AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Clear all the damage • PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

The Savior
Pommes : 277
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: Clear all the damage • PV Sam 5 Avr - 9:24


CLEAR ALL THE DAMAGE

- Friend or Foe -

Elle n'aurait su dire depuis combien de temps elle se trouvait là. Silencieuse, le corps légèrement voûté vers l'avant, elle triturait nerveusement ses doigts. Au loin, elle percevait quelques bribes de conversations sans importance ; la météo, la journée à venir, les voisins désagréables. Tant de sujet dérisoire qui, lui rappelait sans cesse que son existence avait bien changé. Elle n'était plus cette pauvre petite orpheline, cette jeune femme un peu perdue que le temps semblait oublier. Non, elle était désormais une mère, un leader, la Sauveuse. Ce terme étirait encore ses lèvres en un sourire sarcastique. Comment était-elle passée d'une simple personne, banale, sans intérêt, à un héros que tout le monde écoutait ? Elle-même n'était plus certaine de s'en souvenir. La seule certitude qu'elle possédait aujourd'hui ; c'était son fils. A cette pensée, un agréable frisson remonta le long de son échine, comme une caresse aimante et rassurante. Sans doute représentait-il ici son seul bonheur, ses seuls instants de douceurs. Bien sûr, il y avait ceux qui, visiblement, étaient ses parents. Seulement, tout semblait bien trop étrange, lorsqu'ils se retrouvaient ensemble. C'était... cette gêne, ces non-dits, pesant comme un couvercle. Alors, Emma préférait de loin cette étrange solitude qui, finalement, devenait agréable avec le temps. Un profond soupir, finalement, s'échappa d'entre ses lèvres. A sa droite, elle sentait le regard inquiet et interrogateur de Ruby sur elle. Préférant l'ignorer, elle porta la tasse encore fumante à ses lèvres. Le liquide brûla délicieusement son œsophage, et déposa cette saveur si sucré au fond de sa gorge.
- Mademoiselle Swan ? Mademoiselle Swan est-ce que... tout va bien ?
Emma releva vers l'intrus un regard las, presque ennuyé. Pourquoi est-ce que tout le monde s'obstinait à venir briser sa tranquillité ?
- Ouais, répondit-elle de manière nonchalante.
- Nous... Les habitants aimeraient savoir ce que vous avez prévu... concernant Regina ?
A l'évocation de ce nom, son visage se crispa ; ses sourcils se froncèrent et sa mâchoire se serra, imperceptiblement. Regina. Elle ne l'avait pas revu depuis ce fameux dîner qui, indéniablement, avait mal tourné. Elle n'était plus certaine de comprendre le pourquoi du comment. Elle se souvenait présentement de s'être emportée, mais... pourquoi ? Elle laissa un grognement résonner au fond de sa gorge, tandis qu'elle se tournait davantage vers lui.
- Regina elle... ce n'est plus un problème. Elle ne vous nuira plus, répondit-elle, tranchante.
Elle ne voulait pas parler de Regina. En réalité, elle ne voulait pas parler du tout. Voulant, de ce fait, couper court à la conversation, elle se replongea dans la contemplation de son chocolat chaud. Le Docteur Hopper, un peu décontenancé, resta quelques secondes à l'observer, comme s'il attendait une réponse, un signe, puis s'éloigna.

La vérité, c'est qu'elle n'était pas encline à la conversation. Depuis quelques jours, sa mauvaise humeur était palpable. D'ailleurs, elle sentait bien que ses... géniteurs, essayaient inlassablement de percer sa carapace. Seulement, elle n'était pas prête pour cela, pour eux. Une nouvelle fois encore, un soupire filtra entre ses lèvres pourtant pincées. Quelques regards autour d'elle, et elle put constater ces airs visiblement inquiets, tournés vers elle. Comment pouvaient-ils tous attendre d'être rassurés quand... elle-même était terrorisée ?... Le grincement d'une porte que l'on ouvre résonna dans l'enceinte du petit restaurant, indiquant la présence d'une tierce personne. Emma posa brièvement ses prunelles claires sur la nouvelle arrivante, sa bouche dessinant un rictus crispé.
- Mary-Margaret. J'espère que je ne vous ai pas réveillé toi et David. J'avais... besoin de prendre l'air ce matin.




_________________

BORN TO DIE ✤ sometimes love is not enough when the road gets tough
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Clear all the damage • PV Sam 5 Avr - 12:01

We use to love one another give to each other lie undercover so are you frend or foe ?
The Savior & Snow White & The Evil Queen

Mary Margaret avait été réveillée tôt ce matin là. En effet, elle avait très bien entendu Emma se lever et se préparer pour sortir, essayant en vain de ne pas faire trop de bruit pour réveiller qui que ce soit. La brunette ne s'était cependant pas lever. Déjà parce que David dormait profondément, et qu'elle ne voulait pas le réveiller. Ensuite, et bien parce qu'elle ne se sentait pas vraiment prête à avoir une conversation avec sa fille, même si au fond d'elle, elle trépignait d'impatience. Mais David lui avait dit d'attendre et de laisser le temps à Emma d'intégrer la nouvelle. Alors c'est résigné qu'elle était restée couchée et qu'elle avait attendu d'entendre la porte claquer, ce qui réveilla par la même occasion David, avant de se lever et de se préparer à son tour, laissant à son mari le soin de faire le petit déjeuner.

C'est donc une bonne heure plus tard que Mary Margaret fût prête et qu'elle prétexta donc devoir aller faire un tour. David allait lui proposer de l'accompagner mais elle fut sauvée en entendant son portable sonner : le refuge l'appelait pour une urgence. La brunette lui assura donc qu'elle n'irait pas risquer sa vie en allant voir Regina. De toute façon, elle n'était pas non plus suicidaire... Et elle sortit de son appartement, en se dirigeant tout naturellement vers le Granny's, presque sûre et certaine d'y trouver Emma. Parce que c'était là-bas que la blonde se rendait lorsque la malédiction n'avait pas encore été levée et qu'elle avait besoin de réfléchir. Parce que Snow était sûre et certaine qu'Emma avait besoin de réfléchir sur tout ce qui était arrivé dans sa vie.

C'est donc en faisant tinter la clochette de la porte d'entrée que Mary Margaret fit son entrée dans le petit restaurant. Evidemment, tous les regards se tournèrent vers elle et Ruby vint à sa rencontre pour la serrer dans ses bras. Snow ne refusa pas le câlin mais chercha du regard sa fille... Et repoussa brutalement Ruby lorsqu'elle trouva enfin Emma. D'ailleurs, cette dernière l'observait déjà avec un rictus aux lèvres. La princesse arqua donc les sourcils, s'avançant vers Emma, qui lui demanda, alors qu'elle arrivait juste en face d'elle et qu'elle prenait place, sans même demander son reste :

- Mary-Margaret. J'espère que je ne vous ai pas réveillé toi et David. J'avais... besoin de prendre l'air ce matin.
-Dis plutôt que tu avais besoin de nous fuir...

Oui, parfaitement. Si David était connu pour sa patience et acceptait le fait qu'Emma avait besoin de temps pour se faire à l'idée qu'elle venait de retrouver ses parents et bien c'était tout l'inverse pour Snow qui ne voulait qu'une chose : pouvoir retrouver sa fille. Et encore une fois, elle n'avait pas tenu compte des conseils de son mari, tenant à peine une semaine, avant de sauter sur l'occasion pour harceler la pauvre Emma.

Ruby arriva donc avec une tasse de chocolat chaud, et Mary Margaret la remercia. Elle posa donc ses mains autour de la tasse, attendant qu'il refroidisse un peu avant de le boire, tout en posant son regard couleur chocolat sur sa fille. Elle avait telle ment de chose à lui demander qu'elle ne savait pas par où commencer. Quoi qu'elle savait quelle question poser pour l'heure...

-Pourquoi est-ce-que tu n'acceptes pas la réalité ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

The Savior
Pommes : 277
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: Re: Clear all the damage • PV Sam 5 Avr - 13:27

Spoiler:
 


CLEAR ALL THE DAMAGE

- Friend or Foe -

Quelle entrée en matière ! Mary-Margaret, à peine assise face à elle, avait répondu quelques mots tout à fait déconcertants. Emma savait, secrètement, que cette dernière avait, depuis la fin de la malédiction, pris sur elle pour ne pas l'agresser de questions. Elle avait bien remarqué, la manière dont elle s'était fait violence pour attendre, rester patiente face à son mutisme. Mais aujourd'hui c'en était visiblement trop. Se tendant aussitôt face à la pertinence dont faisait preuve sa mère, elle plongea de nouveau les yeux dans sa tasse à moitié vide. Essayait-elle réellement de les fuir ? Peut-être bien, oui. Un soupire, ennuyé, lui échappa, alors qu'elle s'enfonçait davantage dans le fond de la chaise, aussi boudeuse qu'une enfant. De loin, Emma ressemblait à une petite fille prise en faute, réprimandée par l'autorité maternelle. Et, d'une certaine manière, c'était à peu de chose près ce qu'elle ressentait. Décidément, cela devenait ridicule. Malgré ses vingt-huit ans, voilà qu'elle baissait la tête devant celle qui, l'avait mise au monde. Se redressant alors, elle inspira profondément pour retrouver un tant soit peu de contenance. Elle ouvrit la bouche, prête à répondre quelque chose, même n'importe quoi, mais rien n'en sortit. Que pouvait-elle bien rétorquer à cela, finalement ? Oui, elle essayait de les éviter. Oui, toute cette histoire la dépassait. Elle reporta son attention sur son interlocutrice, prenant soin de détailler chaque petites parcelles de son visage. Peut-être il y avait-il réellement une ressemblance, oui. Ou peut-être tout ceci n'était qu'une élucubration de son esprit.
- Non je... ne vous fuie pas. C'est simplement que je...
Elle glissa une main hésitante dans sa chevelure blonde, chassant quelques mèches rebelles qui tombaient devant ses cils. Quelque chose lui disait qu'elle allait avoir cette conversation qu'elle tentait de repousser jusque là. Et, bien qu'elle aurait préféré fuir, une petite voix lui intimait l'ordre d'assumer enfin ce qu'elle était.
- … tu as raison.
Elle l'avait dit. Elle n'était pas certaine de se sentir mieux pourtant, mais au moins, cela avait été dit. Finalement, peut-être aurait-elle dû demander un supplément d'alcool dans son chocolat.
- C'est assez... bizarre de se dire que ses parents sont Blanche-Neige et le Prince Charmant, tu vois...
Un petit rire, nerveux, lui échappa, tandis qu'elle osait désormais soutenir le regard de Mary-Margaret. Tout était tellement paradoxale lorsqu'elle se retrouvait près d'elle. Elle se sentait incroyablement bien, apaisée, comme l'on se sent en présence d'une mère, et en même temps, d'une nervosité palpable et déroutante.

Emma sentit un nœud endolorir son estomac, signe que ses angoisses grandissaient cependant. Elle pressa discrètement ses doigts contre le tissu de son pull, au niveau de son abdomen. Elle aurait voulu faire taire les interrogations qui semblaient planer au dessus de sa tête, comme une épée de Damoclès, mais en vain. Sa gorge s'assécha, et elle ne put s'empêcher de baisser les yeux, non sans légèrement froncer les sourcils.
- Qu-quoi ? De quoi parles-tu ? Je sais bien que vous... descendez tous de Contes et que... moi aussi je viens de... Je le sais, crois-moi, répondit-elle, hésitante.
Quelque chose, un pressentiment lui murmurait que cette question soulevait bien plus que cela...




_________________

BORN TO DIE ✤ sometimes love is not enough when the road gets tough
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Clear all the damage • PV Sam 5 Avr - 17:29

We use to love one another give to each other lie undercover so are you frend or foe ?
The Savior & Snow White & The Evil Queen

La bombe était lâchée et Snow attendait donc la réaction d'Emma, essayant de rester calme. Du moins, c'est ce qu'elle faisait voir. Parce qu'au fond d'elle même, elle voulait réellement savoir ce que ressentait sa fille à propos de tout ce bordel. Parce que oui, cette malédiction était un vrai bordel. Mais la seule qu'il fallait blâmer pour cette chose était Regina... Et Snow comptait bien régler ses comptes avec elle, une fois qu'Emma lui aurait dit ce qu'elle avait sur le cœur. Parce que Mary Margaret ne quitterait pas les lieux avant que sa fille lui ait tout dit.

Quoiqu'il en soit pour le moment donc, Emma fuyait son regard et la brunette poussa un soupir dépité. Elle porta son attention sur son chocolat chaud et en but une gorgée, avant de sentir finalement le regard d'Emma sur elle. Elle releva donc les yeux, plongeant son regard dans celui de sa fille qui lui disait qu'elle ne les fuyait pas. Snow ne pût s'empêcher de lever les yeux au ciel
: elle était loin d'être la cruche de la ville. Non, ce rôle revenait à Kathryn. C'est donc après un long moment de silence et après avoir passé sa main dans ses cheveux, sûrement gênée par la situation, que la jeune femme finit par dire que sa mère avait raison.

-J'ai toujours raison.

Oui, bizarrement, niveau sentiment, Snow avait toujours sû déchiffrer les sentiments des autres. Par contre, elle avait mis du temps avant de comprendre qu'elle était elle-même amoureuse de Charmant. Revenant au présent, la princesse se mit donc à fixer sa fille qui lui disait que c'était dûr pour elle de se dire qu'elle était la fille de Blanche-Neige et du prince Charmant. Et bien pour elle ce qui était difficile à croire c'était d'avoir une fille qui avait approximativement son âge...

-C'est quand même plus crédible que de se dire que sa fille à le même âge que soi, je trouve...

Quoiqu'il en soit, Mary Margaret sourit donc à Emma qui laissait échapper un léger rire nerveux. Et bien évidemment, pour apaiser sa fille, sa main trouva naturellement l'une des mains de sa fille. Puis elle lui demanda donc pourquoi elle n'acceptait pas la réalité. Mais cela ne voulait pas juste dire le fait qu'elle venait des contes. Non, il y'avait bien plus que cela, il y'avait toujours bien plus que cela avec Snow de toute manière. La jeune femme laissa cependant la blondinette s'exprimer, avant de reprendre, sur un ton calme et doux, ne voulant surtout pas brusquer la shériff :

-Je sais que tu sais tout ca. Mais moi je ne te parlais pas que de cela. Tu sais, le mur que tu t'es construit. Je me demande de plus en plus si tu te l'es construit pour me cacher quelque chose. Et je me demande donc si ca ne concernais pas qu'Henry...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

The Savior
Pommes : 277
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: Re: Clear all the damage • PV Sam 5 Avr - 21:31


CLEAR ALL THE DAMAGE

- Friend or Foe -

Emma soupira à ce simple contact. Elle n'aurait su expliquer précisément la nature de cette douce chaleur qui, semblait remonter le long de son bras, pour engourdir l'entièreté de son être. Mais, d'une certaine manière, elle se sentait désormais rassurée, comme si son corps réclamait cette caresse depuis trop longtemps maintenant. Lentement, ses muscles semblèrent se détendre, devenant délicieusement chaud. Elle ferma quelques secondes les paupières, savourant cet apaisement qu'elle savait provisoire. L'amour d'une mère était-il, finalement, le remède à tous les maux ? Elle plongea de nouveau ses prunelles incertaines dans les siennes. Là, quelque chose dans ce regard qui l'observait avec tendresse, lui indiqua qu'il n'y aurait pas plus beau réconfort que celui-ci. Elle détourna cependant son attention, encore désorientée par toutes ces évidences qui, lui tombaient irrémédiablement sur les épaules. Elle aurait voulu, pourtant, lui dire les mots que toute mère attendait, l'étreindre peut-être. Mais la muraille qu'elle avait dressé depuis trop d'années déjà, la vouait au silence. Elle se maudit intérieurement, essaya de se faire violence, mais elle ne parvint qu'à ouvrir et refermer la bouche. Quelle idiote !...
- C'est vrai que... nous avons le même âge ici, se contenta-t-elle de dire après quelques longues minutes.
Un vague sourire, désolé, traversa son visage, comme si elle cherchait encore à se faire pardonner de son mutisme. Elle inspira alors profondément, et se mit à effleurer timidement son pouce avec le sien. Ce geste, d'une banalité déconcertante, lui demandait en réalité un effort surhumain. Elle n'avait jamais connu les grandes effusions, et n'était pas sincèrement friande de cela. Cependant, cette fois, elle voulait faire un pas vers celle qui, l'avait mis au monde.

Mais comme tout, cela fut de courte durée. Arrachant subitement sa peau à la sienne, Emma ramena son bras sous la table. Elle tritura ses doigts, incertaine face aux allusions que laissait planer Mary-Margaret. Où voulait-elle en venir ?... Emma fronça légèrement les sourcils. Faisait-elle référence à sa soudaine mauvaise humeur ? S'agitant quelque peu sur sa chaise, elle se retrouva forcée de se justifier comme si, dans cette histoire, elle avait quelque chose à se reprocher.
- Je sais qu'en ce moment je ne suis pas très... facile à vivre mais, vous n'y êtes pour rien. C'est juste que... j'avais rendez-vous avec Regina l'autre soir. Elle nous avait invité Henry et moi pour dîner et... disons que ça ne s'est pas très bien passé.
Une grimace traversa ses traits déjà tirés, tandis qu'elle sentit son cœur se serrer légèrement.
- Je ne sais pas réellement ce qui... pourquoi mais... je suis partie de chez elle en claquant la porte.
Elle haussa nonchalamment les épaules, comme si cela avait été des plus banal. Et, ça l'était d'une certaine manière. Enfin, c'est ce qu'elle essayait encore de se prouver. Dans un sens, qu'est-ce que cela aurait pu être d'autre ?...




_________________

BORN TO DIE ✤ sometimes love is not enough when the road gets tough
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Clear all the damage • PV Dim 6 Avr - 15:48

We use to love one another give to each other lie undercover so are you frend or foe ?
The Savior & Snow White & The Evil Queen

Snow avait toujours été connue pour aimer le contact avec les autres. C'est donc tout naturellement qu'elle posa sa main sur celle de sa fille, ressentant sa tension. Et puis, c'était un geste naturel pour elle, puisqu'Emma était sa fille. Il était donc dans son rôle de la rassurer sur ses angoisses, même si elle n'avait jamais été là pour elle auparavant. Mais c'était vraiment une chose qu'elle regrettait encore maintenant... Parce que si elle avait pu, jamais elle n'aurait abandonner sa fille seule... La seule à blâmer dans cette histoire, c'était Regina...

Emma prit finalement la parole pour confirmer le fait qu'ici, elles avaient le même âge. Mary Margaret poussa donc un léger soupir. C'était d'autant plus difficile pour elle qui avait toujours voulu élever un enfant et qui se retrouvait donc avec une fille de son âge, la voyant toujours comme une enfant à protéger de tout et de tout le monde. La brunette sentit donc le pouce de sa fille effleurer sa main et elle se mit à sourire... Avant de finalement perdre se sourire puisqu'Emma retira sa main de la sienne.

Finalement donc, Mary Margaret sauta sur l'occasion pour lui demander ce qu'il se passait en ce moment et le pourquoi du comment elle n'acceptait pas la réalité des choses. Et en parlant de réalité, pourquoi elle n'acceptait pas ses sentiments, que ce soit en ce qui concernait Henry ou pour tout le reste. Emma s'enfonça donc plus dans son siège, comme une petite fille prise sur le fait. Finalement, la blondinette se confessa à sa mère, lui avouant que Regina les avait invitée à manger avec Henry. Bon jusque là, rien de bien surprenant. Parce que Mary Margaret savait que Regina essayait de faire des efforts pour Henry. Alors, elle essayait de ne rien dire et de lui laisser une nouvelle chance, croyant toujours autant à la rédemption des âmes.

-Elle ne t'as pas fait de mal au moins ?

Oui parce que Snow savait très bien de quoi était capable Regina pour parvenir à ses fins. Quoiqu'elle la voyait mal se venger devant Henry. Parce que qi elle faisait ce genre de chose, elle risquait de perdre son fils adoptif pour toujours... Finalement donc, Emma expliqua qu'elle était par la suite sortie de chez Regina en claquant la porte, sans vraiment savoir pourquoi.

-Vous vous êtes mises l'une contre l'autre ? Vous vous êtes battues ? C'était à cause de quelque chose en rapport avec Henry ?

Voyant que Snow commençait à la harceler de question, elle se força donc à respirer et à boire une tasse de son délicieux chocolat chaud, tout en gardant toute son attention sur sa fille. Finalement, comme elle n'avait toujours pas de réponse de la plus jeune, elle finit par rajouter :

-Ou c'était à cause d'autre chose ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar

The Savior
Pommes : 277
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: Re: Clear all the damage • PV Lun 7 Avr - 6:39


CLEAR ALL THE DAMAGE

- Friend or Foe -

Pourquoi lui parlait-elle de cela ? Après tout, elle n'avait pas besoin de Regina dans sa vie. Elle n'était que la mère adoptive de son fils, qu'un lien qu'elle devait conserver pour ce dernier. Peu assurée sur la nature de ce qu'elle ressentait désormais, elle détourna les yeux. Il lui semblait, pourtant, que son cœur se serrait au souvenir de cette soirée désastreuse. Elle ne comprenait, d'ailleurs, toujours pas pourquoi les choses s'étaient envenimées de la sorte. Tout se passait pourtant si bien au départ... Emma grogna, frustrée et troublée par ces images qui, lui revenaient en mémoire par bribes. Silencieusement, elle se remémorait les événements, sans parvenir à en déceler le sens. Pourquoi fallait-il toujours que cela soit si... compliqué avec elle ? Tout aurait pu être simple, si... si quoi ? Si Regina s'était bornée à marcher avec elle dans l'illusion dans laquelle elle aimait se lover ? Un long soupire lui échappa, tandis qu'elle saisissait de nouveau la main de sa mère. Secrètement, elle avait besoin de cette présence maternelle qui, lui avait toujours manqué. Elle espérait encore que cette dernière lui assure que tout irait bien, mais elle n'arrivait même pas à se convaincre elle-même.  Elle serra davantage ses doigts entre les siens, comme si le vide menaçait de l'engloutir, et secoua mollement la tête.
- Je... non. Bien sûr que non, elle... enfin... en fait, c'est moi qui... je me suis énervée parce que... je ne sais pas.
Son visage se décomposa. Comment pouvait-elle justifier son attitude, alors qu'elle même ignorait encore les raisons de son emportement ? Elle souffla, détestant l'espace d'un instant la perspicacité de Mary-Margaret. Pourquoi fallait-elle toujours qu'elle pose le doigt là où cela piquait ? Elle se mordit la lèvre, songeuse, essayant de rassembler ses idées.
- En fait... elle a dit que... nous ne serions jamais une famille et... je ne sais pas... ça m'a... énervé.
Elle baissa les yeux, réalisant alors la stupidité de la situation.
- C'est... ridicule. Vraiment. Parce qu'elle a raison, nous ne serons jamais une famille. Et d'ailleurs, pourquoi voudrais-je que nous soyons une famille ? Elle est... elle est la Méchante Reine. Et moi la... Sauveuse. Et Henry... Nous ne serons jamais une famille. Il y aura toujours Regina de son côté, et moi du mien. Et Henry entre nous deux. Donc, elle a raison. Oui, elle a raison... et je ne veux pas que l'on soit une famille, en fait. Je veux... je ne sais pas.
Elle ravala un peu d'oxygène, bruyamment, alors qu'elle fronçait les sourcils face à sa propre tirade. Ce qu'elle venait de déblatérer n'avait véritablement aucun sens. Pourquoi se contredisait-elle ainsi ? Au fond d'elle, Emma savait pertinemment qu'elle aurait peut-être voulu être... une famille. Ou, peut-être pas... En réalité, elle n'en avait aucune idée. Tout semblait se mélanger inlassablement dans son esprit, c'était une cacophonie qui, l'étourdissait incontestablement.
- Je... oublie. Oublie, ce que j'ai dis. C'est idiot, et ça n'a aucun sens. Regina, elle... elle n'a aucune importance.
Elle grimaça à ses propres paroles, comme si cela lui avait coûté. En pensait-elle seulement un traître mot ? Là était, évidemment, toute la question...




_________________

BORN TO DIE ✤ sometimes love is not enough when the road gets tough
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The Evil Queen Ѽ
Pommes : 600
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: Re: Clear all the damage • PV Lun 7 Avr - 23:59

« Emma, Regina & Snow »

Clear all the damage  

« Les autres ne vous fuient pas parce que vous êtes la Méchante Reine, mais parce que vous êtes froide et... et amère. »

Les mots d'Emma résonnaient sans cesse en Regina, comme un leitmotiv tranchant et destructeur. Elle avait essayé de les oublier, d'en faire abstraction, mais le miroir du salon, maintenant en pièces détachées, était la preuve qu'elle n'avait pu s'y résoudre.

« Mais... peut-être que je me trompe finalement. Peut-être que vous êtes réellement aussi mauvaise et insensible que les autres le disent. »

Remuer le couteau dans la plaie, le retourner en profondeur... Un couteau permanent et une plaie impossible à cicatriser. C'est exactement ce que ressentait Regina. Elle aurait voulu s'arracher le cœur. Oh elle l'avait déjà fait... À plusieurs reprises, mais elle n'avait plus de magie. Elle était prisonnière de ses propres erreurs et de ses sentiments.
Était-elle réellement ce que le shérif lui avait dit ? Une sorte de monstre sans cœur, froid et amer ? Et pourquoi lui avait-elle dit tout cela... Pourquoi ne pas s'être contentée de rester avec Henry ? Elle avait la chance d'avoir un fils aussi merveilleux mais non... Elle préférait perdre son temps à la blesser en lui faisant des promesses qu'elle ne tenait pas...

En y repensant, Regina se crispa. Oui, elle aurait dû avoir son fils avec elle... Un moment. Il aurait passé la nuit, aurait retrouvé sa chambre. Elle lui aurait même préparé le petit déjeuner si elle avait pu. Des pancakes et un chocolat chaud avec de la chantilly saupoudré de cannelle... Ce n'était pas sain mais exceptionnellement... Elle l'aurait fait. Malheureusement Emma ne lui en laissa pas l'occasion puisqu'elle s'en alla brusquement.
La brune serra les poings tout en se préparant à aller au Granny's. Certes elle n'était pas aimée, et même détestée, mais elle devait montrer qu'elle était toujours là. Malgré la défaite, malgré les doutes et la souffrance, Regina Mills subsistait.

Elle avait une alliée maintenant, Sophie McAllister, son employée, et elle comptait bien sur son soutien face aux autres. Mais pour l'heure, elle se retrouvait seule ce jeudi matin avant d'aller à la mairie. Et elle voulait vraiment un café. Simplement cela, demander un café et voir ce que cela donnerait.

Elle respira calmement en se garant devant le restaurant et se prépara. Allons Regina, ce n'est qu'un café, et si on te le refuse, fuis. Tu n'as rien à perdre ils te détestent déjà ! Un sourire las sur le visage après ces pensées peu réconfortantes, elle descendit de voiture et se dirigea vers la porte.

Elle inspira, expira, inspira encore et le tintement de la clochette située en haut de la porte se fit entendre, mais pas seulement.

« Regina, elle n'a aucune importance. »

Nouveau coup de poing dans l'estomac. Aucune importance. C'était les mots qui étaient sortis de sa bouche. Tout simplement. Sans détour. Comme une évidence. Elle avait parlé distinctement, tout le monde avait pu l'entendre. C'était un fait, donc.
Regina regarda Snow puis Emma... une fraction de seconde, elle se mît à rire. Un rire nerveux, à la limite de l'hystérie. Une rage intérieure se fit sentir, comme un grand feu de joie après une bataille...

« Charmant... La mère et la fille s'unissant contre la méchante reine déchue. » Son ton était froid, acerbe.

Elle avança d'un pas puis se rétracta. Ou cela la mènerait après tout ? Elle n'avait pas de... magie ? Elle ressentit un picotement dans ses doigts... comme avant, comme... de la magie noire. Noire comme ses pupilles à cet instant précis.
Cette fois-ci, son regard sombre et brillant se posa sur la blonde qui restait là, interdite.

« Comment avez-vous osé... » Me mentir ? M'aider puis me rejeter ? Me faire croire que j'avais changé ? Ou tout simplement m'humilier en public ?

Elle avait l'embarras du choix mais elle s'interrompit, la voix hachée par des tremblements, les jointures de ses doigts blanchies. Elle sentait ses ongles s'enfoncer dans sa chair.
Tous les regards étaient posés sur elle, Granny et Ruby aux aguets... Et pourtant... Elle ne fuit pas. Elle n'était même plus capable de s'écouter elle-même.
Triste sort, Triste 'Gina



« CODEE PAR SLOAN »

_________________

The Evil Queen
All of my memories keep you near... In silent moments, imagine you'd be here. All of my memories, keep you near... The silent whispers, silent tears.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Clear all the damage • PV Mer 9 Avr - 7:07

We use to love one another give to each other lie undercover so are you friend or foe ?
The Savior & Snow White & The Evil Queen

Suite à la question posée par Mary Margaret, il y eut un moment de silence Durant lequel Emma finit par poser une nouvelle fois sa main sur celle de sa mère, qui la laissa faire, tout en la fixant dans les yeux. Elle écouta donc sa réponse négative, sur le fait que Regina ne lui avait fait aucun mal mais qu’elle-même s’était énervée pour elle ne savait quelle raison. Finalement, après un nouveau soupir de la part de sa fille, Snow eut donc le fin mot de toute cette histoire. Regina avait annoncé sans détour à Emma que jamais ils ne formeraient une famille. Ils… Cela incluait bien évidemment Henry. Parce que Snow savait très bien qu’au fil du temps Emma s’était attachée à Henry et ne comptait pas l’abandonner une seconde fois… Finalement, après une inspiration un peu plus bruyante, Emma confirma les doutes de sa mère : la famille incluait Henry. Et il était clair qu’il était impossible qu’un jour Emma et Regina se mettent d’accord concernant le pauvre gamin qui était totalement paumé par la situation. Et puis après tout, qui ne le serait pas ?

-Je comprends Emma. Tout serait tellement plus simple pour tout le monde si vous réussisiez à vous mettre d’accord pour Henry…

Donc si Snow avait bien comprit la situation Emma voulait simplement passer plus de temps avec son fils. Peut être même le récupérer ? Cependant, ce qu’elle ne voyait pas était bien plus profond en réalité. Et cela concernait directement les sentiments d’Emma envers Regina. Mais la jeune femme ne pouvait pas être si perspicace que cela. Elle allait donc prendre la parole pour rassurer sa fille lorsque cette dernière lui dit d’oublier tout ce qu’elle venait de dire, alors que la porte de la cafétéria s’ouvrait à nouveau dans un tintement de clochette. Cependant aucune des deux files ne firent attention à qui faisait son entrée dans les lieux. Ce n’est que lorsqu’Emma finit par annoncer que Regina n’avait aucune importance qu’une voix froide et dédaigneuse se fit entendre à quelques mètres d’elles deux.

« Charmant... La mère et la fille s'unissant contre la méchante reine déchue. »
-On ne fait que parler entre mère et fille. Ce n’était même pas à propos de vous mais d’Henry.

Mary Margaret leva les yeux vers la méchante reine qui avançait vers elles. Elle se prépara donc à se lever, pour se poster devant sa fille, histoire de la protéger si jamais Regina tentait quelque chose. Finalement, la sorcière s’arrêta alors pour poser son regard noirci par la haine sur Emma. Snow soupira alors doucement, ne lâchant pas sa belle-mère du regard, prête à se battre si jamais cette dernière tentait quoi que ce soit pour attenter à la vie de la blonde. Mais au lieu de cela, elle se contenta de prendre la parole pour demander comment elle avait osé, sans en dire plus. L’institutrice arqua donc les sourcils, posant alors son regard chocolat tour à tour sur sa fille et sa belle-mère, avant de prendre la parole, histoire d’enfoncer encore plus Regina et de jouer, littéralement, avec le feu :

-Oser quoi ? C’est vous qui ne voulez pas faire d’effort pour Henry.

Peut être aussi que Snow était totalement hors sujet… Mais après tout, elle ne pouvait quand même pas se douter qu’il y avait une histoire d’amour sous tout cela, n’est-ce-pas ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar

The Savior
Pommes : 277
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: Re: Clear all the damage • PV Mer 9 Avr - 9:51


CLEAR ALL THE DAMAGE

- Friend or Foe -

Bien sûr, Henry. Il était, évidemment, la cause de toute son agitation. C'était uniquement pour lui qu'elle s'obstinait à vouloir créer un semblant de lien avec sa mère adoptive. Pourquoi le ferait-elle sinon ? Mais surtout, pour qui ? Pourtant, ses propres derniers mots semblaient sonner faux, comme si elle essayait encore de se prouver quelque chose. Non, Regina ne représentait rien, elle n'était rien. Rien... Elle inspira profondément, cherchant au creux d'elle même quelques certitudes, qu'elle ne trouva visiblement pas. Le tintement sourd de la clochette résonna alors dans la petite salle, l'arrachant au brouhaha incessant qui se propageait dans son esprit torturé. Elle releva les yeux et, le cœur douloureusement serré, contempla la femme qui se trouvait désormais face à elle.
- Regina, souffla-t-elle, effarée.
Le temps sembla alors s'arrêter. Elle n'aurait su expliquer ce qu'elle éprouvait précisément à l'instant. C'était un malheureux mélange qui, tourbillonnait en elle, comme une ronde dans laquelle elle se perdait irrémédiablement. Le regard hagard, elle observait la scène sans réellement comprendre. Seul les quelques mots de Regina l'avaient atteinte. « Comment avez-vous osé... » Cette interrogation à peine formuler vibrait en elle, endolorissant chaque petite cellule de son organisme. Comment avait-elle osé, oui ?... Comment... Alors, elle secoua sa tête blonde, tandis que Mary-Margaret prenait la parole. Elle ouvrit la bouche, prête à parler, mais rien ne vint. Un nœud, au creux de sa gorge, menaçait de l'étrangler à tout instant. Elle porta d'ailleurs ses doigts tremblants à sa gorge, espérant stupidement y changer quelque chose, mais cela ne fit qu'appréhender les larmes qu'elle tentait de repousser, depuis son arrivée, sans qu'elle ne s'en aperçoive. La haine que possédait Regina à ce moment enlaçait son propre corps. Des lames illusoires s'enfonçaient dans son abdomen sans qu'elle n'en comprenne la nature. Jamais elle n'avait déposé sur elle un regard pareil. Pourtant, cela n'avait pas été simple entre elles, cela avait été même amer et brutal parfois. Mais cette fois-ci, il y avait dans ses prunelles aussi noires que la nuit une lueur qui, la rongeait inexorablement.

Étourdie par une émotion qu'elle ne comprenait pas, Emma se releva maladroitement. Elle fit alors quelques pas vers elle, sans lâcher du regard celui qui sondait le sien. Quelque part, au tréfonds d'elle-même, elle sentait un besoin, inexplicable, la pousser à son encontre ; celui de se justifier. Mais comment rattraper de telles paroles ? Comment lui dire, qu'en réalité, elle était... tout ? Le visage d'Emma se décomposa, tandis qu'elle titubait légèrement. Ses doigts se refermèrent autour de son poignet et elle ne put réprimer un gémissement faiblard à cette chaleur étrange qui s’immisça en elle.
- Non, Regina ce n'est pas ce que vous croyez. Je ne le pensais pas c'est juste que... que je...
Mais que pouvait-elle bien ajouter à cela ? Comment justifier de tels propos ? Ses paupières se fermèrent, alors qu'elle tentait une énième fois de rassembler son esprit volubile.
- Regina, pardonnez-moi. Pardonnez-moi pour tout cela... je ne voulais pas... je ne voulais pas vous... Pardonnez-moi...
Et elle s'excusa à nouveau, répétant inlassablement et désespérément cette supplication implicite, comme s'il n'y avait plus que cela qui comptait.
Au loin, quelques tintements de verres résonnaient. Autour d'elles, les éléments semblaient s'imbiber de ces non-dits devenus trop pesants désormais.
- Pardonnez-moi...




_________________

BORN TO DIE ✤ sometimes love is not enough when the road gets tough
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The Evil Queen Ѽ
Pommes : 600
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: Re: Clear all the damage • PV Mer 9 Avr - 14:09

« Emma, Regina & Snow »

Clear all the damage  

Elles restaient là, bouche bée, ne sachant quoi faire. Avaient-elles peur ? Oh, elle pouvait, Regina ressentait à nouveau cette haine s'insinuer en elle, la noirceur envahir son cœur... Finalement, elle ne regrettait pas d'avoir pu le garder, ça en devenait d'autant plus violent, plus sombre, plus fort.
Ses yeux noirs restaient fixés sur Emma mais lorsque Snow pris la parole, elle tourna furtivement le regard.

« Oser quoi ? C’est vous qui ne voulez pas faire d’effort pour Henry. »

Quelle idiote. Elle n'avait jamais su se mêler de ce qui la regardait et cela ne semblait pas s'être amélioré avec le temps. Là encore, elle semblait tout savoir, avec son arrogance et son assurance puérile. Les « gentils » finissent toujours heureux dans les contes... Mais si elle continuait sur sa lancée, Regina ne répondrait bientôt plus de ses actes.
La blonde, quant à elle, semblait se liquéfier. N'assumait-elle plus ses paroles ? Elle avait pourtant été claire.

« Non, Regina ce n'est pas ce que vous croyez. Je ne le pensais pas c'est juste que... que je... »

Des excuses ? S'agissait-il vraiment d'excuses ? C'était... pathétique. Elle venait de la prendre sur le fait. D'entendre de sa bouche qu'elle n'était rien.
Elle s'avançait vers elle, un peu perdue, hésitante et le maire ne bougea pas. Immobile, elle l'attendait, ne sachant pas encore comment réagir. Elle tremblait légèrement... ou plutôt, bouillonnait de l'intérieur.

« Regina, pardonnez-moi. Pardonnez-moi pour tout cela... je ne voulais pas... je ne voulais pas vous... Pardonnez-moi... »

Elle sentit les doigts de la blonde s'enrouler autour de son poignet, comme un serpent serrant sa proie... A son contact, elle tressaillit. De l'électricité ? Elle ne savait quoi penser et cette rage qui l'envahissait peu à peu s'était arrêtée, ou plutôt... mise en attente. Elle n'osa plus bouger, la respiration saccadée.
Elle ne su réellement combien de secondes s'étaient écoulée avant qu'Emma ne prononce une nouvelle fois ces mots... Le pardon, elle lui demandait pardon. De l'avoir blessée, d'avoir dit des choses qui la blessaient ? Elle était aussi stupide que sa mère... les mots importaient, certes, mais les actes étaient eux, bien plus marquants. Et son départ, le dégoût dans ses yeux, dans sa voix, avaient été les choses les plus destructrices.
La boule dévastatrice reprit son chemin dans son corps, dans ses veines, et son regard se fit plus noir encore lorsqu'elle le plongea dans celui de la blonde. Sans sourciller, elle retira sèchement son poignet de cette étreinte et les étagères se mirent à trembler. Les verres discutaient, eux aussi au bord de l'explosion. Mais Regina devait se contrôler... pour le moment.

Elle s'éloigna de la blonde, entendant un dernier « Pardonnez-moi... », pour se diriger rapidement vers sa mère et l'empoigner par la gorge en la plaquant contre le mur, les dents serrées.

« Ne t'avise plus jamais Snow... Jamais... de suggérer ne serait-ce qu'un instant que je ne fais pas d'efforts pour Henry. Jamais... » lui murmura-t-elle.

Ses mots étaient tranchants comme dans lames de rasoir. Regina Mills savait qu'elle n'aurait jamais dû agir ainsi mais l'Evil Queen, elle, voulait se venger. Après Daniel, voilà maintenant qu'elle voulait lui enlever Henry... N'avait-elle aucun sens de la survie ?!
Allons Regina... et si Henry était là ? Que dirait-il ? Tu parles d'efforts le concernant... et tu les ruines en te montrant telle qu'il est écrit dans son livre : comme la Méchante Reine. Arrête ça... Tu es Regina, tu es sa mère. Agit donc en tant que tel.

Elle relâcha alors sa prise et recula d'un pas. Pas un de moins. Le contrôle... elle le perdait. Un verre explosa derrière le comptoir et fut suivi par la rangée entière.
Elle ferma les yeux.



« CODEE PAR SLOAN »

_________________

The Evil Queen
All of my memories keep you near... In silent moments, imagine you'd be here. All of my memories, keep you near... The silent whispers, silent tears.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Clear all the damage • PV Mer 9 Avr - 22:05

We use to love one another give to each other lie undercover so are you friend or foe ?
The Savior & Snow White & The Evil Queen

Regina venait de faire son entrée dans les lieux et déjà Mary Margaret regrettait sa remarque. Elle savait qu'elle allait le payer tôt ou tard. Mais Regina se contenta simplement de lui lancer un regard noir, avant qu'Emma ne se lève pour tenter de s'expliquer. Snow arqua donc les sourcils, ne comprenant plus su tout le comportement de sa fille vis-à-vis de Regina. En effet, elle venait de lui dire qu'elle n'était rien pour elle, avant de finalement... S'excuser... A plusieurs reprises, tout en la prenant par le bras.

Sentant donc l'air devenir de plus en plus électrique et commençant à voir les étagères trembler, de loin, l'institutrice se leva donc pour se précipiter vers Emma, posant sa main sur son épaule, histoire de lui rappeler sa présence, tout en prévenant, dans un murmure :

-Emma... Attention...

Alors qu'Emma continuait toujours de se confondre en excuse, Regina retira son bras de son emprise. La brunette, qui pensait que la conversation était close, lâcha donc à son tour l'épaule de sa fille avant de constater que Regina fondait sur elle, sans lui donnait le temps de fuir. D'ailleurs, Snow se retrouva rapidement collée contre le mur, Regina lui bloquant la sortie et la tenant bien trop fermement par la gorge. Suffoquant donc, Mary Margaret chercha à se libérer de l'emprise de sa belle-mère qui prenait alors la parole :

-« Ne t'avise plus jamais Snow... Jamais... de suggérer ne serait-ce qu'un instant que je ne fais pas d'efforts pour Henry. Jamais... »

Finalement, après que le message fut passé, La Sorcière relâcha donc la princesse qui put prendre une grande bouffée d'air. Elle se mit donc à fixer Regina avec un regard noir, alors que 'elle reculait d'un pas et que derrière elle, les verres éclataient tous un par un. Bon certes, Snow y avait été un peu fort, parce que par le passé, Regina aurait déjà sûrement usé de sa magie sur elle pour lui faire ravaler ses dires. Or, là, elle n'utilisait pas ses pouvoirs sur elle mais sur les objets alentours...

Tous les regards étant tournés vers elle. Mary Margaret ravala donc ses paroles concernant Henry mais elle ne pût s'empêcher de lâcher finalement, après un regard vers Emma, qui était restée en retrait derrière :

-Dans ce cas là, n'essayez même pas de faire ne serait-ce le moindre mal à ma fille. Tout le monde vient de vous voir faire Regina. Je ne serais pas surprise que la chasse ne vous soit faite très rapidement...

Revenir en haut Aller en bas
avatar

The Savior
Pommes : 277
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: Re: Clear all the damage • PV Dim 13 Avr - 21:46


CLEAR ALL THE DAMAGE

- Friend or Foe -

Une plainte, imperceptible et douloureuse, s'échappa de sa gorge. Cependant, elle resta de marbre, aussi droite qu'une pauvre statue. Là, devant elle, Regina empoignait violemment sa mère, dans un geste presque meurtrier et dévastateur. Comment en étaient-elles arrivées là ? Emma papillonna des yeux, l'esprit devenu volubile. Un instant, son regard s'accrocha à deux enfants qui, jouaient innocemment sur le bord du trottoir. Il y avait dans cette scène une mélancolie qu'elle ne put repousser. Son existence n'avait, véritablement, plus rien d'insouciant ; désormais, toute une ville comptait sur elle. Au loin, elle perçut la voix cristalline de Ruby, comme un écho lointain et incertain. Dans sa tourmente, elle sut qu'elle devait agir mais, une force invisible la retenait là, bêtement immobile. Quelque chose dans cette situation lui échappait ; pour ne pas dire que tout semblait lui glisser entre les doigts. Le visage visiblement déformé par le manque d'oxygène de Mary-Margaret entra dans son champ de vision, animant alors subitement ses membres.
- Merde, lâcha-t-elle finalement, comme si elle réalisait enfin ce qui se déroulait sous ses yeux.
Elle se dirigea vers elles, prête à intervenir désormais, mais Regina relâcha enfin sa proie. N'ayant pas le temps d'anticiper, son abdomen rencontra l'échine de l'ancienne Reine. Un souffle, hésitant et avorté, la fit hoqueter de surprise. Une chaleur prit vie dans le creux de son estomac, comme une petite bulle de douceur. Elle n'aurait su exprimer ce sentiment, étranger, de plénitude. Son corps semblait épouser parfaitement le sien. Un instant, elle eut l'idée fantasque qu'elles avaient été façonnées pour cette étreinte, mais cela lui sembla très vite absurde. Depuis quand songeait-elle à cette femme de la sorte ? Pourtant, une seule envie, un seul besoin la tourmentait désormais. Longuement, elle tenta de chasser cela, se faisant même violence, mais en vain. Ses bras entourèrent sa taille sans qu'elle ne puisse rien y faire. Elle l'amena davantage contre elle et, dissimula son visage contre sa nuque. Les effluves de son parfum envahirent alors son espace. La pièce tangua sous ses jambes, la poussant à la serrer encore plus, comme si elle craignait de sombrer, ou de la voir s'enfuir. Décidément, quelque chose ne tournait pas rond chez elle...

Les paupières fermement closes, elle s'agrippait désespérément à cette silhouette pourtant si menaçante. Là encore, elle n'aurait su décrire l'intensité des émotions qui, se mélangeaient en elle. Il y avait quelque chose d'insensé, quelque chose de fou, de grand. Et cela la submergeait, comme une violente vague qui l'aurait fouetté sans mégarde. Il n'y avait aucune explication à toute cette grande mascarade. Ou du moins, aucune qu'elle n'aurait pu avouer ouvertement. Au loin, une voix sembla s'adresser à elle, mais elle ne prit la peine de s'en assurer, préférant occulter le reste. D'ailleurs, elle crut un instant n'être seule qu'avec elle. Ou peut-elle le souhaitait-elle seulement ?
- Regina, souffla-t-elle
Ses lèvres effleurèrent la peau dénudée que laissait entrevoir son vêtement, pour se poser fébrilement près de sa nuque. Cependant, ses yeux s'écarquillèrent. Mais que venait-elle de faire ? Paniquée, sans doute, elle plongea son regard troublé dans celui de sa mère, attendant, malgré elle, une quelconque réponse. Pourquoi faisait-elle cela ? Pourquoi !?...
- Ma... maman ? osa-t-elle, comme si cela allait régler l'énorme point d'interrogation que, tout le monde semblait ne pas comprendre.




_________________

BORN TO DIE ✤ sometimes love is not enough when the road gets tough
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The Evil Queen Ѽ
Pommes : 600
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: Re: Clear all the damage • PV Ven 18 Avr - 0:58

« Emma, Regina & Snow »

Clear all the damage  

« Emma... Attention... »

Regina n'avait jamais voulu leur faire de mal... Mais l'Evil Queen... était blessée. Heureusement néanmoins, elle avait repris le contrôle de ses pouvoirs et non, elle ne leur ferait pas de mal. La brune l'avait d'ailleurs compris puisqu'elle se calma.

« Dans ce cas là, n'essayez même pas de faire ne serait-ce le moindre mal à ma fille. Tout le monde vient de vous voir faire Regina. Je ne serais pas surprise que la chasse ne vous soit faite très rapidement... »

Snow White était peut-être une idiote insouciante et arrogante... Mais cette fois-ci, elle avait raison. Tout le monde, à l'heure actuelle, la haïssait. Bien évidemment... Comment les en blâmer ? Elle n'avait toujours semer que le mal autour d'elle... Ou du moins, depuis qu'elle avait rencontré Rumpelstiltskin.
Cependant, Regina ne décolérait pas. Elle avait toujours les poings serrés et les verres qui n'avaient pas encore explosé lévitaient maintenant légèrement. Granny va être ravie de m'envoyer la facture !

Mais rien n'y faisait, elle n'arrivait pas à se calmer. Elle était tellement en colère... Tellement pleine de rage. Elle n'avait jamais réellement pu soulager sa conscience, exprimer ses sentiments sur tout ce qui s'était passé : la malédiction, l'arrivée d'Emma, la perte de son fils, le coma de son fils, la perte de Maléfique, l'acharnement de tout le monde, les mots blessants d'Emma... Oui, Emma revenait beaucoup dans ces problèmes « récents ». Mais elle ne pouvait lui en vouloir réellement. La personne à qui elle en voulait le plus était elle-même. Elle aurait voulu être plus forte, voire insensible... Elle aurait voulu n'être touchée par rien. La plupart du temps, son voile marchait, mais lorsqu'il s'agissait d'Henry, elle n'était plus que Regina, une mère.

Et soudain, elle sentit deux bras s'enrouler autour de sa taille. Elle sentit une douce chaleur naître au creux de son ventre, d'abord doucement, puis ensuite plus intensément. Elle suffoquait presque. La pression qu'exerçait Emma dans son dos la surprenait et... la rassurait. C'était certainement le but de la manœuvre mais jamais elle n'aurait cru cela possible. Jamais.
Plus que le geste, c'est sa propre réaction qui étonna la maire. Elle frissonnait. Elle n'avait pas froid, non, ce n'était pas ça qui la faisait frissonner. C'était tout bonnement ce geste simple, doux... et les tremblements de la blonde également. Elle aussi avait l'air d'être dans un état proche de la panique. Mais elle était tout de même là. Malgré ses mots durs, tranchants, elle était là. Emma...

« Regina... »

Les verres tombèrent tous sur le sol, s'écrasant en milliers de morceaux... se brisant avec force. Elle les avait tout simplement laissé tomber en la « sentant ». Elle avait relâcher la pression en entendant son prénom prononcé de cette manière mais ce qui avait vraiment tout fait chambouler était... ce geste d'une incroyable douceur, d'une incroyable tendresse... et d'une incroyable force. Comme un électrochoc dû au contact de ses lèvres sur sa peau, elle avait tout lâché, oui.
Elle se retourna alors, faisant face à une Emma hébétée, et, tremblante, disparut dans un nuage de fumée violacée. La fuite... c'était sa seule échappatoire.
Une goutte tomba sur le sol, là où elle s'était trouvée auparavant. Si quelqu'un avait pu la goûter... il aurait dit qu'elle était salée.



« CODEE PAR SLOAN »

_________________

The Evil Queen
All of my memories keep you near... In silent moments, imagine you'd be here. All of my memories, keep you near... The silent whispers, silent tears.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Clear all the damage • PV Ven 18 Avr - 21:11

We use to love one another give to each other lie undercover so are you friend or foe ?
The Savior & Snow White & The Evil Queen

Snow savait parfaitement qu'elle avait raison dans cette histoire. Regina était maintenant haï de tout le monde. Pas seulement parce qu'elle venait sauvagement de s'en prendre à elle, mais aussi parce qu'elle était à l'origine de cette horrible malédiction qui les avait tous envoyés dans cette petite ville des Etats-Unis. Il était donc clair qu'un jour ou l'autre, tous les habitants du pays des contes allaient venir la voir pour lui demander justice, pour qu'elle les ramène tous chez eux. Et si elle ne le faisait pas, elle risquait de souffrir...

La plus jeune des deux tourna donc son regard vers sa fille qui s'était rapprochée d'elle, alors que Mary Margaret venait de dire ses quatre vérités à sa belle-mère. La vérité était parfois blessante à entendre, mais si cela pouvait ouvrir les yeux de la méchante sorcière, et bien Snow était prête à tout. Parce que oui, elle pensait encore et toujours qu'il y avait du bon en Regina... Et elle voulait le prouver à tout le monde. Mais pour le moment, là n'était pas la question.

En effet, la magie était toujours présente dans le lieu. Les verres menaçaient toujours de s'écrouler et Snow se demandait ce qu'l allait se passer par la suite. Elle fixa donc Emma faire quelque chose de totalement insensé... En effet, la brunette venait de prendre la sorcière dans ses bras, tout en murmurant son prénom. Mary Margaret se figea, en réalisant que la magie de la sorcière se calmait peu à peu. Puis elle se mit à pâlir, en comprenant ce que les deux autres femmes ne semblaient pas du tout comprendre. Pour elle, tout était clair comme de l'eau de source... Il y avait de l'amour... C'était un sentiment qu'elle connaissait plus que tout au monde puisque c'était exactement la chose qu'elle ressentait lorsqu'elle était avec Charmant et qu'il la touchait. Des frissons, des impressions de "chocs électriques", le besoin de l'embrasser et de le sentir près d'elle.

Pâlissant de plus en plus en voyant Emma embrasser Regina dans le cou, la jeune femme resta contre son mur et détourna son regard, alors que les verres qui lévitaient auparavant s'écrasaient tous au sol, sous le regard outrée de Granny. Puis l'air se transforma à nouveau et Mary Margaret constata alors qu'il n y avait plus de signe de magie. Regina venait de partir de l'endroit, par magie. Dans un soupir, Mary Margaret reporta donc son attention sur sa fille, qui l'interrogea sur un ton hésitant, ne comprenant visiblement pas ce qu'il se passait. Et à vrai dire, la princesse déchue ne savait pas si elle devait expliquer ce qu'il se passait à sa fille. Parce que tout le monde risquait de souffrir de cet amour, non ? Elle ne pût alors que demander :

-Tu vas bien ? Elle ne t'as pas fait de mal ?

Mais c'était une question extrêmement stupide puisque si Emma était le True Love de Regina, elle serait alors incapable de lui faire le moindre mal... La brunette se passa alors la main dans les cheveux gênée, avant de répondre à la question muette de sa fille, sans trop vraiment savoir si cette dernière refoulait ou non ses sentiments :

-Emma... Tu...

N'arrivant pas à mettre ses idées au clair et encore sous le choc de ce qu'elle venait d'apprendre sans le vouloir, la maitresse d'école finit par se mordre les lèvres avant de détourner une nouvelle fois son regard. Elle ne voulait pas faire de mal à Emma mais voulait à tout prix savoir et être sûre. Elle opta donc pour demander, simplement :

-Pourquoi tu ne m'as rien dit ?

Peut être parce qu'elle avait eu peur de sa réaction...

Revenir en haut Aller en bas
avatar

The Savior
Pommes : 277
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: Re: Clear all the damage • PV Dim 20 Avr - 14:22


CLEAR ALL THE DAMAGE

- Friend or Foe -

Cela n'avait aucun sens. Non, rien n'avait de sens. Perdue dans son étreinte, Emma ne parvenait plus à penser correctement. Il y avait son parfum, la chaleur de son corps, sa respiration erratique, et toutes les émotions qui agitaient son propre corps. Quelque part, égarée au loin, elle sentait le poids des conséquences peser sur ses frêles épaules. Qu'allait-il advenir après cela ? Un court instant, elle osa balayer la petite salle des yeux. La plupart des personnes présentes ici l'observaient avec effroi, comme si la fin du monde était proche. L'était-elle seulement ? Regina lui fit alors face et, elle oublia quelques minutes le monde qui l'entourait. Il y avait, dans leur regard, dans leur bouche légèrement entrouverte, une symbiose, une connexion qu'Emma ne comprenait pas. Elle voulut effleurer son visage, simplement sentir sa peau ne serait-ce qu'une dernière fois, mais ses doigts tâtèrent le vide ; elle avait disparue...

Longtemps, elle resta là, à contempler l'absence, le néant qui s'étendait dorénavant devant son regard hagard. Son geste lui revenait en mémoire, comme une violente gifle, qu'elle s'efforçait de repousser. La sensation de son corps contre le sien persistait, au même titre que les effluves de sa peau qui, semblaient ondoyer encore autour d'elle. Un long frisson remonta son échine, tandis qu'elle inspirait bruyamment. De l'air, elle avait besoin d'air. Elle avait besoin... d'elle ? Non ! Ses sourcils se froncèrent et, elle chercha quelque chose à laquelle se raccrocher.
- Maman..., répéta-t-elle, comme si celle-ci représentait la dernière lueur qu'elle possédait encore.
Elle aurait pu rire, là, bêtement et nerveusement. Rire, parce que jamais elle n'avait songé à l'appeler « maman » jusque là, parce que cette femme, face à elle, possédait aujourd'hui le même âge que le sien, parce qu'elle était Blanche-Neige, parce que tout ceci n'avait aucun sens.
- Qu'est-ce... qu'est-ce qui s'est passé ?...
Emma semblait sortir d'un profond sommeil, d'une torpeur sans nom. Elle passa une main tremblante dans sa chevelure blonde, prenant alors conscience du désordre ambiant.
- C'est... c'est Regina qui a fait ça ?
Avait-elle été tellement troublé par sa subite proximité qu'elle n'avait pas remarqué la pile de verres brisées autour d'eux ? Elle papillonna des yeux, préférant ne plus songer à cette étrange étreinte. Après tout, il n'y avait pas de quoi en faire une affaire d'état ?...

- Comment ça ? Pourquoi je ne t'ai pas dit quoi ?
Soutenant le regard de Mary-Margaret avec incompréhension, Emma ressemblait à une adolescente effarouchée. Comme toujours, elle avait besoin qu'on lui présente les faits sous le nez. Non pas qu'elle le faisait exprès, ou peut-être que si finalement. Après tout, fuir la réalité était bien plus aisé que de l'assumer pleinement. Elle croisa alors les bras sur sa poitrine, se mettant sans même s'en apercevoir, sur la défensive. N'était-ce pas la caricature idéale d'une fautive ?
- Je ne comprends pas où tu veux en venir, ajouta-t-elle, plus sèchement qu'elle ne l'aurait voulu.
Mais ce fut malgré elle, comme si, tout son être refusait l'évidence, l'échéance. Au loin, elle percevait encore la présence volubile de Regina, apaisant les trémolos de son corps...




_________________

BORN TO DIE ✤ sometimes love is not enough when the road gets tough
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Clear all the damage • PV Lun 21 Avr - 9:47

We use to love one another give to each other lie undercover so are you frend or foe ?
The Savior & Snow White & The Evil Queen

Regina avait fuit... Comme une lâche... Et Snow n'en était même pas étonnée. Mais au moins, la dispute n'allait pas tourner à la troisième guerre mondiale. C'est donc hésitante que Mary Margaret s'approcha de sa fille, ne sachant pas vraiment comment agir pour la réconforter et la calmer. Parce qu'au fond, Regina avait raison... Elle n'avait jamais apprit à être mère. Et peut-être qu'elle était une mauvaise mère. La voix d'Emma la sortit alors de ses pensées, cherchant certainement quelque chose, ou plutôt quelqu'un, à qui se raccrocher. Snow n'hésita donc plus une seule seconde en posant le regard sur sa fille chérie. Elle écouta ses instincts et la serra dans ses bras, la câlinant alors, tout en caressant un mot, en murmurant :

-Ca va aller...

Et ce n'est que lorsqu'Emma lui demanda ce qu'il venait de se passer que l'institutrice se détacha d'elle, à contre cœur. Et puis, elle se mit à se questionner silencieusement. Est ce qu' Emma faisait vraiment exprès de ne rien comprendre à ce qu'il venait de se passer ? Ou alors, était-elle aussi naïve qu'elle l'avait été au tout début, alors qu'elle venait juste de rencontrer David ? Quoique Naïve, ce n'était sûrement pas le bon mot... C'était juste qu'elle n'avait pas voulu s'avouer qu'elle était tombée amoureuse la première fois. Parce que avouez-le tous, l'amour, ca fait souvent très mal...

La brunette ouvrit alors la bouche, voulant expliquer la réalité des choses à sa fille, mais elle referma la bouche, se ravisant rapidement. De toute façon, que pouvait-elle bien dire. "Tu es amoureuse de Regina et ca se voit comme le nez au milieu de la figure" ? Ou alors "Tu viens de ruiner encore plus notre arbre généalogique" ? Elle s'abstint donc de tout commentaire, se contentant simplement de prendre la main de la blondinette dans la sienne, alors que cette dernière lui demandait si c'était Regina qui avait tout cassé autour d'elles. L'institutrice se contenta alors d'hocher la tête en signe d'approbation, avant de finalement reprendre la parole, ne pouvant plus garder le silence. Elle lui demanda alors pourquoi elle ne lui avait pas parlé de tout cela depuis plus longtemps. Et Emma ne semblait pas comprendre, puisqu'elle lui répondit par une question. Et comme toujours, Emma se mit sur la défensive, en rompant tout contact avec elle. La princesse soupira alors, avant de finalement se mordre les lèvres, se demandant comment elle pouvait faire accepter en douceur à sa fille ses sentiments. Mais Snow n'était raiment pas douée pour la douceur. Et elle préféra donc, comme toujours, y aller de manière forte, en lâchant alors :

-Emma arrêtes. Je sais ce qu'est l'Amour Véritable.

Ce fut alors à son tour de croiser les bras sur sa poitrine, tout en fixant sa fille dans les yeux. Elle ne savait pas vraiment comment elle se sentait vis-à-vis du fait qu'Emma et Regina pouvait par la suite former un possible couple. Mais d'un autre côté, en sachant très bien ce qu'était l'Amour Véritable, Snow ne pouvait pas s'opposer à sa fille... Parce que tout ceux qui s'étaient opposés à son amour avec Charmant avaient tous échoués dans leur quête... Et puis en plus, une mère ne voulait-elle pas le bonheur de son enfant ? Donc si Snow s'opposait au potentiel amour qu'Emma portait pour Regina, elle détruirait son bonheur... Qu'est-ce-que c'était compliqué !

C'est donc aussi sèchement que sa fille que Snow ne pût s'empêcher de lâcher la bombe, dans un murmure, pour ne pas que les autres personnes alentour n'ait d'yeux pour elles deux :

6il faut que tu fasses face à la réalité Emma. Avoues-le moi. Dis moi que tu l'aime. Tu te sentiras beaucoup mieux après. Vis-à-vis de toi-même... Et d'elle...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

The Savior
Pommes : 277
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: Re: Clear all the damage • PV Lun 21 Avr - 11:35


CLEAR ALL THE DAMAGE

- Friend or Foe -

- L'amour véri-quoi ?, fut la seule chose qu'elle parvint à prononcer.
Ces quelques mots résonnèrent en elle, comme une évidence, une réponse trop longtemps attendue. Les yeux écarquillés, la bouche légèrement entrouverte, elle prenait lentement conscience du sentiment qui, naissait irrémédiablement au creux de son estomac. Son cœur se serra, ne devenant plus qu'une éponge que l'on aurait essoré encore et encore, tandis qu'elle reculait, effarée. L'amour véritable. Cela continuait d'ébranler le peu d'armure qui lui restait présentement. Impuissante, elle sentait le marbre autour d'elle s'effriter, s'effilocher, pour ne laisser place qu'à une petite fille, recroquevillée, apeurée, écorchée. Elle secoua sa petite tête blonde, refusant les certitudes de celle qui, l'avait mis au monde. Comment pouvait-elle sous-entendre une chose pareille ? Regina n'était que la mère adoptive de son fils, qu'une femme avec qui elle ne savait se comporter, qu'un personnage de Conte. Elle avala difficilement sa salive, alors qu'elle sentait autour d'elle, un étau invisible se resserrer. Tout cela devenait ridicule. Sa vie devenait ridicule.
- Qu'est-ce que tu racontes ?, balbutia-t-elle, peu assurée.
Mais qui essayait-elle de convaincre ? Elle aurait voulu se jeter à son cou, serrer son corps fébrile et hésitant contre le sien, retrouver, l'espace d'une seconde, un peu d'insouciance, mais elle n'en fit rien. Mary-Margaret exposait des faits qu'elle n'était pas en mesure d'assumer pour le moment, creusant un fossé considérable sans même le deviner. Regina... Comment sa mère pouvait-elle prétendre cela ? Pourquoi ?... Était-ce ses gestes passés qui, l'avaient amené à songer cela ? Dans un sens, avait-elle une explication à fournir pour s'en dédouaner ? L'absence de réponses la fit grogner de mécontentement.
- Mais enfin Mary, c'est n'importe quoi. Regina est... c'est une femme !
Emma s'insurgea secrètement, face à cet argument digne d'une vierge effarouchée. Heureusement, son interlocutrice ignorait tout de son passé et, n'avait pas connaissance de ses petites expériences de jeunesse. Elle releva les yeux au ciel, s'exaspérant ouvertement, tandis qu'elle commençait à arpenter le peu d'espace qu'elle possédait entre deux tables.
- Tu m'as bien regardé ? Comment Regina pourrait être mon... Jamais une femme comme elle pourrait s'intéresser à une femme comme moi.
Emma fronça légèrement les sourcils, cessant son petit manège. Venait-elle de jouer les adolescentes éplorées sans aucune confiance en elle ? Seigneur. Elle ravala une nausée derrière ses doigts tremblants.
- Enfin je veux dire que...
Mieux valait se taire, désormais. Regina et elle. Elle et Regina. Cette image lui semblait aussi ridicule que touchante. La Méchante Reine et la Sauveuse, comme deux amantes qui s'apaiseraient, s'aimeraient malgré le passé, malgré les heures incandescentes. Elle ne put contenir son hilarité plus longtemps. Son rire, excessif et nerveux, résonna dans la petite salle, devenue silencieuse avec l'arrivé de Regina.
- Regina et moi. Ça n'a aucun sens !, s'esclaffa-t-elle entre deux gloussements éhontés.
Elle pressa la paume de sa main contre ses abdominaux désormais douloureux.
- Je ne... l'aime pas, Mary. Elle... je ne l'aime pas.
Emma avait prononcé ces quelques mots d'une voix grave comme si, cela lui avait écorché la bouche...




_________________

BORN TO DIE ✤ sometimes love is not enough when the road gets tough
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Clear all the damage • PV Mar 22 Avr - 17:01

We use to love one another give to each other lie undercover so are you frend or foe ?
The Savior & Snow White & The Evil Queen

Alors que Mary Margaret tentait de convaincre sa fille de lui avouer qu'elle aimait Regina, les conversations alentours reprirent, comme si de rien ne s'était passé auparavant. Au moins, les deux femmes ne se feraient pas embêter par les clients du bar ainsi. Et c'est donc dans cette optique que Mary Margaret déclara qu'elle savait parfaitement ce qu'était l'Amour Véritable. Et bien évidemment, Emma fit semblant - ou peut être qu'elle ne le faisait pas exprès - de ne pas comprendre de quoi voulait parler sa mère. Snow leva alors les yeux au ciel, visiblement dépitée par l'attitude de sa fille qui se comportait comme une enfant. Une enfant qui n'assumait pas pleinement ses sentiments. Sûrement parce qu'elle avait peur de la réaction de sa mère dans cette histoire. Parce que, comme elle venait de le prouver quelques minutes auparavant, Mary Margaret ne pouvait toujours pas voir Regina en peinture. Et Regina le lui rendait plutôt bien... Emma avait donc tout à cacher sa relation... Mais quoiqu'il en soit, cette conversation devenait quelque peu ridicule pour les deux femmes. Car l'une savait qu'elle avait raison et l'autre ne faisait qu'ignorer les faits et évier la réalité...

Après un instant de silence, seulement brisé par leurs respirations et par le bruit des conversations alentours, Emma finit par demander à sa mère ce qu'elle racontait, sur un ton hésitant, ce qui prouvait qu'elle n'était sûre de rien. Et donc qu'elle ne voyait pas clair dans ce qu'elle ressentait. Ou du moins, sur ce qu'elle voulait dire à sa mère... Décroisant ses bras de sa poitrine, Snow ne pût s'empêcher de lâcher, dans un murmure :

-Tu es vraiment désespérante, Emma...

Elle leva les yeux au ciel et amorça donc un pas vers Emma qui commençait à vagabonder entre deux tables, l'air complètement paumé. Elle l'attrapa donc par le poignet, l'obligeant ainsi à s'arrêter de tourner en rond sous le coup de l'émotion, avant de finalement rajouter :

-Ce n'est pas une honte Emma, d'aimer quelqu'un.

Même si la personne en question était du même sexe que le nôtre. Mais si Emma avait des tendances bisexuelles, ou homosexuelles et bien Mary Margaret s'y ferait. Puisque tout ce qu'elle voulait pour elle, c'était son pur bonheur. Ce fut donc au tour d'Emma de lever les yeux au ciel, avant d'annoncer que Regina ne voudrait certainement pas d'une femme comme elle. Ainsi donc, elle ne niait pas les paroles de Mary Margaret qui se mit à sourire en coin, tout en lâchant le poignet de sa fille qui semblait un peu plus calme que l'instant d'auparavant.

-Donc tu ne remets pas en question mes paroles. Tu es amoureuse de... Elle ?

Le seul réflexe de l'institutrice fut donc de se tenir à la table la plus proche, alors que la tête commençait à lui tourner. Bien sûr, elle était tout de même quelque peu dégoûtée de cette nouvelle. Parce que cela voudrait dire faire la paix avec Regina. Regina qui avait plusieurs fois attenté à sa vie... Mais d'un autre côté, elle avait un peu cherché ce genre de chose puisqu'elle n'avait même pas su tenir le secret qu'elle lui avait confié... C'est donc dans un nouveau soupir, de résignation, cette fois, que la brunette finit par planter son regard dans celui de sa fille qui s'esclaffa que tout cela n'avait aucun sens...

De plus en plus désespérée par le fait qu'Emma ne faisait que se contredire sur tout ce qu'elle disait, la princesse déchue posa une main apaisante sur l'épaule de sa fille, qui finissait par conclure qu'elle n'aimait pas Regina. Mais tout cela avait été dit d'un ton bien trop rauque, bien trop faux pour que Mary Margaret y croit. D'ailleurs, même Emma ne semblait pas croire les paroles qui venaient de s'échapper de se bouche. Des paroles amères, semblait-il...

-Emma... Je n'irais pas débarquer chez Regina pour lui faire du mal. Surtout si tu l'aimes. Soit rassurée, tu peux m'en parler tu sais ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

The Savior
Pommes : 277
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: Re: Clear all the damage • PV Mer 23 Avr - 13:32


CLEAR ALL THE DAMAGE

- Friend or Foe -

Elle aurait voulu hurler, peut-être même secouer le corps frêle et fragile de sa mère, lui faire comprendre que, tout ceci, n'avait aucun sens. Parce que cela n'en avait aucun. Au lieu de cela, elle releva ses prunelles claires vers le plafond, démontrant ainsi son agacement irraisonné. Pourquoi continuait-elle d'insister de la sorte comme si, cela n'était qu'une pathétique évidence ? Et, pourquoi ressentait-elle autant de tiraillement et d'appréhension au creux d'elle-même ? Jamais elle n'avait, ne serait-ce qu'un jour, imaginer éprouver ne serait-ce qu'une once de sympathie pour cette femme. Alors, comment aurait-elle pu en tomber amoureuse ? Parce qu'elle ne l'était pas, tout simplement.
- Ça devient ridicule Mary. Je ne suis pas amoureuse de Regina. Je ne l'aime pas !
Elle ferma quelques instants les paupières. Les dents serrées, la mâchoire imperceptiblement crispée, elle tentait en vain d'apaiser les battements erratiques de son cœur. Elle n'aurait su poser des mots sur, la vive émotion qui l'étreignait chaque fois que Mary-Margaret prononçait le nom de l'ancienne Reine ou, évoquait un possible amour. Pourtant, elle ne pouvait nier ce petit pincement, doux et chaud, qui se resserrait délicieusement dans le creux de son estomac à cela.
- C'est ridicule..., répéta-t-elle dans un murmure, comme si elle essayait encore de se le prouver.
Elle inspira bruyamment puis, posa sur sa génitrice un regard bien différent. En effet, désormais plus que troublée, elle s'apparentait à une petite fille visiblement dépassée par les événements.
- Je ne... comprends pas., finit-elle par conclure.

Emma tenta, ne serait-ce qu'une seule seconde, d'imaginer son existence près de cette femme. Après tout, qui pouvait savoir ce que la vie leur réservait ? Et, d'une certaine manière, elle était bien placée pour affirmer que, tout pouvait arriver dans ce monde. Alors, elle se concentra quelques instants, se laissant porter par les élucubrations fantasques de son esprit. Ce fut d'abord d'une douceur étonnante, comme une caresse lointaine ; quelques gestes qu'elle devinait, quelques mots égarés. Puis, les contours devinrent plus précis ; des mains habiles, des soupires entêtants, des peaux entrelacées... Cette fois, Emma hoqueta de surprise et recula de plusieurs pas, comme si elle avait aperçu un fantôme.
- Je-je... non !, cria-t-elle.
Non ! Non ! Et non ! Pourtant, elle ne pouvait occulter la brûlure qui, naissait délicieusement entre ses reins. Ces simples images étaient-elles parvenues à ranimer son corps depuis, trop longtemps, endormi ? Cette subite évidence la fit rougir de honte et de colère. Comment pouvait-elle réagir de la sorte ?
- Je ne ressens rien pour elle, je ne ressens rien ! C'est une... c'est une meurtrière. C'est une meurtrière et jamais je ne pourrais aimer une femme comme elle. Tu m'entends ? Jamais !
Une révolte, intérieure, animait désormais ses membres douloureusement tendus. Elle n'aurait su dire ce qui la contrariait à ce point ? La persévérance de celle qui, dans un autre monde, se faisait prénommer Blanche-Neige ou, les vagues de chaleur qui, l'assaillaient désormais ? Elle laissa échapper un grognement, colérique et frustré. Tout ceci devenait pathétique.
- Je ne veux plus parler de ça. Plus jamais. Je ne suis pas amoureuse d'elle et je ne l'aimerais jamais ! Jamais. Jamais !
Les mains tremblantes, elle accentua la distance qu'elle avait imposé depuis déjà quelques minutes. Il lui était impossible d'admettre ce qui, la rongeait pourtant de l'intérieur. Alors, elle enfila son éternelle veste rouge, prête à prendre la fuite. Parce qu'elle n'avait jamais su faire autrement...




_________________

BORN TO DIE ✤ sometimes love is not enough when the road gets tough
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Clear all the damage • PV Ven 25 Avr - 13:53

We use to love one another give to each other lie undercover so are you frend or foe ?
The Savior & Snow White & The Evil Queen

Mary Margaret s'en voulait énormément de faire ce genre de chose à sa fille. Après tout, Emma semblait vraiment mal à l'aise avec ce genre de chose. Et encore plus que cela, elle semblait vraiment ne pas avoir pris conscience de ses réels sentiments pour Regina. Son mur... Le mur qu'elle s'était façonné ne semblait pas encore prêt à s'abattre. Mary Margaret se décida donc à abandonner la partie pour aujourd'hui. Parce que de toute manière, elle n'arriverait à rien avec Emma. Peut être donc qu'elle devrait en parler à David. Et peut être que David, lui, arriverait à quelque chose avec leur fille unique. Parce qu'il y avait le fait que comme venait de le dire Emma, Snow, elle, considérait Regina comme une simple meurtrière. Une meurtrière qui avait mit sa vie à rude épreuves à plusieurs reprises et qui avait même attenté à sa vie une fois... Cela bloquait donc forcément la vision d'Emma sur la reine... Et puis peut être qu'Emma ne voudrait rien avouer à Snow de peur que cette dernière s'en prenne à Regina par la suite...

Finalement, Emma se mit à reculer, en criant que tout cela n'avait aucun sens. Et encore plus, qu'elle n'était pas amoureuse et qu'elle ne voulait pas en parler. Mais Snow savait très bien que rejeter ce fait n'avait aucun sens non plus. Parce qu'elle aussi, au départ, elle se refusait à croire qu'elle était amoureuse de David. Ce qui avait eu pas mal de conséquence par la suite, puisqu'elle avait été jusqu'à boire une potion pour l'oublier totalement... Mais comme Emma lui demandait de ne plus parler de ce genre de chose, Mary Margaret se résigna alors, en murmurant :

-D'accord... On.. J'arrête de parler de ca, si c'est ce que tu veux le plus au monde.

Elle observa alors sa fille prendre sa veste à la va vite, la mettant sur elle. Elle aussi allait fuir, comme Regina venait de le faire quelques instants plus tôt. Snow soupira alors et s'approcha de sa fille, l'observant toujours avec autant d'appréhension dans le regard. Elle s'en voulant encore de l'avoir effrayée. Elle réussit cependant à l'attraper doucement par le poignet et l'attirer doucement vers elle, pour combler le vide entre elles deux. Elle lui sourit alors doucement et timidement, tout en s'excusant, toujours aussi doucement qu'auparavant :

-Je suis désolée Emma. Je ne voulais pas te mettre dans tous tes états.

Elle lâcha alors sa fille, sachant très bien qu'Emma n'était pas du genre tactile, contrairement à elle. Elle lâcha un léger soupir, tout en posant une nouvelle fois son regard dans celui de la blonde, en lui demandant alors :

-Que vas-tu faire maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

The Savior
Pommes : 277
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: Re: Clear all the damage • PV Dim 27 Avr - 22:15


CLEAR ALL THE DAMAGE

- Friend or Foe -

- Je ne l'aime pas...
Elle aurait pu le répéter. Elle aurait pu, le crier haut et fort, l'écrire sur les murs, le graver dans la chair. Elle aurait pu tout envoyer balader aussi, et sa mère, et son fils et le reste du monde. Mais pourtant, elle resta là, aussi droite et immobile qu'un piquet de clôture. La veste qu'elle avait tenté d'enfiler tombait nonchalamment sur l'une de ses épaules. Longuement, elle observa la porte d'entrée qui, représentait également sa seule sortie. Elle n'avait qu'une idée en tête maintenant ; fuir. « Fuir », c'était un terme qu'elle connaissait plutôt bien, pour l'avoir pratiquer des dizaines et des dizaines de fois. Elle voulut, d'ailleurs, reculer de nouveau, mais les doigts de sa mère se refermèrent autour de son poignet. Le geste anima vivement sa peau devenue brûlante, en créant quelques frissons doucereux qu'elle ne put contrôler. Un sourire, pincé, tordit ses lèvre en une moue quelque peu embarrassée. Cependant, dans cet élan d'affection, il y avait quelque chose d'incroyablement doux et reposant. Comme si cela était, évident et parfaitement naturel, ses muscles se détendirent et, la colère laissa place à un calme plat. Emma baissa donc sa tête blonde un instant, savourant les quelques instants de sérénité qu'elle éprouvait par cette proximité. Elle sourit, malgré elle, toujours aussi surprise par les réactions de son être lorsque Mary-Margaret avait des attitudes maternelles envers elle. Elle inspira, profondément, puis soutint de nouveau son regard protecteur et inquiet.
- Ça va., souffla-t-elle, finalement.
Elle voulut, l'espace d'une fraction de seconde, se justifier, ou du moins expliquer son comportement virulent mais, rien en semblait, là encore, sensé. Elle déglutit sous le poids des interrogations qu'elle sentait poindre en elle, tandis qu'elle déposait la monnaie de son chocolat sur la table.
- C'est simplement que... enfin... tu vois... c'est absurde.
Et elle haussa stupidement les épaules, espérant secrètement que cela ne contente tout le monde. Une petite voix, au fond d'elle, lui soufflait qu'elle ne s'en tirerait pas aussi facilement, du moins, en ce qui concernait ses conflits intérieurs. Elle souffla et, d'un geste hésitant, posa sa main sur l'avant-bras de sa mère.
- Mais ça va.
Elle voulut sourire mais, seule une légère grimace étira ses lèvres. Elle avait encore du progrès à faire avec cela. Rapidement, cependant, elle rabattit son bras. Il ne fallait pas se leurrer non plus ; la tendresse d'Emma ne durait qu'un temps. Elle jeta un rapide coup d’œil à la seule pendule qui se perdait sur un pan du mur, puis s'approcha de Mary-Margaret pour déposer un baiser maladroit sur sa joue.
- Je dois aller au commissariat.
Elle salua Granny et Ruby d'un signe de tête, avant de saisir la poignée de la porte.
- J'ai des dossiers en retard et un Maire sur le dos.
Emma fit une moue ennuyée, mais un léger rictus démontrait clairement son amusement. Elle prit le temps, une dernière fois, d'observer les traits de poupée que possédaient sa mère, puis s'échappa dans la nature...




_________________

BORN TO DIE ✤ sometimes love is not enough when the road gets tough
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Clear all the damage • PV Lun 28 Avr - 9:40

We use to love one another give to each other lie undercover so are you frend or foe ?
The Savior & Snow White & The Evil Queen

Snow était immobile, ne sachant que faire. Pourtant c'était la toute première chose qu'une mère apprenait à faire avec son enfant : le réconforter. Mais Snow n'était pas du tout à l'aise avec ce genre de chose. Surtout lorsque cela concernait Emma. Snow tenta donc une légère approche, se rapprochant doucement de sa fille, ne voulant pas la brusquer plus qu'elle ne l'était déjà. Finalement, elle finit par la rattraper par le poignet, d'un geste apaisant, voulant se montrer douce, être une mère avant tout. Elle finit donc par s'excuser de toute cette discussion, puisqu'Emma ne semblait pas vouloir en entendre plus. Elle soupira alors qu'Emma prétextait que tout allait bien. Mais en réalité, rien n'allait. Parce qu'Emma était amoureuse d'une femme que Snow détestait plus que tout au monde, et qu'en plus, pour couronner le tout, elle ne se l'avouait pas.

D'ailleurs, elle venait de poser la somme d'argent pour payer sa tasse de chocolat, ce qui faisait maintenant croire à Mary Margaret qu'elle aussi allait prendre la fuite. Mais elle se contenta de dire une nouvelle fois que ce genre de chose était absurde, avant d'hausser les épaules et de se dégager doucement de l'emprise de Snow. Snow qui était d'ailleurs visiblement déboussolée et qui ne savait plus trop comment agir. Finalement, ce fut à Emma de rassurer la brunette en posant sa main sur son avant bras. L'institutrice ne la repoussa pas, bien au contraire. Elle lui sourit, espérant qu'Emma disait la vérité et que tout allait bien. Le contact de sa main sur son avant bras ne dura cependant pas longtemps et la maitresse d'école ne pût s'empêcher de soupirer de frustration.

Et finalement, Emma prit la fuite, comme elle le faisait depuis que Mary Margaret la connaissait et lorsque la conversation portait sur les sentiments qu'elle pouvait éprouver. Elle prétexta devoir aller au commissariat. Mais Mary Margaret savait très bien pourquoi elle voulait se rendre dans ce lieu : parce qu'au moins là bas, elle pourrait être seule... C'est donc sur un ton quelque peu frustré et déçu que Mary Margaret finit alors par dire :

-Bien... Sois prudente.

Oui, parce que Dieu seul savait où se trouvait Regina à l'heure actuelle. C'est donc dans un nouveau soupir blasé, cette fois-ci, que Mary Margaret observa donc sa fille partir au dehors du Granny. Elle se devait au moins d'avoir une discussion avec David, juste pour savoir ce qu'il pensait de la situation. C'est ainsi donc qu'elle paya sa consommation, avant de partir à son tour au-dehors, en direction de son loft, espérant de tout cœur y trouver son mari...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Clear all the damage • PV

Revenir en haut Aller en bas

Clear all the damage • PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» bloc acrylique pour tampons clear
» Mr Super Clear (MSC) sur Ebay
» Aide tampons clear (transparent)
» Brain Damage (Elmer, le remue-meninges)
» Clear coat de Humbrol
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forbidden Fruit :: Storybrooke :: Commerces :: Granny's Diner-