lui lançant en pleine face qu'elle ne valait pas mieux que Regina au fond. La princesse haussa alors les sourcils : elle n'avait vraiment rien à voir avec Regina... Regina n'était qu'une ignoble sorcière qui faisait toujours tout tourner à son avantage en... En faisant du chantage... En constatant donc qu'il y avait une part de vrai dans les paroles de son ennemi, l'institutrice poussa un léger soupir, avant de s'approcher de la cellule et de dire, menaçante et détachant chacune de ses paroles:

-Je ne suis pas comme Regina !

Elle s'agrippa alors à la cellule, approchant son visage de celui de son ravisseur - ou plutôt ex ravisseur - avant de plonger une nouvelle fois son regard dans le sine - regard qui était devenu noir suite aux paroles du blond. Jefferson reprit la parole pour annoncer qu'il ne répondrait à aucune de ses questions, quelles qu'elles soient et qu'elle pouvait dire ce qu'elle voulait à Grace, puisque de toute façon, elle ne le considérait plus comme son père. De plus en plus énervée, Snow leva les yeux au ciel, avant de finalement se crisper de plus en plus sur le barreau de la cellule.

-Je vois Grace tous les jours à l'école. Je sais très bien qu'elle n'a hâte que d'une chose : c'est te revoir. Pourquoi crois-tu qu'elle a posté des affiches de recherches dans toute la ville ?

Finalement, la jeune femme se recula alors de la cellule, retournant s'adosser au bureau de sa fille, tout en rajoutant, après avoir levé les yeux au ciel et poussé un soupir de désespoir :

-Ton cas est vraiment désespérant, Jefferson...



Revenir en haut Aller en bas
avatar

The Mad Man with a Hat
Pommes : 288
Né(e) le : 18/04/2014

MessageSujet: Re: Better than Revenge [JEFFERSON] Mar 6 Mai - 23:47



❝ Jefferson & Snow ❞
Better than Revenge


Mon coeur se serre douloureusement lorsque je l'entends me parler de Grace. Elle me cherche ? Ma fille souhaite donc vraiment me retrouver ? Toute mon assurance, mon insolence s'envole instantanément, ne laissant que la peine et le désespoir se peindre sur mon visage. Je perds soudainement toute assurance me retrouvant ainsi totalement vulnérable face à elle. Je détestes me montrer aussi faible, mais elle vient de taper pile là où il faut. Ma fille me cherche donc, je ne pourrais vous dire à quel point je suis soulagé d'entendre ça, d'entendre qu'elle veut me retrouver malgré mon abandon. Si vous saviez à quel point je m'en veux, à quel pont je regrette de l'avoir abandonné. Je ne demande qu'une chose c'est de la retrouver. Seulement j'ai terriblement peur. De quoi ? Qu'elle refuse de me voir, qu'elle me rejette. Je reste donc en proie avec mes sentiments contradictoires, balançant entre l'espoir et le chagrin. Je n'arrive plus à prononcer le moindre mot, tant ma gorge semble noué par les remords. Je pose un regard haineux et presque remplis de larmes lorsque je l'entends me dire que mon cas est désespéré. Je ne te permet pas. Les dents serrés je m'emporte me levant pour venir me jeter sur les barreaux malgré ma blessure qui me fait souffrir, lui hurlant presque ma rage et mon désespoir :

"Tu n'as aucun droit de me juger et encore moins de me dire ça. Sérieusement tu te prends pour qui pour te permettre ce genre de réflexion, je ne suis pas un de tes élèves à qui tu peux faire la morale, alors épargne moi tes sermons. Mon cas est loin d'être désespérant et venant de ta part je trouve cela très déplacé. Tu me dégoûte à te permettre à juger les gens… Ce n'est pas parce que tu avais du pouvoir chez nous que ça te donne tout les droits. Dois-je te rappeler qu'ici tu n'es rien de plus qu'une pauvre enseignante ?"

Des larmes de rages et de douleurs embrument  lentement mon champs de vision. Je renifle de façon dédaigneuse avant de me retourner et d'essuyer ses larmes naissantes. Je refuse de pleurer devant elle. Plutôt crever. Je refuse de lui montrer ma faiblesse et ma détresse. Pas à elle. Je suis parcourus de tremblements. J'en ai marre. Marre d'être là, marre d'être coincé avec elle, j'ai envie d'être seul. Seulement le seul moyen que j'ai pour sortir c'est de répondre à ses questions. Chose que je n'ai pas envie de faire. Enfin après je peux ne répondre que partiellement à ses questions, voir mieux les esquiver. Alors elle veux m'entendre chanter ? Eh bien je vais parler, mais qu'elle n'espère pas trop entendre la vérité. Je retourne m'assoir dans un coin, m'asseyant du mieux que je peux. Je soupir longuement avant de lui jeter un regard fatigué :

"Tu sais quoi ? Je n'ai pas envie que cette situation s'éternise et devoir rester dans la même pièce que toi me fatigue au plus au point. Tant de stupidité et de beaux principes dans une personne ça me tape sur les nerfs et je commence à être trop vieux pour ce genre de comportement mielleux. Alors qu'on en finisse, pose donc tes fichues questions que je puisse enfin rentrer chez moi."

Est-ce que je commence à perdre patience ? Pas vraiment, mais disons que je viens d'atteindre mon quota de "Miss-je-pense-que-je-suis-parfaite" pour l'année.

© Nightmare sur Épicode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Better than Revenge [JEFFERSON] Jeu 8 Mai - 13:50


BETTER THAN REVENGE


Mary Margaret avait enfin réussit à faire perdre la confiance que Jefferson avait en lui. Elle venait de l'ébranler en parlant de sa fille Grace - connue dans ce monde sous le nom de Paige- et en lui avouant que cette dernière le recherchait depuis des jours et des jours, sans parvenir à le trouver. Et surtout qu'elle était triste et qu'elle ne voulait qu'une chose au monde : revoir son papa. La maitresse d'école observa donc l'effet escompté. Jefferson s'était enfin tut, avant de finalement se reprendre rapidement, en se jetant sur les barreaux de la prison, pour lui faire face une nouvelle fois, alors qu'elle lui disait que son cas était désespérant. Il la remit donc à sa place. Mais elle n'en avait que faire, les mots ne la blessait plus depuis la malédiction de Regina. Elle se contenta donc d'arquer les sourcils, en plongeant son regard dans le sien, avant de dire :

-Peu m'importe ce que tu penses de moi. Je m'en fiche à vrai dire. Je sais juste que ta fille ne voudrait pas ca pour toi. Et que quoique tu ais pu lui faire, elle te pardonnera tout, parce qu'elle t'aime. Donc arrête tes enfantillages et réponds à mes questions. Ensuite, je pourrais te dire où se trouve ta fille pour que tu ailles la retrouver. Parce que c'est ce que ferait un bon père...

Du moins, c'est ce que Mary Margaret aurait fait si elle avait été Jefferson. Et puis en plus, elle avait eu le même problème que le Chapelier. Oui, elle aussi avait abandonné Emma par le passé. Et finalement, sa fille lui avait pardonné. Alors Grace pardonnerait à son père... Parce que vu comment il prenait la défense de sa fille, il avait sûrement été obligé d'abandonner sa fille... Ce n'était pas possible autrement...

Quoiqu'il en soit, il cacha ses larmes, avant de s'assoir du mieux qu'il le pouvait dans un coin de sa cellule. Snow l'observa alors faire, ne bougeant pas d'un poil, même si elle aurait largement préféré être ailleurs que dans cet endroit. Mais son idée de rentrer enfin chez elle en dépendait. Et elle ne comptait pas lâcher le morceau tant qu'elle n'aurait pas de réponses de la part de celui qu'il l'avait séquestrée par le passé...

Finalement, le blond prit la parole pour lui dire de poser ses questions. Parce qu'il en avait marre de rester avec elle. Bien, au moins, ils étaient d'accord sur un point...

-Je savais qu'on arriverait à s'entendre tous les deux !

C'était bien sûr dit de façon ironique... Même si ca ne collait pas forcément au personnage de Snow. Elle lui sourit donc innocemment, avant donc de questionner :

-Tu as toujours ton chapeau dis moi ? Tu penses qu'il pourrait ouvrir un portail entre ici et notre monde ?



Revenir en haut Aller en bas
avatar

The Mad Man with a Hat
Pommes : 288
Né(e) le : 18/04/2014

MessageSujet: Re: Better than Revenge [JEFFERSON] Ven 9 Mai - 15:08



❝ Jefferson & Snow ❞
Better than Revenge


Cette fois je ne me gêne pas pour lever ostensiblement les yeux au ciel. Nous nous entendre ? Je sens bien toute l'ironie derrière ma grande et crois moi ça ne te rends pas plus sympathique ou même amusante. Ça me donne juste envie de t'en coller une. Mais bon laissons là faire ses traits d'esprits, si y'a que ça pour la rendre heureuse je ne vais pas lui casser son petit plaisir. Je me contente de poser un regard blasé sur elle attendant sa fameuse question. Alors à votre avis… Qu'est-ce que la belle princesse pourrait vouloir à un simple voyageur tel que moi ? Oh je ne suis pas dupe, je sais déjà de quoi elle va vouloir qu'on parle… Allez dis le, vas-y pose la moi cette question qui te brûle la langue depuis des heures. Allez pose la moi. Je laisse échapper un rire des pus dédaigneux lorsque je l'entends enfin me poser cette question. T'es tellement prévisible ma petite, à tel point que c'est navrant. Je pousse un soupire amusé avant de lui adresser un regard des plus méprisant :

"Alors comme ça tu compte sur moi pour te ramener à la maison ? Ce que tu peux être mignonne… Tu crois réellement que je t'aiderais à rentrer ? Si je pouvais me tirer d'ici je l'aurais fait depuis longtemps et je n'aurais pas hésité une seconde à vous laisser tous pourrir ici. Mais comme tu peux le constater je suis toujours coincé ici, alors si tu n'es pas trop stupide tu dois te douter que quelque chose cloche avec mon chapeau. Tu vas rire… Mais quelqu'un a trouvé amusant de me le voler il y a bien longtemps, ce qui fait que je suis comme toi, condamné à rester ici…"

J'éclate alors de rire, ce  genre de rire teinté de désespoir. Finalement peut-être qu'elle a raison, peut-être que je suis effectivement un cas irrécupérable. Peut-être que c'est le cas, peut-être que je suis réellement fou… Non, c'est elle qui est folle, elle espère encore rentrer à la maison et avoir le droit à sa "fin heureuse" ? Quelle idiote, comme si c'était encore possible… Je ne cesse de rire, ne cachant même pas mon mépris.

"Mais bon dans la théorie je pourrais tous nous ramener à la maison, mais pour cela il me faudrait mon chapeau… Alors si tu m'aide à le retrouver, peut-être que je pourrais faire quelque chose pour vous… Alors je serais toi, je serais un peu plus gentille avec ma personne, n'oublie pas que je suis peut-être ton seul espoir de rentrer à la maison…"

À mon tour de faire du chantage princesse. Tu veux rentrer chez toi ? Alors il va falloir que tu fasse exactement ce que je te dis ma belle. Je lui adresse un de mes plus beaux sourires, ne cessant de rire dans mon coin.

"Tu tiens tant que ça à rentrer ? Alors supplie moi de t'aider, récupère mon chapeau et là je verrais ce que je peux faire pour toi… À toi de voir Snow, à ton avis lequel de nous deux est le plus désespéré ?"

Je ne sais pas pourquoi mais j'ai comme l'impression qu'elle ne va tarder à changer de comportement.

© Nightmare sur Épicode.

_________________


You're special
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Better than Revenge [JEFFERSON] Sam 10 Mai - 14:57

Better than revenge
Jefferson Blackwell & Mary Margaret Blanchard
Mary Margaret avait posé sa question. Une question qui lui brûlait les lèvres depuis un moment déjà. Parce qu'elle avait réellement envie de rentrer dans le pays des contes de fées et de ne plus être à Storybrooke. Car quelque chose lui manquait réellement. Sauf qu'elle ne savait pas quoi. Et puis en plus, elle n'était même pas certaine que si jamais elle décidait de rentrer dans la forêt enchantée, sa fille la suivrait. Peut être que finalement ce ne serait pas une bonne idée... Parce qu'elle ne comptait pas abandonner une seconde fois sa fille... Et puis, le rire dédaigneux de Jefferson la dérangeait... D'ailleurs, il finit par lui avouer que son chapeau avait été tout bonnement volé par une personne. Ben voyons... ais en même temps, il n'avait pas tord : s'il avait eu son chapeau, il aurait été le premier à se tirer de cet endroit, non ?

La brunette se crispa donc sur le bureau de sa fille. Elle garda son regard dans celui de son "ennemi", avant de finalement prendre la parole à son tour, histoire d'en savoir un peu plus. Parce que peut être qu'elle pouvait récupérer le chapeau magique pour qu'ils puissent tous rentrer chez eux, non ?

-Tu sais qui t'as volé ton chapeau ? Parce que si je le retrouve, peut-être que tu pourrais faire un geste pour nous. Et si tu le fais pas pour nous, fais le pour ta fille au moins...

Comment ca, elle remettait Grace sur le tapis ? Bien évidemment ! Parce qu'elle était bien déterminée à rentrer un jour ou l'autre chez elle et à reprendre ses aventures avec David. Quoiqu'il en soit, le nouveau rire hystérique de Jefferson n'annonçait rien de bon et Mary Margaret ne pût s'empêcher de grimacer. C'était maintenant confirmé, elle avait à faire à l'homme le plus fou de la ville. Et elle était seule et sans défense... Si on oubliait son arme fétiche bien évidemment...

L'homme reprit donc la parole pour lui confirmer qu'il pourrait peut être faire quelque chose pour eux si elle venait à retrouver son chapeau. Mais encore fallait-il qu'elle soit "gentille" avec lui. Ben dans ce cas, il n'avait qu'à pas l'avoir séquestrée auparavant aussi...

Finalement, il commença à lui faire du chantage. Elle devait le supplier de l'aider et lui retrouver son chapeau. Et peut être, oui peut-être, pourrait-il faire quelque chose pour elle. Et si Snow voulait bien se mettre dans la quête du chapeau magique, il était hors de question qu'elle le supplie. Elle se contenta donc d'hausser les épaules, en lâchant simplement, tout naturellement :

-Hors de question que je te supplies. Retrouver ton chapeau, c'est d'accord. Mais s'il faut te supplier en plus et bien tant pis. J'irais demander de l'aide à quelqu'un d'autre. De toute façon, on finira bien par trouver une solution à notre problème...

Oui, sauf que là... Et bien, elle ne voyait pas à qui elle pouvait bien demander ce genre de chose... Parce que la personne la plus apte à les ramener chez eux était Regina. Et il était hors de question que Snow aille lui demander de l'aide...
Code by Silver Lungs

Revenir en haut Aller en bas
avatar

The Mad Man with a Hat
Pommes : 288
Né(e) le : 18/04/2014

MessageSujet: Re: Better than Revenge [JEFFERSON] Lun 12 Mai - 18:48



❝ Jefferson & Snow ❞
Better than Revenge


Va falloir arrêter de jouer la carte de Grace avec moi ou je vais finir par devenir vraiment désagréable. Tu ne veux pas me supplier ? À ton aise ma grande, mais commence sérieusement à envisager de passer le restant de tes jours par ici. Oh que c'est mignon, tu veux m'aider à récupérer mon chapeau ? C'est vrai que si tu me rends se service, je serais peut-être plus enclin à t'aider à rentrer à la maison… Et puis considérons ça d'un point de vue purement pratique : mon chapeau est entre les mains de Regina et je ne suis clairement pas en position pour l'affronter… Par contre si elle se propose pour aller défier Regina… Ce serait stupide de ma part de la retenir. Je pourrais me servir d'elle pour récupérer mon bien et ensuite… Je disparais. Ni plus, ni moins. Cruel de ma part ? Non je paie mes dettes mais uniquement envers les gens qui ont le pouvoir de me faire du mal, et malheureusement elle je crains plus Regina que sa douce personne. Ce qui fait que je n'aurais pas le moindre remords à la doubler. J'esquisse un sourire narquois avant de lui dire :

"Tu vas rire… Tu veux connaître la personne qui détient mon chapeau, allez je te le donne dans le mille… Regina. Alors je t'en prie va donc te battre avec elle pour mon chapeau… Je t'en serais éternellement reconnaissant…"

J'ajoute à tout ça un rire léger, ne cessant de la regarder. En plus je sais à quel point tu t'entends formidablement bien avec elle et honnêtement je serais aux anges de vous voir vous affronter toutes les deux. Surtout pour quelque chose qui m'appartient. Je laisse mon rire s'éteindre doucement avant de détourner le regard pour fixer le sol. Un autre rire me secoue lorsque je lorsque je l'entends me dire qu'elle iras voir ailleurs pour rentrer chez elle. Bah bien sûr… Et tu compte sur qui ? La fée bleue ? Quelle bonne blague… Cette fée est complètement inutile lorsqu'il s'agit de voyager, elle est juste bonne à fournir de la poussière de fée et encore… Alors ma grande, si tu veux voyager entre les mondes, je suis malheureusement ton seul espoir. Personne ne connait le sujet mieux que moi… Enfin si on exclut Gold de l'équation… Mais sincèrement, je pense qu'elle n'aura pas le cran et surtout pas l'envie d'aller perdre son âme auprès du Ténébreux quand elle peut tout avoir de ma part, d'un simple coup de chapeau. Je rigole encore dans mon coin avant de lui dire, regardant toujours au loin :

"Mais si tu ne veux pas m'aider, je le comprendrais… Seulement bonne chance alors pour trouver quelqu'un d'autre… Sans vouloir me vanter, je suis le seul qui puisse t'aider à rentrer, les autres ne sont que des incompétents… Alors au risque de te décevoir je crois que tu n'as pas le choix, tu vas avoir besoin de moi et crois moi je suis dur en affaire…"

J'émet un claquement de la langue avant de poser sur elle un regard des plus insolents. Alors ma belle, qu'en dis-tu ?

© Nightmare sur Épicode.

_________________


You're special
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Better than Revenge [JEFFERSON] Mar 13 Mai - 17:02

Better than revenge
Jefferson Blackwell & Mary Margaret Blanchard
Snow fixait Jefferson d'un regard quelque peu torve. Elle voulait simplement que le Chapelier ne finisse par l'aider de lui même. Parce qu'elle ne voulait pas se résoudre à la supplier. Cela ne l'empêchait cependant pas d'aller lui chercher son chapeau, si bien entendu, il faisait un geste en échange et les ramenait tous chez eux, sans rien lui demander en retour par la suite. Mais Mary Margaret n'était pas non plus dupe, elle savait que son ennemi allait aussi se servir d'eux, ou pire encore. Comme par exemple les laisser tous croupir ici...

D'ailleurs, il s'amusa bien à dévoiler qui était la personne qui s'était amusée à lui voler son chapeau. Et comme pouvait le penser Mary Margaret s'était bien encore Regina qui était dans cette histoire. La seule fautive de cette malédiction... La brunette se mit donc à peser le pour et le contre de se rendre chez Regina pour récupérer le fameux chapeau, parce qu'elle était téméraire... Pas suicidaire... Et il n'y avait qu'une solution à ses yeux: qu'Emma y aille et demande à Regina de leur rendre le chapeau... Parce que...

A la pensée qu'Emma et Regina pouvait s'aimer, Snow ferma les yeux. Elle ne voulait pas imaginer qu'un jour sa belle-mère devienne sa belle-fille... Et pourtant... Rien qu'à cette pensée, elle grimaça alors, avant de lâcher, à l'intention du blond :

-Admettons que j'arrive à te le ramener. Tu nous fera rentrer ?

Oui parce que si elle lui ramenait pour rien, elle ne l'aiderait pas. Mais sincèrement, croyez-vous qu'il allait lui dire la vérité sur ce genre de chose. Elle le fixa donc droit dans les yeux, attendant une quelconque réaction de sa part, avant de déclarer que de toute manière, s'il ne l'aidait pas, elle irait voir ailleurs. Ce à quoi il répondit qu'elle n'obtiendrait l'aide de personne d'autre. Et il n'avait pas tord après tout. Seulement, elle ne le fit pas voir et finit alors par demander :

-D'accord, je te ramènerais ton chapeau. Que veux-tu en échange de ton chapeau ?
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

The Mad Man with a Hat
Pommes : 288
Né(e) le : 18/04/2014

MessageSujet: Re: Better than Revenge [JEFFERSON] Lun 19 Mai - 22:28



❝ Jefferson & Snow ❞
Better than Revenge


Ce que je veux ? Oh je veux bien des choses, mais j'ai comme l'impression que tu serais incapable de combler ne serait-ce qu'un quart de mes désirs personnels. Levant les yeux au ciel, fixant le plafond, je réfléchis sérieusement à ce que la princesse sans royaume pourrait m'offrir. Et là je tombe sur un os. Rien. Concrètement elle ne possède rien qui puisse m'intéresser. A part me rendre mon chapeau, elle ne peut rien m'offrir de réellement intéressant. Parce que dans le fond, c'est plus dans son intérêt à elle de me voir de nouveau en possession de mon chapeau. Du coup si j'accepte le moindre truc venant de sa part, je vais me retrouver avec une dette sur les bras, et j'ai pas tellement envie que cela arrive. J'adore quand on me doit quelque chose, mais je déteste en devoir une à quelqu'un. Du coup, ce n'est peut-être pas dans mon intérêt que d'accepter son offre. Surtout qu'en plus, elle n'a même pas de quoi s'offrir mes services. Je reconsidère alors son offre, replongeant mon regard dans le sien. J'arbore un sale sourire victorieux, celui du mec qui sait d'avance que la partie est jouée et qu'il a gagné. Je croise les bras, émettant au passage un claquement de langue des plus insolents avant de lui dire :

"Finalement… J'y ai bien réfléchis… Je ne crois pas que tu es quoi que ce soit à m'offrir… Du coup je pense que je vais me passer de ton aide, je finirais bien par trouver quelqu'un d'autre pour m'aider à récupérer mon bien. Quelqu'un qui aura les moyens de se payer mes services. Et puis autant être honnête, tu es bien la dernière personne à qui j'ai envie de rendre service… C'est tellement amusant de te voir croupir ici à chercher désespérément une échappatoire que je suis prêt à te laisser là sans le moindre remords."

J'éclate alors de rire, avant de fermer les yeux et d'appuyer ma tête contre le mur derrière moi. Je reste sourds à ses protestations, fredonnant l'air de rien une petite mélodie, heureux de ma petite provocation. Tu pensais réellement que j'allais t'aider ? Naïve que tu es. Tu me ferais presque de la peine. Presque. Je continue de fredonner mon air, un sourire terriblement narquois sur les lèvres. Je serais elle, je viendrais me battre à mort dans cette cellule, mais je ne crains rien, elle a trop d'éthique pour faire quoi que ce soit. Faible petite chose fragile, tu n'auras jamais ce que tu veux si continue de jouer aussi sagement avec tout le monde. Mais tant pis pour toi… Je finir par m'interrompre, rouvrant paresseusement un oeil pour ajouter :

"Pas la peine de me regarder comme ça, je ne dirais rien de plus. Sache que je peux passer ma journée ici, mais toi te sens tu de me regarder sans rien dire comme une idiote et perde un temps précieux ? Alors je pense qu'il est temps de me laisser partir… Tu ne crois pas ?"

Enfin j'exagère un peu quand je dis que je pourrais passer ma journée ici, ma jambe me fait tout de même un mal de chien et je commence à me dire que j'ai surement besoin de points de sutures… Mais bon après je n'y connais rien, si ça se trouve c'est trois fois rien. Du moins je l'espère.

© Nightmare sur Épicode.

_________________


You're special
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Better than Revenge [JEFFERSON] Mar 20 Mai - 20:27

Better than revenge
Jefferson Blackwell & Mary Margaret Blanchard
Snow n'était pas prête à lâcher le morceau. Surtout qu'elle avait l'avantage, puisque le blond était blessé et mis en prison. Il ne pouvait donc pas refusé ce qu'elle allait lui demander. Surtout que cela allait aussi dans ses intérêts à lui puisqu'en rentrant chez eux, il récupérerait sa fille... Il ne devait donc pas refuser ce genre de chose. Mais il demandait quelque chose en contrepartie. Et la brunette ne pouvait pas refuser. Elle lui demanda donc ce qu'il voulait, avec un air intéressé. Et le jeune homme mit un moment à lui répondre que de toute manière, elle n'avait plus rien à lui offrir... La brunette arqua alors les sourcils, tout en réfléchissant à une manière de lui donner quelque chose mais elle ne trouva vraiment rien. Parce que de toute manière, elle n'était rien, elle n'avait rien...

-Je... D'accord, je n'ai rien à t'offrir. Mais penses aux conséquences si on rentre tous. Tu retrouveras ta fille et tu n'auras plus à la fuir. Ce n'est pas assez ?

La brunette resta donc adossée contre le bureau de sa fille, fixant le chapelier se mettre à rire. Mais elle ne rentra pas dans son jeu. Elle se contenta donc de le fixer, alors qu'il ne changeait pas d'avis, lui demandant même de le laisser s'en aller. Mais s'il croyait vraiment s'en tirer comme cela, il se fourrait le doigt dans l'œil et bien profondément.

-Comme tu ne veux pas m'aider et bien je vais me débrouiller seule... Toi, en revanche, tu vas rester en prison un petit moment. Parce qu'après ce que tu as fait subir à ma fille, je ne vois pas pourquoi je te lâcherais dans la nature...

Elle arqua donc les sourcilstout en le fixant un moment, avant de contourner le bureau de sa fille, pour déposer les clés dans un tiroir. Puis elle se rapprocha de la cellule et lâcha alors, amusée :

-Bonne nuit Jefferson. A moins que tu veuilles me donner ton aide. Dans ce cas là, je te laisserais sortir de là.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar

The Mad Man with a Hat
Pommes : 288
Né(e) le : 18/04/2014

MessageSujet: Re: Better than Revenge [JEFFERSON] Jeu 22 Mai - 21:35



❝ Jefferson & Snow ❞
Better than Revenge


Parce que tu penses sincèrement que je vais rester là ? Tu plaisante ma belle, pas vrai ? Tu ne compte quand même pas me laisser là passer la nuit ici ? Je la défie du regard, guettant la moindre réaction de sa part. Je n'y crois pas une seule seconde, tu ne vas pas me laisser comme ça, tout seul, blessé dans une cellule. T'oserais pas hein ? Visiblement si, je regarde avec un certain regret les clés finir dans le tiroir, qui semble subitement terriblement loin de moi. C'est du bluff ma petite, que de la gueule hein ? Tu ne vas pas me laisser… Non pas que j'en ai quelque chose à faire, de toute façon je suis capable de me débrouiller tout seul… Et compte pas sur moi pour te lâcher quoique ce soit. Ton petit chantage ridicule n'a aucun effet sur moi, je ne vais certainement pas venir te supplier… Passer une nuit en cellule ? Trois fois rien pour moi. Surtout si c'est pour avoir le plaisir de voir la déception se peindre sur son visage. Ouais pour te voir au bord du désespoir je suis prêt à passer la plus mauvaise nuit de ma vie. Alors qu'elle commence à s'éloigner du bureau, je hausse le ton :

"Bonne nuit à toi Snow et puis tu sais quoi ?! Compte pas sur moi pour t'aider ! Et puis je tiens à te signaler que t'as pas le droit de me laisser ici ! T'es pas le Shérif que je sache ! Eh !"

Je la regarde partir, la laissant disparaitre malgré moi de mon champs de vision. Bah ouais, casse toi ! De toute façon j'en ai rien à faire ! Je suis un grand garçon, je vais me débrouiller. Alors que j'entends ses pas s'éloigner, mourant lentement au loin, je pousse un profond soupir. Eh bien je crois que je vais devoir m'en sortir tout seul… Bon eh bien… J'espère pour moi que j'en ai une sur moi. Je commence à retourner chacune de mes poches, à la recherche de la petite… Non pas celle-ci… ni celle-là. Et là je me pique l'index sur ma promise. Te voilà ma douce. Je sors avec une certaine joie la fine aiguille que je regarde scintiller entre mes doigts. Ma douce si tu savais comme je suis heureux de te voir. Je coince ma petite sauveuse entre mes dents avant de me lever avec un peu de difficulté. Je jure que si je sors de cette cellule, elle va entendre parler de moi la princesse. Le nez contre les grilles de la cellule, je glisse lentement et sans un bruit l'aiguille dans la serrure, commençant à faire lentement cliqueter le mécanisme subtil de la grille. Alors que je soupire lentement, écoutant chanter doucement la serrure sous la pression que j'administre à l'aide de la fine aiguille. Allez ma grande, laisse toi faire…. Je me mords la lèvre inférieure jusqu'au sang, insultant gentiment mais en silence la serrure qui semble ne pas vouloir céder à mes avances. Soit pas aussi récalcitrante, j'ai des doigts de fées à ce qu'il parait, alors contente toi de me laisser faire et de t'ouvrir pour mes beaux yeux. Perdus dans mes pensées je ne cesse de me battre avec la serrure, sifflant entre mes dents ma frustration. Allez… Je t'en prie… J'ai juste envie de prendre l'air et de me tirer d'ici avant que Snow ne revienne. Je sais je pourrais attendre que quelqu'un vienne me sortir de là, mais je ne suis pas une princesse moi, je n'attends pas qu'on vienne me sauver… Je me sauve tout seul.

© Nightmare sur Épicode.

_________________


You're special
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Better than Revenge [JEFFERSON] Ven 23 Mai - 21:02

Better than revenge
Jefferson Blackwell & Mary Margaret Blanchard
Si Jefferson croyait réellement que Mary Margaret n'allait pas le laisser et le faire sortit de cette cellule, il se fourrait le doigt dans l'œil et se l'enfonçait très profondément. D'ailleurs, elle venait de ranger les clés de la cellule dans le bureau de sa fille, au cas où Emma en ait besoin le lendemain pour le faire ressortir de son trou. A moins qu'après l'histoire que lui raconterait sa mère, elle préfèrerait le laisser enfermer encore un moment.

Quoiqu'il en soit, la brunette ne prit même pas attention à ce que lui disait son ennemi, et elle éteignit donc les lumières de la prison, avant de finalement quitter le bureau de sa fille et de partir en direction de la sortie. Car de toute manière, Jefferson n'allait pas coopérer et elle se devait donc de trouver un moyen de ramener tout le monde chez eux, comme elle l'avait toujours fait par le passé. Mais avant, elle devait expliquer la situation à Emma.

Elle se dirigea donc en direction de son appartement essayant de trouver quoi dire à sa fille. Parce qu'elle était pratiquement certaine qu'Emma n'approuverait certainement pas le fait que Jefferson, qui n'avait strictement rien fait pour mériter de se trouver en prison à l'heure actuelle, se trouve maintenant derrière les barreaux, blessé en plus... Mais le mal était maintenant fait et rien ne pourrait de toute manière plus changer l'avenir pour le moment... Jefferson n'avait qu'à bien se tenir...
Code by Silver Lungs


[HJ/ On continue la suite ici ou on se refait un RP ?]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Better than Revenge [JEFFERSON]

Revenir en haut Aller en bas

Better than Revenge [JEFFERSON]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forbidden Fruit :: Storybrooke :: Alentours :: Storybrooke Forest-