AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

The Tempest - Groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Admin
Pommes : 63
Né(e) le : 20/01/2013

MessageSujet: The Tempest - Groupe 2 Mer 30 Avr - 16:10

THE TEMPEST
Là, à travers l'obscurité inquiétante, deux silhouettes se dressent. Elles avancent, l'une près de l'autre comme deux prédateurs, avides et assoiffés. Au loin, elles ne perçoivent que les lueurs fébriles et faiblardes de Storybrooke semblables à de petites tâches éparses et jaunâtres. Une tension, extatique et dangereuse, se propage progressivement dans l'atmosphère, annonçant une fin, un point final à cette sombre nuit.
Un vent chaud et électrique se lève doucement sur la petite bourgade, emportant avec lui quelques feuilles vagabondes. Le ciel semble se fendre, le sol craqueler sous cette épaisse volute violacée qui, sillonne désormais dangereusement les rues. Cette brume, opaque et colorée, s'infiltre à travers les bâtiments, s'accroche aux peaux, aussi vicieuse qu'un serpent autour de sa proie.
Quel drame se présente à l'horizon ? Qu'adviendra-t-il de nos pauvres habitants égarés, privés de leur sens ?
Une chose est certaine, Cora et Killian Jones jubilent de leur œuvre.

Ainsi, nous nous retrouvons maintenant au beau milieu du General Hospital. Nous pouvons d'ailleurs apercevoir trois personnes allongées sur le sol, encore endormies... Regina, Robin et Jefferson. Oh... Ils allaient bien... à un détail près. Regina et Robin avaient perdu la vue, Jefferson la parole. Que vont-ils bien pouvoir faire et surtout... trouveront-ils le coupable ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forbiddenfruit.forumactif.org
avatar

The Mad Man with a Hat
Pommes : 288
Né(e) le : 18/04/2014

MessageSujet: Re: The Tempest - Groupe 2 Mer 30 Avr - 20:21

The Tempest


Don't say a word, llisten and do what I want




J'ai toujours le chic pour me retrouver dans des situations impossible, c'est un peu mon talent personnel, comme une marque de fabrique. Avec moi vous pouvez être sûr d'une chose, ce que quand il m'arrive un truc, ce n'est jamais anodin ou ennuyeux. Si je vous dis cela c'est parce que je reprends conscience… pourtant je ne me souviens pas avoir bu aujourd'hui. Wow c'est pas normal ça, si je commence à décuver n'importe où alors que je suis sobre c'est que je suis réellement en train de devenir cinglé. Comment ça je le suis déjà ? Je ne vous permet pas, je ne suis pas fou, juste légèrement excentrique… Mais ce n'est pas le sujet. Le fait est que je me réveil dans un endroit plus ou moins familier, en plein milieu de la nuit. Allongé sur le carrelage froid, je reprends lentement le contrôle de mon corps, maugréant intérieurement contre mon mal de dos. Ça m'apprendra à dormir par terre tiens… Je me relève, non sans quelques difficultés, pestant contre mes lombaires douloureuses. Je me frotte les yeux tentant de m'arracher aux affres du sommeil. La vache j'ai l'impression d'avoir la gueule de bois, je suis parfaitement incapable de vous dire comment je suis arrivé ici et encore moins vous dire ce que je faisais plutôt dans la journée. C'est le gros trou noir. Pour couronner le tout j'ai la langue pâteuse, comme si un castor avait pris le temps de faire un somme dans ma bouche. Ok c'est officiel j'ai forcément la gueule de bois, sinon je ne vois pas ce que je ferais allongé sur le sol de l'hôpital en plein milieu de la nuit… Je m'étire, laissant mes yeux parcourir les ténèbres qui règne dans l'établissement. J'aperçois alors deux silhouettes qui gisent non loin de moi, ah visiblement j'ai pas picolé en solitaire ce soir. Avec la grâce d'un chat anesthésié à l'eau de javel, je me relève et m'approche de mes deux partenaires de sol. Eux aussi gisent à terre et semble sacrément sonnés. Mon coeur saute un battement lorsque je reconnais mes deux compagnons. Regina et Robin. Je laisse échapper un sifflement. Honnêtement je commence à être de plus en plus perdu… J'ai l'impression de nager en plein délire, c'est pas possible. Rapidement je sens le col de ma chemise, sans trouver la moindre odeur d'alcool, tout ce que je sens c'est mon propre parfum… Ok là je commence à trouver que la plaisanterie a assez durée. Il est temps que quelqu'un vienne m'expliquer ce qu'il se passe par ici. Je lorgne alors vers Regina. Ouais, je pense qu'elle est au courant. Je m'accroupis alors à côté d'elle, la secouant doucement par l'épaule. Aucune réaction. Va falloir te réveiller ma vieille, parce qu'il est hors de question que je t'embrasse. Par contre je ne dirais pas non à te mettre une paire de claque, oh si vous saviez depuis le temps que j'en rêve. Je la secoue un peu plus violemment mais toujours rien. Ok. J'essaye alors de joindre la parole au geste. Oui j'essaye. Parce que rien ne sort de ma gorge. Pas un son. Rien. Wow c'est quoi ça ? Je fais un autre essai. Toujours rien. J'aime pas ça. Mais alors pas du tout. J'essaye de me racler la gorge, mais rien n'y fait, rien ne sors. Pas le moindre son. Génial, je ne peux pas paniquer en hurlant. Va falloir que je le fasse en silence. Univers moi aussi je te hais. Mon coeur affolé cogne dans ma poitrine tandis que des frissons d'effrois  me parcours l'échine. C'est pas normal, mais alors pas du tout. Sans ma voix je suis quoi moi ? Un idiot qui fait des chapeaux… Tu parles. Je recommence à secouer Regina, plus brusquement cette fois, priant pour qu'elle se réveille et qu'elle règle mes problèmes. Allez ! Debout l'ancienne ! Bon si la manière douce ne marche pas il est temps d'employer les grands moyens, je siffle avant de lui décocher une première gifle puis une seconde. Suicidaire moi ? Non désespéré conviendrait mieux à ma situation actuelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The Evil Queen Ѽ
Pommes : 600
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: Re: The Tempest - Groupe 2 Jeu 1 Mai - 1:31

« Intrigue n°1 »

The Tempest  

Beaucoup d'événements s'étaient produits ces derniers temps : sa malédiction avait été brisée par Emma, cette même blonde l'avait finalement défendue lorsqu'ils avaient tous tenté de la chasser, puis elle l'avait blessée... Et ce geste d'affection qui lui permit de récupérer ses pouvoirs. Entre temps, elle avait appris que sa mère était vivante, et certainement à ses trousses... Et Maléfique était revenue d'entre les morts.
Oui, on pouvait le dire, Regina Mills n'avait décidément une vie pas comme les autres. Mais ce soir-là, lorsqu'elle se réveilla en pleine nuit, ce n'était pas dans son lit mais sur le sol. Un sol dur et froid... et cette odeur désagréable et pourtant si familière... Du... camphre ? Elle n'en était pas certaine mais cela lui rappelait... L'hôpital, Regina, ouvre donc les yeux et tu le verras !

Malheureusement pour elle... ouvrir les yeux ne lui appris pas grand chose, si ce n'était qu'ils ne lui servaient plus à rien. Elle tenta bien évidemment de cligner plusieurs fois, de faire quelques formules mais elle ne pu réussir à retrouver la vue. Elle ressenti également une légère douleur et porta ses doigts à ses joues qui étaient brûlante...
Une idée, comme évidente, la frappa : Gold. C'était forcément lui, qui d'autre ? Il avait voulu se venger d'elle pour ce qu'elle avait fait à Belle et il lui réservait désormais le même sort. Peut-être même était-elle dans une cellule de l'hôpital psychiatrique en sous-sol ?

« Bon sang... » Elle murmura.

Soudain, elle entendit un bruit sourd, des pas, quelqu'un s'approchait. Elle se plaça alors en position défensive, cherchant un mur lui assurant au moins une sécurité et arrière.

« Il y a quelqu'un ? Je sais que vous êtes là, je vous ai entendu bouger... Dénoncez-vous ! »

L'ex-reine tentait de garder son calme, mais en découvrant qu'elle avait perdu la vue, la panique la gagna. Bien sûr, il lui était encore possible de faire appel à la magie...  


« CODEE PAR SLOAAN »

_________________

The Evil Queen
All of my memories keep you near... In silent moments, imagine you'd be here. All of my memories, keep you near... The silent whispers, silent tears.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: The Tempest - Groupe 2 Jeu 1 Mai - 15:24



The Tempest
Intrigue n°1

Qu'est ce qui c'est passé ?

Voilà la première question qui traversa l'esprit de Robin lorsqu'il commença à reprendre conscience. Il ne se souvenait pas de grand chose depuis son arrivé en ville. Il avait débarqué dans une forêt en compagnie de Roland. Et puis après ? C'était le flou total. De plus il avait mal, horriblement mal, un peu partout. A croire qu'il était passer sous un rouleau compresseur. Petit à petit, au fur et à mesure que les secondes s'écoulaient, il prenait conscience de son corps et des sensations étranges et inconnues l'envahissaient. Le sol était froid et dur, mais cela ne ressemblait à rien de se qu'il connaissait. Sur quoi était il étendu ? De la glace peut être ? Dépliant ses doigts il les fit courir sur cette matière nouvelle. Non cela ne pouvait être quelque chose de naturel. Ou en tout cas rien qu'il ne connaisse. Et puis cette odeur ? C'était quoi ? Impossible de mettre un nom dessus, mais il avait l'impression de ne plus être à l'extérieur. Tout cela n'avait rien de normal.

« Roland ? Réponds moi. Où es tu ? Roland ! »


Si il était arrivé malheur à son petit garçon il ne se le pardonnerais jamais. L'inquiétude et l'angoisse commençait à le gagner. Et puis une voix retenti. Celle d'une femme. S'adressait elle à lui ? Et qui pouvait il y avoir encore dans cet endroit ? Bon sang, mais pourquoi avait il décidé de venir dans ce monde. Il ne pouvait pas rester tranquillement à Fairyland et reconstruire sa vie. Bon, ce n'était pas vraiment le moment de se lamenter. Il fallait mettre la main sur Roland et le rassurer. Le pauvre ne devait pas en mener bien large. Surtout si lui aussi était devenu aveugle. Peut être que l'inconnue pourrait l'aider. Il finit par répondre :

« Oui, je suis là. Je cherche mon fils. Savez vous où il l'est ? »


I n'était pas question pour le brandit de Sherwood d'annoncer qu'il n'y voyait rien et ainsi dévoilé sa faiblesse. Remarquez que cela n'aurait rien changer puisque son interlocutrice était dans le même état. Et puis vu la façon dont il tentait d'avancer à pas prudent dans une direction au hasard, cela aurait sauter aux yeux de n'importe qui. D'ailleurs, a force de marcher sans voir où il allait, il finit par se cogner dans un meuble et lâcha un juron avant d'appeler de nouveau:

« Roland ! Où te cache tu ? C'est papa ! »


Peu lui importait de se faire repérer par un éventuel ennemi, l'important c'était d'assurer la sécurité de son fils. Continuant à avancer comme il pouvait malgré la douleur dans la cuisse, les bras tendu devant lui, il finit par attraper quelque chose, ou quelqu'un. Laissant ses mains courir quelques instant pour tenter de découvrir se que s'était, il finit par reculer d'un pas.

« Qu'est ce que c'est que ce truc ? »


(c) Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar

The Mad Man with a Hat
Pommes : 288
Né(e) le : 18/04/2014

MessageSujet: Re: The Tempest - Groupe 2 Jeu 1 Mai - 15:55

The Tempest


Don't say a word, listen and do what I want




Ce n'est pas vraiment ce que j'avais prévu. À peine reprends-t-elle conscience qu'elle se met immédiatement sur la défensive, me menaçant presque. Du calme ce n'est que moi, tu sais ton bon vieux Jefferson. J'essaye de la retenir mais elle se carapate dans un coin. Non, non c'est pas le but, reviens donc par là. Je remarque alors qu'elle promène son regard, comme si elle cherchait quelqu'un. Euh je suis là, juste devant toi. Je claque des doigts pour attirer son attention. Et là je comprends. La méchante reine n'y voit rien. Oh c'est pas vrai. C'est bien ma veine. Visiblement je ne suis pas le seul à avoir perdu quelque chose… À ce niveau de malchance je pense que je peux dire que c'est un talent que je cultive, c'est pas possible autrement. Je sursaute en entendant une voix familière résonner dans la pièce. Wow doucement mon pote t'es pas tout seul ici ! Je le regarde se mouvoir, visiblement tout aussi perdu que Regina. Fantastique j'ai comme l'impression que les deux sont complètement aveugle. C'est bien ma veine. Comment leur faire comprendre que c'est moi si aucun d'entre eux ne peux me voir ? Bonne question. D'un coup je sens la main de l'archer se poser sur ma cuisse. Non mais dis donc, va poser tes pattes ailleurs mon pote !  Je referme ma main autour de la sienne. Je le sens paniquer mais je siffle doucement, tentant par ce fait de le calmer. Ce qui a pour effet de le figer. Eh ouais surprise mon pote. Je continue de lui siffler une petite mélodie tandis que je l'emmène doucement vers Regina. C'est ça suis moi. Viens donc avec moi, n'ai crainte. Lentement nous faisons un pas puis deux, nous rapprochons de Regina, qui panique dans son coin, cherchant visiblement la provenance de ce bruit. J'aimerais lui dire que ce n'est que moi, mais bon le défaut quand on n'a plus de voix c'est qu'il faut se faire plus inventif. Accompagné de mon archer aveugle je finis par arriver au niveau de Regina. Je cesse de siffler et m'accroupis sans lâcher Robin. Lentement je me saisit de la main de Regina et viens la placer sur mon cou. Je fais en sorte que ses doigts glissent le long de ma cicatrice. Dis moi que tu vas comprendre Regina. Allez, comprends que c'est moi. Je plonge mon regard dans les yeux désormais aveugle de la sorcière priant pour qu'elle finisse par me reconnaitre. Elle murmure alors mon nom. Je laisse un sourire se dessiner sur mes lèvres avant d'hocher la tête. Parfait. Maintenant les deux savent qui est avec eux. De toute façon ils n'ont pas vraiment le choix, je suis la seule personne en qui ils peuvent se fier, alors ils vont devoir apprendre à faire avec. Désormais je suis vos yeux, que vous le vouliez ou non.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: The Tempest - Groupe 2 Jeu 1 Mai - 16:23


Il était le seul qui n'avait pas été touché apparemment. Lors de sa balade pour retrouver son parent. Il trouvait un monde complètement assommé, ayant perdu un des sens primordiaux : la vue, la parole et l'ouïe ! Il ne comprenait pourquoi tout le monde était étrange. Il n'aimait pas ça du tout, et son cœur commençait à basculer dans son corps. Il était maintenant dans une grand hôpital, ce qui l'effraya énormément. Le genre d'endroit comme dans la télévision, ou souvent les personnes sont des « psychopathes ». Il tourna la tête négativement pour se faire comprendre, à lui-même que ce n'est qu'un cauchemar. Qu'il ne risquait rien. Et que Robin  viendrait le secourir comme d'habitude ! Il devrait appelé son papa non ? Oui, sûrement cependant il entendait quelqu'un. Un méchant ? Shérif de Nottingham ? Il le regardait avec de grands yeux, complètement paniqué. Il s'approchait lentement, lui aussi semblait toucher par le « sortilège ». Il ne pouvait pas entendre les bruits de fond apparemment. « Approche Roland ! Je ne vais pas te faire du mal ! » dit-il d'un ton mesquin, assez pour qu'il commence à reculer doucement. Il s'approchait de plus en plus rapidement, comme pour le capturer de son emprise. Il se mit à courir dans le bâtiment en appelant Robin : « PAPA, à l'aide ! »  hurla-t-il en se rapprochant doucement des trois personnes. Il ne savait pas ou allait, et comment s'en sortir ! Il ne voulait pas mourir maintenant, surtout qu'il savait que c'était une embuscade pour son parent. Qu'il aurait comme ça un moyen de pression sur lui. Il aurait espérer qu'il change comme beaucoup de monde, même il croyait à la deuxième chance. Cependant il n'en voulait pas, ce qu'il comptait vraiment c'était s'en prendre à son parent. Il termina finalement avec les trois personnes, complètement paniqué, qu'il essaya de communiquer sa peur à quelqu'un, surtout à son parent pour qu'il le protége comme il a toujours fait auparavant. Il accrocha à son pull, en tirant dessus pour le faire comprendre qu'il devait bouger. « Papa ! Papa ! Qu'est-ce qui t'arrive ? » demanda-t-il avant qu'il se fait attraper son bras soudainement par le Shérif de Nottingham. Il l'éloigna des trois personnes, malgré qu'il essaya de peser un maximum pour pouvoir s'échapper. « PAPA ! » hurla-t-il, en commençant à déverser quelques larmes. Il écouta de nouveau ce qu'il avait à répondre, même si c'était sûrement pour menacer son parent, et les deux personnes qui accompagnait. « Le premier qui s'approche.. Je tue l'enfant ! Est-ce que c'est compris ? » ordonne-t-il, en tirant un coup sur son poignet pour pouvoir avancer rapidement. Le corps tremblait légèrement, en espérant pouvoir s'échapper, cependant effrayait.. Il se retrouvait immobile !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

The Evil Queen Ѽ
Pommes : 600
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: Re: The Tempest - Groupe 2 Lun 5 Mai - 23:10

« Intrigue n°1 »

The Tempest  

Une voix, celle d'un homme, se fit entendre. Il cherchait son fils... Mais que pouvait-elle faire pour l'aider ? Elle n'y voyait plus rien. Elle tenta tant bien que mal de chercher quelque chose près d'elle, en vain.
Soudain, elle senti un homme lui prendre la main... Comment ose-t-il toucher une Reine!!!? Mais elle senti quelque chose d'inhabituel... Il porta sa main en hauteur et elle toucha une cicatrice. Elle compris alors que c'était pour qu'elle dévisage cet inconnu qui, donc, ne l'était pas... Cicatrice, cicatrice... Réfléchis Regina ! Une cicatrice au cou... Une tentative de pendaison avortée ? Ou bien...

« Jefferson ?! C'est vous ? » Elle senti son cou se plier légèrement. Il hochait la tête.

Bon... déjà un bon point : elle était en présence d'une personne qu'elle connaissait. Mais ce n'était pas lui qui avait parlé : ce n'était pas sa voix, et il n'avait pas de fils mais une fille. Mais pourquoi ne parlait-il pas ? Et qui était cet homme avec eux ?

Elle n'eut pas le temps de se poser plus de questions qu'elle entendit la voix d'un petit garçon apeuré appelant son père, suivit d'une autre voix plus grave et teintée de méchanceté. Le petit était en danger.

Sans réfléchir, elle se précipita vers le bruit de l'enfant. Elle n'avait plus peur, elle ne pensait qu'à le sauver. Pourquoi ? Mais parce qu'il était innocent et... qu'il lui rappelait Henry ? Très certainement.
Elle prépara une boule de feu, sachant pertinemment qu'elle ne pourrait pas la lancer puisqu'elle ne pouvait pas viser, au risque de toucher le petit, mais elle comptait bien intimider l'homme. Seulement, étrangement, elle n'en eu plus besoin.

Lorsqu'elle arriva près du garçon, il se précipita dans ses bras. Plus de traces d'homme... plus de traces de qui que ce soit.

« Tout va bien petit bonhomme ! »

Elle se tourna ensuite vers les autres tout en continuant à bercer le petit garçon. Ils avaient assisté à toute la scène et confirmeraient peut-être ce qu'elle allait dire.

« Cet homme... C'est de la magie. Un sort de peur. Il agit sur nous comme un déclencheur de nos peurs les plus... profondes. Si vous vous laissez aller à la peur il refera surface. Je n'avais pas peur de lui alors il a disparu mais... Il semblerait que ce petit bout, lui, en ait peur. »

Elle sourit en direction du petit garçon qui se détacha d'elle. La Reine supposa qu'il devait aller dans les bras de son père.

« Est-ce que quelqu'un veut bien me dire combien nous sommes et surtout... qui est là ? »


« CODEE PAR SLOAAN »

_________________

The Evil Queen
All of my memories keep you near... In silent moments, imagine you'd be here. All of my memories, keep you near... The silent whispers, silent tears.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: The Tempest - Groupe 2

Revenir en haut Aller en bas

The Tempest - Groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Groupe Il Ceppo
» Ipanema percolateur 1er groupe Italien
» vfa express 1 groupe
» Les vieilles gloires du groupe Salongo
» Classement de la course Groupe C du SRCS
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forbidden Fruit :: Storybrooke :: Services Publics :: General Hospital-