AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

sun hasn't died • PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

The Savior
Pommes : 277
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: sun hasn't died • PV Ven 16 Aoû - 15:30


SUN HASN'T DIED

- The Swan Queen -

« Si vous ne faites rien demain soir... Peut-être pourriez-vous venir à la maison dîner... »

Voilà qu'une énième fois, elle se retrouvait là. Un soupire lui prit la gorge. Encore. C'était le cinquième depuis qu'elle avait franchis le portillon blanc. Elle se sentait comme prise au piège ; embourbée dans une spirale qu'elle ne maîtrisait déjà plus. Sa main effleura le plastique de l'interrupteur, et elle bascula ses cheveux vers l'arrière, inspirant avec avidité l'air qui lui manquait. Quelque chose dans cette réalité n'avait pas de sens. Seulement, elle ignorait encore si cela était parce que Regina ; autrement dit son ennemie jusque là, l'avait invité à dîner ou bien parce qu'elle avait accepté sans aucune hésitation. Le problème échauffa son esprit embrumé, tandis qu'elle se maudit de trop songer. Mais c'était sa petite tête, qui semblait ne jamais vouloir cesser de tourner, de tourner et de tourner encore. Elle se gifla intérieurement, se jurant de se pendre par les pieds si son cerveau s'obstinait à n'en faire qu'à sa tête de cette manière. A nouveau, elle contempla le dernier rempart qui la séparait de l'imposante habitation. A cet instant, une pression se resserra doucement autour de ses doigts. Elle sursauta. Les sourcils froncés en une moue interrogative, Henry venait d'incliner sa petite tête. Son regard scrutait le sien avec une telle intensité, qu'elle crut qu'il lisait en elle comme dans un livre ouvert. Fébrile, elle déglutit, puis força un sourire qui renforça son incompréhension.
- Regina va être heureuse de te revoir. Dit-elle plus pour détourner l'attention que par réelle nécessité.
Henry acquiesça, sans défaire l'énorme point d'interrogation qui barrait ses traits enfantins. Emma ferma ses paupières quelques secondes. Elle en profita ainsi pour ravaler un peu de constance.
- Emma ? Tu es nerveuse ?
Lui arrachant un second sursaut, Henry venait de croiser ses bras contre sa poitrine. Dieu ce qu'il pouvait ressembler à sa mère adoptive dans ces moments là. Cependant, et ne se laissant pas flancher par cette question qui, n'avait aucune raison de la déstabiliser, elle haussa les épaules.
- Bien sûr que non, gamin.
A d'autre, Emma Swan ! Comme si Henry était trop jeune, ou trop immature pour discerner ce pieu mensonge. Pourtant, elle s'efforça d'y croire, alors qu'elle pressait enfin son doigt contre le boîtier qu'elle avait mainte et une fois négligée ; pour une entrée fracassante.

- Tu crois qu'elle a réellement changé ?
Un tendre sourire étira les lèvres légèrement rosées d'Emma. Son fils semblait, malgré lui, vouer tellement d'amour et d'espérance envers sa mère adoptive. Cette certitude enlaça son cœur si fort, qu'elle s'abaissa pour pouvoir plonger ses prunelles dans les siennes. Sa main trouva refuge sur son épaule dans un geste maladroitement maternelle, mais aimant.
- Je ne crois pas non. Je le sais.
- Comment peux-tu en être aussi sûre ?
Le shériff scruta un point invisible, là, un peu plus haut, puis reporta toute son attention sur la mine déconfite de l'enfant.
- Parce que je le sais, c'est tout... Répondit-elle avec chaleur, comme s'il s'agissait d'une évidence.
Ils échangèrent un sourire entendu. Elle se redressa enfin.
- C'est pour ça que tu t'es maquillée et que tu t'es bien habillée ? Parce qu'elle a changé ?
Emma ouvrit de grands yeux, droite comme un « i » face à cette porte qui semblait vouloir la torturer encore un peu en ne s'ouvrant pas.
- Euh...

Mais elle n'eut pas le temps de prononcer le moindre mot. Regina venait d’apparaître dans son champ de vision, tandis qu'elle tentait de reprendre un peu de prestance après la remarque pour le moins... gênante de son fils.

Décidément, la soirée promettait d'être riche en émotions...




_________________

BORN TO DIE ✤ sometimes love is not enough when the road gets tough
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The Evil Queen Ѽ
Pommes : 600
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: Re: sun hasn't died • PV Lun 30 Sep - 13:25

« Regina & Emma »

Sun hasn't die  

Le maire faisait les cent pas. Quelques jours auparavant, elle avait invité le shérif à venir dîner chez elle, accompagnée bien évidemment d'Henry. Elle avait eu la confirmation du dîner le jour-même mais n'était tout de même pas rassurée. Et si elle avait décidé de changer d'avis ? Et si elle ne voulait plus qu'Henry ait de lien avec elle ? Après tout, la magie n'étant plus, Regina n'avait plus réellement de droits sur Henry.

« Henry... » murmura-t-elle doucement.

Son fils lui manquait. Elle n'avait peut-être pas été la meilleure des mères mais elle l'aimait de tout son cœur et son absence la déchirait. Depuis Daniel, elle n'avait plus aimé, elle était devenue noirceur... Mais à Storybrooke, la solitude pesant sur ses épaules, elle avait décidé d'ouvrir son cœur à nouveau, d'offrir de l'amour à un enfant... et elle avait adopté Henry. Seulement, à nouveau, on essayait de lui enlever son bonheur, son rayon de soleil... N'aurait-elle jamais le droit à une fin heureuse ?

La logique aurait voulu que Regina haïsse Emma, voire même essaie de la tuer... Et Regina était logique, c'est donc pourquoi elle avait tenté. Mais sa tentative a bien évidemment échoué et Henry en avait subi les conséquences. C'est à partir de ce moment-là, à cet instant horrible où elle avait vu Henry dans le coma à l'hôpital qu'elle avait décidé de changer, pour lui, pour l'avoir, sa fin heureuse.

Alors oui, Regina faisant les cent pas dans sa maison en attendant son fils et sa « vraie mère ». Oui, elle était paniquée à l'idée de le perdre et était prête à tout pour le garder dans sa vie, et même à tolérer la présence d'Emma. Elle espérait néanmoins que la blonde allait y mettre du sien, également. Ces derniers temps, elle semblait réellement épuisée...

Pour le repas, Regina avait préparé les plats préférés d'Henry : lasagnes, salade et mousse au chocolat en dessert. Elle espérait que cette attention le toucherait, elle espérait qu'il lui pardonnerait... Elle espérait beaucoup de choses mais en même temps, elle savait ou pensait qu'elle ne le méritait pas. Pourtant, elle se surprenait à y croire... à croire que son fils lui reviendrait. Mais comment le pourrait-il alors qu'il avait retrouvé sa « vraie » mère ?
Quoi qu'il en soit, tout était prêt, elle n'avait plus qu'à attendre ses deux invités, assise sur son canapé, les jambes croisées. Elle portait une chemise blanche, ainsi qu'une jupe noire bien assortie et des escarpins de la même couleur. Une tenue digne de Regina en somme. Et pourtant, elle avait passé des heures à la choisir, hésitante. En y réfléchissant, elle se demandait encore pourquoi elle avait accordé autant d'importance à un détail si futile : son fils l'avait déjà vu de nombreuses fois, au réveil également ! Alors pourquoi...

Mais elle fut finalement tirée de ses pensées en entendant une petite voix familière. Son cœur bondit d'un seul coup dans sa poitrine : Henry était là. Elle se leva d'un bond, voulant ouvrir la porte puis arrêta son geste, la main sur la poignée, en entendant les paroles venue de dehors.

« Tu crois qu'elle a réellement changé? »

Henry... elle soupira en entendant ses paroles : bien sûr qu'il se le demandait, bien sûr qu'il s'inquiétait de savoir si la Méchante Reine était toujours là... mais ça n'empêchait pas le cœur de la jolie brune de se déchirer en entendant ses craintes.

« Je ne crois pas non. Je le sais.
- Comment peux-tu en être aussi sûre ? »

Regina écoutant attentivement, le cœur battant. Emma la défendait, et elle semblait réellement sûre d'elle. Elle semblait... confiante. Il n'y avait aucune trace d'animosité de sa part. Elle tentait de rassurer Henry, et Regina ne pu s'empêcher d'esquisser un léger sourire derrière la porte.

« Parce que je le sais, c'est tout...
- C'est pour ça que tu t'es maquillée et que tu t'es bien habillée ? Parce qu'elle a changé ? »

Ces derniers mots réveillèrent Regina de sa torpeur et elle ouvrit la porte, souriante. Son regard se posa sur Henry qui, hésitant, se décida finalement à s'approcher vers elle et lui enserra la taille. Les larmes aux yeux, Regina se baissa et serra son fils contre son cœur.

« Henry... tu m'as manqué tu sais... » lui dit-elle à l'oreille.

Elle se redressa et il lui sourit avant d'entrer dans la maison. Emma, quant à elle, n'avait pas bougé et regardait le spectacle. Regina s'approcha d'elle et lui tendit une main qu'elle serra.

« Merci d'avoir tenu parole miss Swan. Je vous en prie, entrez. »

Elle se surprit même à sourire à la blonde lorsque son regard se posa sur ses vêtements et son maquillage... Merci Henry !



« CODEE PAR SLOAN »

_________________

The Evil Queen
All of my memories keep you near... In silent moments, imagine you'd be here. All of my memories, keep you near... The silent whispers, silent tears.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The Savior
Pommes : 277
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: Re: sun hasn't died • PV Mar 1 Oct - 12:19


SUN HASN'T DIED

- The Swan Queen -

Elle souffla. C'était une recherche, un appel ; celui de l'oxygène. Impatiente, gênée au plus au point, elle avait cessé le rythme de sa respiration. Comme s'il s'agissait d'une sentence, ou bien d'une décision finale. Elle en ignorait la cause ; peut-être était-ce la remarque si pertinente de son fils, ou bien cette attente. Elle n'aurait su le dire. D'ailleurs, elle ne chercha pas davantage. Elle restait simplement là, bras ballants devant Regina. Elle enfonça alors ses mains dans les poches arrières de son pantalon, pour les ressortir aussitôt. Elle essuya la peau moite de ses doigts contre ses cuisses, puis les enchaîna dans son dos. Cette fois-ci, un soupire lui échappa. Sa nervosité lui semblait tellement ridicule qu'elle aurait pu en rire. Au lieu de cela, elle accrocha son regard aux branches élégantes du pommier, là-bas, qu'elle devinait. Un sourire illumina discrètement son visage. Elle se souvenait présentement de ce fameux jour où, par un excès d'amertume elle avait meurtris ce dernier. Quelle colère avait-elle vu passer sur le minois si délicat de l'ancienne reine ! Aujourd'hui, ces images lui apparaissaient douces et légères. Tout avait tellement changé depuis. C'était étrange et déroutant. Cela dit, Emma ne s'en plaignait pas. Au contraire, elle savourait pour la première fois cette rencontre d'une toute autre manière. La sérénité n'était pas encore le trait dominant de la situation mais... après tout, qui pouvait savoir ?
La petite main d'Henry se resserra autour de la sienne. Elle pouvait nettement lire dans ses prunelles innocentes l'appréhension grandissante. Elle tenta un sourire, sincère et chaleureux. Elle ne connaissait pas chacune de ses pensées, mais elle en devinait certaine. Lui faisant signe, elle l'encouragea alors à approcher la femme qui avait veillé ses jours.
La vision de cette étreinte la submergea. Cette sensation lui parut si douce, si chaude, qu'elle en ferma les paupières. Là, dans l'incohérence de ses songes, elle comprit. Ce fut d'abord flou. Puis l'image prit ses couleurs. C'était ça, c'était ça sa vie désormais.

- Je tiens toujours parole, Regina. Susurra-t-elle, comme s'il s'agissait d'une confession.
Elle serra alors sa main, signant un pacte silencieux avec l'ancienne reine. Puis, non sans une certaine hésitation, elle déposa ses lèvres sur sa joue. Cette simple marque n'était autre qu'un élan du cœur, une pulsion sans précédent. Toujours aussi muette, elle pénétra dans l'immense demeure. Tout était différent, elle le savait maintenant.

Ne sachant dissimuler sa joie, Henry semblait découvrir à nouveau les pièces qui l'avaient pourtant vu grandir. Il s'étonnait d'objets sans doute là depuis toujours, effleurait quelque surface du bout des doigts. Emma le contemplait. La tête légèrement inclinée sur le côté, elle suivait du regard ce petit être gambader çà et là. Il reprenait ses marques. Un soupire souleva son torse. Tout semblait si doux en cet instant, même la présence de Regina près d'elle.
- Tenez.
A cet instant, Emma se retourna. Les lèvres étirées en un sourire bienveillant, presque affectueux, elle lui tendit un sac..
- Je me suis dit que... enfin, vous avez besoin de vous retrouver.
Le shériff n'en dit pas plus. Elle se doutait, ou du moins, imaginait qu'il n'y avait pas besoin d'en ajouter. Henry allait passer quelques jours ici.
- Tu... veux bien maman ?
Emma plongea alors son regard dans celui de la brune. Un regard confiant.

Un regard...




_________________

BORN TO DIE ✤ sometimes love is not enough when the road gets tough
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The Evil Queen Ѽ
Pommes : 600
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: Re: sun hasn't died • PV Dim 17 Nov - 4:56

« Regina & Emma »

Sun hasn't die  

« Je tiens toujours parole, Regina. »

Le maire ne pu que sourire à cette remarque : c'était on ne peut plus vrai. Il y a quelques mois, Emma lui avait dit qu'elle resterait, pour Henry, et qu'elle ferait tout pour lui... C'était un trait de caractère, chez la blonde, qui la rendait forte. Cette détermination. Et rien que pour ça, Regina la respectait : elle ne lâche pas, se bat pour ce qu'elle pense juste. A une époque, l'Evil Queen n'en était pas une et sa force ne venait pas de son côté sombre... A une époque, elle ressemblait beaucoup à la jeune femme qui venait maintenant de lui serrer la main.

Regina s’apprêta à dire quelque chose quand Emma déposa un léger baiser sur sa joue. Sous le choc, la maire ne pu rien dire, si bien qu'Emma entra dans sa maison tandis qu'elle passa ses doigts sur sa joue. Il y avait bien longtemps que personne n'avait pris la peine de lui faire la « bise », d'avoir un contact autre que froid avec elle. C'était... étrange, mais agréable, finalement. L'espace d'un instant, Regina se dit que ce n'était pas si mal si Emma s'était tant acharnée et était restée à Storybrooke. Elle rentra donc chez elle à la suite de la blonde et ferma la porte.

Assimilant doucement les informations, la brune ne pu s'empêcher de sourire en voyant Henry qui semblait découvrir les pièces pour la première fois... La maison lui avait-elle manquée ? Et... elle ?

« Tenez »

Le maire regarda le Shérif qui lui tendait un petit sac. Il ne fallu pas beaucoup de temps à la brune pour deviner qu'il s'agissait d'un sac avec les affaires d'Henry.
Sur le coup, Regina ne réfléchit pas et pris le sac en souriant, le regardant comme si c'était un trésor.

« Je me suis dit que... enfin, vous avez besoin de vous retrouver. »

Depuis combien de temps la brune n'avait pas vu son fils ? Une éternité ? C'est ce qui lui semblait en tout cas. Henry lui manquait, c'était indéniable. Elle n'avait peut-être pas su lui exprimer tout son amour, lui dire combien elle l'aimait... mais c'était un fait. Il était tout pour elle, tout. Elle aurait donné sa vie pour le sauver, elle avait d'ailleurs essayé... et elle était prête à recommencer à la moindre occasion. Elle souhaitait également se faire pardonner ses erreurs... alors oui, oui, ils avaient besoin de se retrouver.

« Tu... veux bien maman ? »

Regina était sous le choc... Emma avait prévu cela depuis le départ, elle avait voulu être gentille... agréable. Elle avait voulu leur faire plaisir à tous les deux. Et, elle devait bien l'avouer, Regina en était touchée.
Doucement, elle se pencha au dessus d'Henry, lui caressa tendrement les cheveux, et lui sourit.

« D'accord mais seulement si demain matin, tu m'aides à faire des pancakes ! Et peut-être que pour remercier ta... ta mère, nous lui en apporterons au bureau du shérif, qu'en penses-tu ? »

Il sourit en regardant ses deux mères, puis se retourna vers la brune.

« Deal ! »



« CODEE PAR SLOAN »

_________________

The Evil Queen
All of my memories keep you near... In silent moments, imagine you'd be here. All of my memories, keep you near... The silent whispers, silent tears.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The Savior
Pommes : 277
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: Re: sun hasn't died • PV Lun 18 Nov - 14:20


SUN HASN'T DIED

- The Swan Queen -

A cet instant, le regard de Regina était une récompense à toutes les épreuves qu'elles avaient enduré jusque là. Elle n'aurait su expliqué ce qui, présentement, lui réchauffait tant le cœur. Pourtant, cela s'imposait comme une évidence. Une évidence, qu'elle n'était pas encore prête à accepter pour le moment. Alors, et comme pour se donner une certaine contenance, elle glissa une main dans sa chevelure blonde qu'elle tenta maladroitement de dompter. Ses sourcils se froncèrent, et elle s'interrogea sur la réelle nature de son geste. Pourquoi arranger son image face cette femme qui, depuis le début désirait sa perte ? Elle secoua la tête. Tout ceci était insensé. Elle gonfla longuement sa poitrine, cherchant à inhaler le plus d'oxygène. Elle aurait pu explosé, si elle n'avait pas, finalement, expiré bruyamment
- Je serai contente de vous voir demain matin, murmura-t-elle, comme s'il s'agissait là d'un aveu qui changerait à bien des égards la donne.
D'une certaine manière, elle le savait ; quelque chose avait changé, ou était en train de changer. Elle leva alors son regard vers l'immense escalier, espérant sans doute que ce dernier ne lui indique la réponse, mais en vain. Rien ne semblait vouloir trouver explications cohérentes. Elle chercha même à travers les prunelles brunes de l'ancienne reine. Mais elle ne pouvait s'y suspendre trop longtemps. Elle se sentait perdre pieds, vaciller, lorsque cette dernière répondait à cet échange visuel. Elle se sentait... elle n'aurait su y poser des mots. Un soupire la secoua, et elle balaya de nouveau la pièce.
- Je vous attendrais avec le café, marquant une pause, elle s'empressa cependant d'ajouter ; et le chocolat !
A croire qu'elle n'attendrait que Regina pour le petit-déjeuner. Elle se maudit intérieurement sans réellement savoir pour quelles raisons, puis articula un sourire. Ce rictus qui, il fallait bien l'admettre, ressemblait davantage à une grimace, était destiné à garder la face. Ou du moins, à en donner l'illusion.

Après quelques minutes, Henry gambada jusqu'à sa chambre, sans doute impatient de retrouver un peu son univers. Désormais seules, Emma se mordit la lèvre. Qu'avaient-elle à se dire, finalement ? Beaucoup. Trop sûrement. Mais rien ne vint briser le silence pesamment installé. Rien, mis à part son estomac qui manifesta sa présence. Elle grimaça, un peu gênée, tout en pressant des doigts hésitants contre son tee-shirt. Elle aurait bien incendié son propre corps pour une telle réaction, mais elle se contenta de hausser les épaules, un peu penaude.
- Hmm, Henry m'a dit que vous étiez la meilleure des cuisinières.
Quelle conversation, Miss Swan ! Depuis quand se prénommait-elle ainsi dans ses propres songes ? Ses paupière se fermèrent furtivement. Sa main empoigna celle de Regina, comme si cela avait été naturel, tandis qu'elle reposait de nouveau toute son attention sur celle-ci.
- Je suis contente... que vous fassiez de nouveau partie de sa vie.
Elle aurait eu tant de choses à lui dire, tant de questions. Mais, elle ignorait par où commencer. Alors elle serra davantage ses doigts entre les siens. Elle aurait voulu la serrer contre elle, peut-être. Ou peut-être pas. Elle avait besoin de la sentir, c'était une certitude. Mais... pourquoi ? Ses yeux fixèrent donc cette poigne qui s'apparentait davantage à une tendresse particulière.
- Je...
Mais elle même ne savait pas. Cette fois, elle s'autorisa l'impensable ; elle se perdit dans l'océan sombre de son regard. Ses doigts se mélangèrent aux siens, sans qu'elle ne sache réellement comment. Il lui semblait que l'instant s'éternisait ; les secondes devenant des minutes, et les minutes des heures.
- Vous... faites partie de la famille.




_________________

BORN TO DIE ✤ sometimes love is not enough when the road gets tough
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The Evil Queen Ѽ
Pommes : 600
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: Re: sun hasn't died • PV Mar 19 Nov - 3:47

« Regina & Emma »

Sun hasn't die  

Pour la première fois depuis des mois, Regina se sentait légère, comme... libérée d'un poids. Certes, ce n'était pas celui de la culpabilité... Car ce poids, oui, la rongeait et elle le savait... Tout comme elle avait conscience de la noirceur qui avait pris possession de son cœur. Néanmoins, Henry l'aidait énormément à se sentir plus... humaine ? C'était sans doute le mot juste, humaine.

« Je serai contente de vous voir demain matin. »

Regina lui sourit. Puis elle se tourna vers son fils... Elle perdit quelque peu la notion du temps en le regardant sourire. Il avait grandit si vite, elle semblait le redécouvrir pour la première fois... Un enfant intelligent, vif et réfléchi... Elle était si fière de ce qu'il était devenu, si fière... Elle aurait aimé pouvoir dire que c'était grâce à elle mais malheureusement, ces derniers mois lui ont prouvé qu'elle n'était pas la mère idéale, qu'elle n'était que... la méchante reine.

Elle soupira à cette pensée et tenta de la chasser de son esprit : son fils était pourtant bel et bien là et... il l'avait à nouveau appelée maman. Que pouvait-elle demander de plus ? Après Daniel, il était devenu la seule personne qu'elle aimait... la seule.

« Je vous attendrais avec le café... et le chocolat ! »

Emma souriait, un peu nerveuse. Regina sursauta en entendant ces mots. Peut-être que la proposition de la brune n'était pas une si bonne idée. C'est vrai, après tout, qu'auraient-elles à se dire ? Peut-être que ce sourire cachait une gêne... Mais Henry semblait si heureux que Regina ne pouvait plus se rétracter.

« Chouette ! »

Henry s'en alla ensuite à l'étage et le maire ne l'en empêcha pas, elle était heureuse qu'il décide de retrouver ses marques de lui-même. Mais cela l'obligeait également à rester seule avec Emma. Et elle n'avait rien à dire à la fille de sa pire ennemie.
Un silence pesant commença à envahir la pièce et Regina se demandait si elle ne devait pas le rompre quand soudain, le ventre de la blonde se manifesta de manière peu discrète. Regina la regarda avec un petit sourire tandis qu'Emma haussa les épaules, l'air penaude. Cette moue lui réchauffa étrangement le cœur, elle lui rappelait... Henry. Oui, il avait le même air lorsqu'il était dans une situation qui le gênait. Et la brune trouva cette réaction de la part d'Emma touchante.

« Hmm, Henry m'a dit que vous étiez la meilleure des cuisinières.  »

La meilleure des cuisinières. Belle tentative Miss Swan, belle tentative.

« Je... hmm... » bredouilla-t-elle.

Que pouvait-elle lui répondre ? C'était une conversation banale, comme elle aurait pu en avoir avec la voisine. Quelque chose de commun et pourtant, cela lui semblait extrêmement complexe avec Emma Swan... Tout était devenu compliqué depuis qu'elle était venue habiter à Storybrooke... Tout.

Soudain, Emma pris sa main dans la sienne et entrelaça ses doigts dans ceux de la brune, hébétée.

« Je suis contente... que vous fassiez de nouveau partie de sa vie.  »

Aucun son ne pu sortir de la bouche de Regina. Etait-ce une ruse ? Un pièce ? Une manière de trouver sa faiblesse ? Cela n'en avait pas l'air... Toutes ces questions passaient à travers ses yeux et la blonde dû le sentir car elle enserra un peu plus fort sa main... Mains que Regina ne retira pas. Elle se contenta de la regarder, de la sonder.

« Je... Vous... faites partie de la famille.  »

Ce regard... ces mots. Regina s'autorisa un soupire. Elle ne savait quoi ajouter. Une famille ? C'était une idée impensable. La famille Charming-Swan-Mills ? Quelle drôle d'idée ! Et que ferait-elle parmi eux ? La pièce rapportée ? Non, ils ne pourraient jamais être une famille, c'était évident.
Et pourtant... pourtant cette phrase lui réchauffait le cœur. Et si... ?

Henry dévala les escaliers puis se ravisa sur la fin, se rappelant des recommandations de sa mère. Il trottina vers les deux femmes et bondit joyeusement en souriant.

« Bon alors ! On mange ? »

Lorsqu'elles entendirent le garçon descendre, les deux jeunes femmes se séparèrent automatiquement, Regina arrachant sa main de celle d'Emma.
Il était temps de passer à table.



« CODEE PAR SLOAN »

_________________

The Evil Queen
All of my memories keep you near... In silent moments, imagine you'd be here. All of my memories, keep you near... The silent whispers, silent tears.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The Savior
Pommes : 277
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: Re: sun hasn't died • PV Mar 19 Nov - 17:53


SUN HASN'T DIED

- The Swan Queen -

Elle aurait voulu se justifier, peut-être se trouver une excuse. Mais elle ne pouvait que presser cette main, ô combien ensanglantée par le passé. Elle ne comprenait pas pourquoi elle s'attachait autant à cette poigne, ni pourquoi cela devait être Regina. Quelque chose ne collait pas chez elle ; voilà la seule explication qui lui venait. Comment aurait-elle pu l'expliquer autrement ? D'ailleurs, elle n'était pas certaine de vouloir en savoir davantage. Pourtant son corps s'irriguait à proximité du sien. Elle le sentait ; c'était cette sensation lorsque son épaule effleurait la sienne, son regard quand il se plongeait dans le sien, comme un gouffre dans lequel elle se perdait. Elle déglutit, cherchant à gagner ne serait-ce qu'un peu de contenance.
- Hum.. je..
Henry tourbillonna dans la pièce telle une tornade, faisant reculer maladroitement Emma. Un frisson de désapprobation remonta le long de son épiderme, tandis qu'elle quittait, étrangement à contre cœur, ce contact si rassurant. Elle aurait voulu protester, mais seul un grognement frustré s'extirpa de sa gorge. Un sourire un tantinet crispé s'articula alors sur ses lèvres.
- Oui gamin, allons manger.
Elle souffla, la tête légèrement inclinée vers l'arrière. Décidément, la soirée promettait d'être... compliqué. Le mot n'était sans doute pas adéquat, en réalité, il semblait bien loin de la vérité. Pourquoi fallait-il que tout soit aussi difficile avec elle ? Pourquoi !? Elle se serait bien insurgée si les prunelles inquiètes de son fils n'avaient pas croisé les siennes. Elle tenta de dissimuler son trouble, mais il la devança :
- Emma, ça va ?
Elle se retrouva bien vite perdue entre deux paires d'yeux insistantes. Tour à tour, elle contempla ces visages en cet instant si semblables. Cette ressemblance la fit sourire malgré elle, si bien qu'elle en oublia presque l'interrogation qui lui était adressé.
- Emma ?
Merde ! Elle qui pensait pouvoir occulter la question, voilà que Henry persistait. Elle glissa une main dans sa chevelure éparse qu'elle ébouriffa affectueusement.
- Je vais bien.
Son estomac signifia une seconde fois sa présence et elle laissa échapper un léger rire.
- J'ai seulement faim.
Bien sûr, tout le monde y croyait ! Elle préférait ne pas s'en formaliser, tant qu'ils faisaient au moins semblant...

A nouveau, Henry s’éclipsa. Emma suivit alors la mairesse jusqu'à la cuisine, espérant être utile, sans pour autant avoir à mettre la main à la pâte. Pas qu'elle n'aimait pas cuisiner mais... non, en réalité elle détestait cela, en plus d'être aussi impotente qu'une adolescente. Il fallait l'avouer, personne n'avait pris le temps de lui transmettre quoi que ce soit à ce niveau. Encore fallait-il pour cela avoir des parents, ou tout du moins, ce qui s'apparentait à une famille. Un soupire lui échappa, tandis qu'elle préférait chasser les souvenirs d'une enfance morcelée.
- Vous avez besoin d'aide ? demanda-t-elle, avant d'ajouter, légèrement amusée : Enfin, tant que cela ne touche pas à la nourriture. J'aurai bien trop peur de marcher sur vos plates-bandes avec mes talents de cuisinières hors paire !
L'humour n'avait jamais tué personne, si ? Alors elle lui adressa un large sourire, se tenant aussi droite qu'un « i », fière comme un paon. Peut-être parviendrait-elle à détendre l'atmosphère ainsi ? Mais c'était malgré elles, elle le savait. Quelque chose planait ; une accumulation de non-dits, de faux-semblants et d'incertitudes. Elle remonta ses cheveux en une queue de cheval grâce à l'élastique qu'elle gardait sans cesse autour du poignet, prête à retrousser ses manches s'il le fallait, comme si cette soirée n'était en vérité qu'un éternel combat.




_________________

BORN TO DIE ✤ sometimes love is not enough when the road gets tough
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The Evil Queen Ѽ
Pommes : 600
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: Re: sun hasn't died • PV Mer 5 Mar - 23:31

« Regina & Emma »

Sun hasn't die  

La brune adorait voir son fils s'impatienter, les yeux pétillants, lorsqu'il avait faim. Enfin, en réalité, avant, cela l'exaspérait... Mais depuis qu'elle l'avait perdu, toutes les choses qu'il faisait l'intéressaient. Tout. Il était sa seule et unique attache, sa seule raison d'aimer, d'exister, de vivre.
Elle était retournée dans la cuisine tandis qu'Emma était en train de discuter avec son fils... leur fils. A cette pensée, son cœur se serra et ses mains se crispèrent sur le plan de travail. Emma... elle était revenue, elle lui avait repris son fils. A chaque instant, elle y pensait, elle ne pouvait oublier cette femme.

« Vous avez besoin d'aide ? »

Regina se retourna vivement, surprise d'entendre la blonde arriver derrière elle. L'espace d'un instant, elle s'était perdue dans ses pensées.
De l'aide ? Non Regina n'avait pas besoin d'aide, tout était déjà prêt pour le repas, il n'y avait plus qu'à sortir les lasagnes du four, et de préparer l'assaisonnement de la salade.

« Enfin, tant que cela ne touche pas à la nourriture. J'aurai bien trop peur de marcher sur vos plates-bandes avec mes talents de cuisinières hors paire ! »

Elle voulait l'aider... Qui l'eut cru ? Qui aurait pu penser qu'un jour, les deux ennemies seraient dans la même cuisine, non pas pour s’entre-tuer avec les couteaux mais pour... prendre un repas ensemble, toutes les deux. Enfin non, il y avait Henry, c'était lui la raison de ce repas !
Madame le maire allait ouvrir la bouche quand Emma, peut-être nerveuse, remonta délicatement ses cheveux en queue de cheval dévoilant sa nuque.

La brune déglutit doucement, discrètement, ne pouvant que se concentrer sur la peau nue de la blonde qui s'était rapprochée d'elle. La Sauveuse tourna la tête, pour regarder Henry, et là, Regina n'avait plus rien d'autre à voir qu'elle. Elle aurait pu sentir son parfum si...

« Hmmm... Heum... bien, hmmm... Miss Swan, je ne mets pas en doute vos talents mais... » elle détourna son regard. « Tout est prêt, il n'y a plus qu'à apporter les plats sur la table. »

Elle alla vers le frigo et en sorti le saladier, qu'elle assaisonna avec soin. Une fois remuée, elle déposa la salade près d'Emma et lui décocha un sourire en coin.
Elle alla ensuite vers le four, en sorti élégamment les lasagnes, et les déposa dans un plat.

« Vous désirez du vin avec votre repas ? » murmura-t-elle, plongeant ses yeux dans ceux de la blonde.



« CODEE PAR SLOAN »

_________________

The Evil Queen
All of my memories keep you near... In silent moments, imagine you'd be here. All of my memories, keep you near... The silent whispers, silent tears.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The Savior
Pommes : 277
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: Re: sun hasn't died • PV Ven 14 Mar - 20:28


SUN HASN'T DIED

- The Swan Queen -

Emma détourna à contre cœur, elle devait l'admettre, les yeux. Henry venait d’apparaître une nouvelle fois, sautillant d'impatience et d'enthousiasme. S'efforçant de sourire, malgré le nœud qui se resserrait délicieusement au creux de son estomac lorsque Regina était là, elle hochait la tête au jeu que son fils lui présentait. Elle le contemplait tendrement, comme si ce petit bonhomme, était à lui seul la huitième merveille du monde. La ressemblance qu'il possédait avec sa mère adoptive était, en réalité, frappante. C'était dans la gestuelle, la manière de parler, ou bien les mimiques qu'il pouvait afficher quelques fois. Le sourire d'Emma s'élargit, tandis qu'elle reportait son attention sur Elle. Silencieusement, elle ne put s'empêcher de la suivre du regard lorsqu'elle s'éloigna vers le réfrigérateur. De cette manière, elle accompagna chacun de ses mouvements, détaillant avec émerveillement chaque courbe, chaque petite grimace. La main de Henry contre son avant-bras la fit cependant sursauter.
- Emma... pourquoi est-ce que tu regardes maman comme ça ?
Elle écarquilla légèrement ses yeux, prise de court par cette question quelque peu saugrenue. Elle resta un long moment muette comme une carpe, puis s'abaissa au niveau de son fils. Plaçant ses mains autour de son oreille, elle chuchota quelques mots qui firent sourire ce dernier. Puis, ne parvenant à dissimuler ses joues rougies par son aveu, elle prit place à table. Elle se fit violence pour ne pas regarder Henry qui, lui, affichait un air idiot et béat. Elle espérait, cela dit, que tout ceci avait échappé à la vigilance de Regina. Comment pourrait-elle se justifier ? Et, dire la vérité était une chose qu'elle ne pouvait envisager. Au lieu de cela, elle se perdit dans ses grandes prunelles brunes, le cœur étrangement serré. Il lui semblait que le temps s'arrêtait, chaque fois davantage, lorsqu'elle plongeait ainsi en elle. Ses lèvres pourpres l'attirèrent une fraction de seconde, comme un papillon autour d'une flamme, mais elle les délaissa bien vite.
- Oui... Oui, merci.
Elle inspira discrètement, craignant de ne pas avoir assez d'oxygène. Il y avait toujours ce sentiment oppressant et suffoquant lorsque Regina se trouvait non loin d'elle. Elle n'aurait su expliquer ce qui, d'ailleurs, enserrait son être à chaque fois qu'une certaine proximité s'installait entre elles. Pour dire vrai, elle n'essayait pas non plus d'y poser des mots. Tout avait toujours été pour le moins, compliqué, avec Regina. Alors, elle en déduisait que cette fois encore, les choses restaient confuses.

Un silence, ambigu et embarrassé, s'était installé depuis qu'ils se trouvaient désormais tous les trois à la même table. Emma ne pouvait s'empêcher de gigoter, ne sachant réellement de quelle manière se tenir face à eux, face à Elle. Elle croisait, décroisait les jambes, resserrait nerveusement l'élastique qui retenait ses cheveux, ou, encore, se mordait la lèvre. La situation avait quelques teintes surréalistes. Qui, un jour, aurait pu croire qu'ils se retrouveraient là, tous les trois, attablés sagement ? Elle aurait pu en rire. Mais, au lieu de cela, elle attrapa sa fourchette, qu'elle fit tourner entre ses doigts.
- Alors, nous sommes enfin une famille, pas vrai ? demanda subitement Henry
Emma releva vivement la tête vers Elle. Silencieuse, elle se contenta simplement de lui adresser un regard pleins d'espoir et de tendresse. Une famille. Pourquoi pas...




_________________

BORN TO DIE ✤ sometimes love is not enough when the road gets tough
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The Evil Queen Ѽ
Pommes : 600
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: Re: sun hasn't died • PV Mer 19 Mar - 2:04

« Regina & Emma »

Sun hasn't die  

« Oui... Oui, merci. »

Quelle ironie, si elle avait cru qu'elle boirait un verre de vin avec son ennemie un jour. Oh oui, il leur était déjà arrivé de boire un verre... Un. Le jour de leur rencontre, et c'était une façon pour Regina de montrer qui avait le pouvoir, qui dominait. On voit aujourd'hui où ça l'a amenée.

La blonde semblait gênée, mal à l'aise. Et c'était compréhensible puisqu'elles se retrouvaient là, toutes les deux, l'une en face de l'autre... Enfin, toutes les deux, pas tout à fait.

« Alors, nous sommes enfin une famille, pas vrai ? » demanda gaiement Henry.

Oui, les enfants disent toujours ce qu'ils pensent, sans réfléchir. Les mots sortent plus vite que leurs pensées. Et pourtant, c'est bien souvent la vérité n'est-ce pas ?
Les deux jeunes femmes étaient interloquées, étonnées de la répartie du petit brun. Aucune d'entre elles n'osait parler, n'osait faire sortir le moindre son. D'ailleurs, qu'auraient-elles pu dire ? Ce n'était pas une question si facile que ça en avait l'air. Elles ne pouvaient pas juste répondre pas « oui » ou « non ». Rien n'était simple pour elles, pour eux, pour tout le monde. Rien.
Mais le silence devenait pesant, malgré le hochement de tête d'Emma. D'ailleurs qu'est-ce que cela voulait dire ? La blonde se dédouanait de toute responsabilité, c'était bien son genre ! Encore une fois, Regina devait jouer l'autorité...

« Et bien... Oui Henry, tu fais bien d'en parler. Tu seras toujours mon fils, tu le sais n'est-ce pas ? » Il acquiesça d'un hochement de tête en mangeant son plat. « Et bien entendu, tu es également le fils de Miss... enfin, tu es son fils également. » ajouta-t-elle en regardant la blonde. « C'est avec elle que tu vivras désormais mais tu seras toujours le bienvenu ici... toujours. »

Elle se redressa un peu sur sa chaise, gardant son aplomb légendaire, et lui sourit. Qu'aurait-elle pu lui dire d'autre ? Elle avait déjà pensé à ce que serait sa vie si la mère biologique de son fils revenait. Oui, elle savait très bien ce qui se passerait : elle perdrait Henry parce qu'il ne l'aimait pas et cela serait la fin de sa possibilité de happy ending. C'était, selon elle, la seule option possible. Et pourtant... pourtant son fils, leur fils, voyait les choses autrement.

La brune se leva pour resservir Henry et Emma, bien qu'ils n'aient pas finis, preuve de sa perdition naissance. Elle ne savait plus quoi faire, quoi dire, comment gérer cette tension.
Ses mains... elles tremblaient... elles n'étaient pas sures... et c'est ainsi qu'elle en renversa une bonne partie sur Emma, l

« M-Miss Swan je suis confuse... Venez je... je vais vous donner une chemise de rechange... »

Elle aurait voulu qu'Emma commente la demande d'Henry... Bien joué Regina !


« CODEE PAR SLOAN »

_________________

The Evil Queen
All of my memories keep you near... In silent moments, imagine you'd be here. All of my memories, keep you near... The silent whispers, silent tears.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The Savior
Pommes : 277
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: Re: sun hasn't died • PV Jeu 20 Mar - 17:20


SUN HASN'T DIED

- The Swan Queen -

Emma détourna les yeux. Une douleur, infime, lui enserrait le cœur. Elle n'était pas certaine d'en comprendre réellement la nature. Pourtant, au fur et à mesure que Regina répondait à la question de leur fils, elle sentait cet étrange pincement se faire plus abrupte. Elle ferma quelques instants les paupières. Peut-être n'était-ce pas la réponse qu'elle attendait. Mais, que désirait-elle finalement ? Cette interrogation résonna au creux de son esprit volubile, lui rappelant implicitement qu'elle n'avait rien à attendre de cette femme. Après tout, elles n'étaient rien l'une pour l'autre ; pas même des amies. Elles étaient... rien du tout. Cette évidence la fit grimacer, tandis qu'elle reportait de nouveau son attention vers le fond de son assiette. Sans y répondre, elle pouvait sentir le regard insistant de Henry, comme s'il attendait une réaction de sa part, mais elle ne fit rien. Que pouvait-elle bien ajouter après cela ? D'une certaine manière, Regina avait été claire ; ils ne seraient jamais une famille, ils ne seraient rien. Elle s'insurgea secrètement. Cette boule, douloureuse, qui lui broyait la gorge était insensée. Un soupire franchit alors la barrière de ses lèvres ; las et, étonnamment triste. Un coup contre sa jambe, cependant, lui fit relever la tête. Henry fronçait ses sourcils, visiblement en attente d'une quelconque répartie, mais elle haussa simplement les épaules. Elle aurait pu, effectivement, ajouter quelque chose. En réalité, elle aurait eu beaucoup à dire. Seulement, une petite voix lui intimait l'ordre de se taire. Et, peut-être était-ce la meilleure des choses à faire.

Un léger son s'extirpa de sa gorge, mêlant surprise et douleur, lorsqu'une cuillerée de lasagnes atterrit sur sa chemise blanche. Elle se mordit la lèvre. La brûlure contre son abdomen la fit geindre discrètement. Henry, lui, étouffa un hoquet amusé derrière ses doigts. Emma poussa un juron, puis se releva subitement. La nourriture tomba alors sur le sol, laissant une belle trace jaunâtre derrière elle. Elle s'efforça de sourire malgré tout, face au visage visiblement déconfit de Regina.
- Ça va. Ce n'est rien...
Elle fusilla son fils du regard, alors qu'il ne dissimulait plus son hilarité, et suivit finalement l'ancienne Reine à l'étage. Silencieuse, elle resta un long moment sur le seuil de la porte, contemplant la décoration sobre, mais très élégante de la chambre. Une appréhension qu'elle ne comprit pas la fit déglutir, lorsque son regard s'arrêta sur le lit impeccablement tiré. Elle arqua un sourcil, et, sans vraiment réaliser l'impact de ses mots, prit la parole :
- Était-ce une tactique pour que je me retrouve dans votre chambre sans chemise ?
Son rire, légèrement nerveux, résonna alors. Quelle idiote ! Elle baissa les yeux, rougissant furieusement malgré elle. Mais pourquoi avait-elle été dire une chose pareille ?
- Hum... je...
Préférant ne pas aggraver davantage son cas, Emma déboutonna maladroitement sa chemise. En réalité, elle se sentait affreusement confuse et gênée. Elle retira alors le vêtement tâché et, put constater que sa peau avait quelque peu rougie sous la chaleur des lasagnes. Elle fit une petite moue, effleurant la chair encore sensible, puis reporta enfin son attention vers Regina.
- Si vous avez, un vieux tee-shirt fera l'affaire.




_________________

BORN TO DIE ✤ sometimes love is not enough when the road gets tough
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The Evil Queen Ѽ
Pommes : 600
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: Re: sun hasn't died • PV Jeu 20 Mar - 19:13

« Regina & Emma »

Sun hasn't die  

« Ça va. Ce n'est rien... »

Elle ne pu s'empêcher de sourire en coin en entendant son fils pouffer. Elle lui lança un clin d'oeil discret que seuls eux deux pouvaient voir. Si Emma l'avait vu, elle lui en aurait d'autant plus voulu. Elle savait bien que la blonde était extrêmement susceptible et cela se prouvait, à en juger par son regard noir vers Henry.

« On revient tout de suite Henry, ne bouge pas. »

Elle montra ensuite le chemin à la blonde, montant gracieusement les escaliers en souriant toujours, se rappelant de son erreur. Et étrangement, elle était soulagée car elle avait évité la gêne qu'elle ressentait à table, au moment de répondre à la question d'Henry. Elle secoua la tête pour chasser ces idées. Elle avait répondu, elle avait donné sa réponse... ce n'était peut-être pas la bonne, mais c'était celle qui était sorti à ce moment précis.

Une fois dans la chambre, Regina soupira en s'approchant de son armoire, cherchant un chemisier à donner à Emma. Car oui, c'était la raison pour laquelle elles étaient montées dans sa chambre...

« Était-ce une tactique pour que je me retrouve dans votre chambre sans chemise ? »

Oui, il fallait en effet qu'Emma change de chemise parce qu'elle avait été tachée de sauce tomate et... attendez... Quoi ?! Avait-elle bien entendu ? Le rire nerveux d'Emma ne la rassura pas et elle fronça les sourcils en se retournant.

« Je vous demande pardon ?! »

Emma... Quelle farceuse ! Elle avait toujours un côté bout-en-train... Quel humour ! Oui, de l'humour, c'était forcément de l'humour n'est-ce pas ? Alors pourquoi rougissait-elle légèrement ? Et pourquoi cela la mettait en colère ?

« Hum... je... »

Ca c'est de la répartie Miss Swan. Oui, vraiment, ça c'était envoyé. Une jolie phrase pleine de sens, une belle excuse, des arguments.
Regina mis ses mains sur ses hanches et la regarda d'un air sévère. A ce moment-là, Emma baissa les yeux en rougissant et commença à déboutonner sa chemise... lentement. Et la brune resta là, sans bouger. Elle était comme, hypnotisée, les yeux dans le vague.
Le chemisier tomba sur le sol et Emma se retrouva en sous-vêtements puis leva le tête vers Regina qui se racla la gorge.

« Si vous avez, un vieux tee-shirt fera l'affaire. »

Cette phrase la fit sortir de sa torpeur. Et elle eut un rictus.

« Un... vieux t-shirt ? Êtes-vous sérieuse Miss Swan ? Pensez-vous réellement que j'aurais un vieux t-shirt à vous prêter ? »

Elle se retourna alors vers son armoire et en sortit une chemise aux manches mi-longues noire. Elle pensait que cela irait parfaitement bien à la blonde. La maire la retira donc de son cintre et l'apporta à Emma.
Elle aperçu ensuite la rougeur sur son abdomen et se rappela les événements. Elle se sentit coupable et frôla du bout des doigts sa « blessures » avant de les retirer expressément. Elle releva la tête, tendit la chemise à Emma.

« Désolée pour... ça. »


« CODEE PAR SLOAN »

_________________

The Evil Queen
All of my memories keep you near... In silent moments, imagine you'd be here. All of my memories, keep you near... The silent whispers, silent tears.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The Savior
Pommes : 277
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: Re: sun hasn't died • PV Sam 22 Mar - 14:17


SUN HASN'T DIED

- The Swan Queen -

Aussi petite qu'une fillette, là, les bras ballants au milieu de la pièce, Emma regardait la pointe de ses chaussures. Elle n'aurait su exprimer ce qui la rendait aussi mal à l'aise. Peut-être était-ce cette immense chambre, aussi froide que la nuit, ou bien son début de nudité qui, malgré elle, lui faisait refermer ses bras autour d'elle. Elle n'était pourtant pas d'une grande pudeur ; son séjour en prison s'était chargé de faire céder ses dernières inhibitions depuis longtemps. Seulement, en cet instant, un sentiment qu'elle ne comprenait pas la faisait rougir de timidité. Aussi embarrassée qu'une adolescente face à son premier amant, elle grimaça lorsqu'un frisson remonta désagréablement sa colonne vertébrale. Elle voulut reculer, cherchant à fuir une réalité qu'elle s'efforçait de repousser, mais son corps s'évertua à ne pas bouger d'un cil. Elle se maudit, étourdie par cette vague contradictoire qui semblait l’assaillir inexorablement. Un hoquet nauséeux la surprit, la poussant à plaquer une main hésitante contre ses lèvres entrouvertes. Qu'est-ce qui secouait son être de la sorte ? Pourquoi le sentait-elle se nouer, là, au creux de son estomac, libérant une brûlure équivoque ? Elle inspira bruyamment, happant cet oxygène tant recherché. Il y avait, dans cette scène, dans la vision de ce lit parfaitement tiré, de cette femme droite et fière face à son armoire, un sentiment, une appréhension qu'elle ne saisissait pas.
- Je voulais simplement dire que...
Mais les mots se dérobèrent. Les yeux quelque peu écarquillés, comme si elle s'était retrouvée face à un fantôme, Emma contemplait la main de Regina, désormais ramenée le long de son corps. Le contact avait été bref, aussi fragile et léger que la caresse d'une aile de papillon. Au départ, elle avait cru à une élucubration fantasque de son esprit mais, lorsque l'ancienne Reine avait abaissé son bras, elle n'avait pu le nier ; Elle avait effleuré son abdomen, sa peau légèrement rougie par sa maladresse. La différence de température entre sa main glacée et la chaleur de sa blessure avait délivré un soupire de soulagement qu'elle n'avait pu contenir.
- Je... merci.
Elle saisit le vêtement, sans détourner son regard du sien. Silencieusement, elle s'accrochait à ses prunelles brunes. Il y avait, au creux d'elles, une lueur qui apaisait les secousses imperceptibles de ses membres. Elle esquissa alors un sourire, sans comprendre réellement la nature de ce dernier, puis couvrit finalement ses épaules dénudées. Les effluves, familières, du tissu envahirent son air. Elle s'y lova, inconsciemment, les paupières désormais closes.
- Merci, répéta-t-elle.

Emma dissimula sa peau pâle ; boutonnant la chemise noire. Au loin, elle perçut son reflet dans le miroir qui se trouvait là et, ne put s'empêcher d'incliner légèrement sa tête blonde. Le vêtement, étroit et, d'une élégance qu'elle n'avait pas l'habitude de revêtir, contrastait avec son jean un peu plus décontracté. Elle bomba le torse, cherchant à se grandir, à paraître un tant soit peu plus élégante.
- Je suis contente. Le repas se passe bien et... c'est important, pour Henry.
Pour Henry...




_________________

BORN TO DIE ✤ sometimes love is not enough when the road gets tough
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The Evil Queen Ѽ
Pommes : 600
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: Re: sun hasn't died • PV Mar 25 Mar - 20:41

« Regina & Emma »

Sun hasn't die  

« Je suis contente. Le repas se passe bien et... c'est important, pour Henry. »

Un soupire. Puis deux. Tout se passait bien, Henry était heureux, il avait ses deux mères, Regina voyait son fils, Emma... et bien, qu'est-ce qu'Emma voulait exactement ? Pourquoi avait-elle voulu organiser ce repas ? Pourquoi avait-elle toujours besoin de jouer les sauveuses ?
Regina était fière, elle n'avait besoin de personne ou du moins, c'est ce qu'elle pensait. Et ce repas ensemble lui donnait l'impression d'une faveur... un « cadeau » afin de lui faire plaisir, pour être « gentille ». Et cette idée la rendait folle de rage. Elle ne voulait pas de charité « affective » !

« Oui, un repas... tranquille... Néanmoins, cela ne change rien au fait que, comme je l'ai dit à Henry... » Elle la regarda droit dans les yeux, consciente des mots qu'elle allait prononcer.

Bien sûr, elle l'avait dit à Henry. Ce n'est pas pour autant que tout était si simple. D'ailleurs, rien n'était simple dans sa vie, dans leur vie. Plus rien ne pouvait être simple puisque la malédiction avait été brisée, que son « fils » avait retrouvé sa vraie mère, et sa vraie famille. Oui, la famille « Charming », et pas la famille Mills. Voilà, c'était ça. Elle n'était plus sa famille.
La famille, un mot si simple, si... facile à prononcer. Et pourtant, c'était un concept qu'elle avait du mal à concevoir. Parce qu'elle avait eu une « famille » plutôt originale. Une famille bien loin des clichés habituels : l'affection, le soutien, l'amour... Oh bien sûr, il y avait eu son père, son cher et défunt père... Non, elle n'avait plus envie de s'en rappeler. Il était la seule trace d'une vraie famille et il n'était plus.

« ... nous ne sommes pas une famille. Nous ne pouvons pas être une famille. VOUS êtes une famille et... c'est sans doute mieux ainsi. »

Tout avait été dit. C'est ce qu'elle souhaitait, ce qui était normal selon elle... et pourtant. Elle ressentait un certain... « quelque chose » au fond d'elle-même. Comme une gêne, un mal-être. Comme si... elle allait le regretter.



« CODEE PAR SLOAN »

_________________

The Evil Queen
All of my memories keep you near... In silent moments, imagine you'd be here. All of my memories, keep you near... The silent whispers, silent tears.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The Savior
Pommes : 277
Né(e) le : 05/03/2013

MessageSujet: Re: sun hasn't died • PV Dim 30 Mar - 16:31


SUN HASN'T DIED

- The Swan Queen -

Emma recula. Les mots qui résonnaient autour d'elle ressemblaient à une sentence. Elle grimaça, une main douloureusement pressée contre son estomac. Elle n'aurait su, une fois encore, exprimé ce qui lui brisait visiblement le cœur à cet instant. Et, bien que cette image lui semblait plus que ridicule, elle ne pouvait le dire autrement. Elle avala bruyamment sa salive, remuant sa petite tête blonde, tandis que son cerveau refusait d'admettre les paroles de Regina. Dans son fort intérieur, elle s'obstinait encore à croire qu'elles pouvaient être une famille ; toutes les deux, avec Henry. Elle écarquilla alors les yeux. Bien évidemment, elle comptait également les autres dans la balance. Comment aurait-elle pu les oublier ?... Une nouvelle fois, elle entreprit d'ajouter de la distance entre l'ancienne Reine et elle. Cette délicieuse évidence s'insufflait en elle, comme l'aurait fait un poison venimeux dans les veines. C'était... absolument ridicule ! Elle papillonna des yeux, puis serra finalement les dents. Elle ne parvenait plus à contenir le ressentiment qui, faisait doucement trembler ses membres désormais. Elle soutint alors son regard, le visage devenu aussi froid que le marbre.
- Vous avez raison. Nous ne serons jamais une famille. VOUS, ne ferez jamais partie de cette famille !
Elle se voûta légèrement vers l'avant, le cœur serré par une émotion jusque là inconnue. Pourquoi avait-elle... mal ? Pourquoi est-ce qu'elle... Ses yeux s'embuèrent de larmes. Il n'y avait aucune peine à travers son regard, seulement une colère profonde et douloureuse. Sa peau réclamait un contact qu'elle tentait encore de réprimer Qu'aurait-elle bien pu faire dans un sens ? La bousculer ? La frapper ? L'étreindre ?... Mais rien de tout cela n'avait de sens, rien.
- Je suis vraiment... stupide pour penser que...
Elle bascula sa tête vers l'arrière, laissant un long et bruyant soupire lui échapper.
- Pourquoi... pourquoi est-ce qu'il faut toujours que vous compliquiez les choses ? Ça pourrait être simple, vous savez. Mais la vérité, c'est que vous êtes... une trouillarde Regina ! Vous avez peur des autres, peur de souffrir, peur de vivre. Seulement, vous savez Madame Le Maire, les autres ne vous fuient pas parce que vous êtes la Méchante Reine, mais parce que vous êtes froide et... et amère. Vous vous excluez vous même. Cette solitude... vous ne la devez qu'à vous même, comme la fuite d'Henry...
Soutenant maladroitement son regard, Emma se mordit la lèvre. Bien que son énervement prenait de l'ampleur, elle ne put s'empêcher de regretter ces derniers mots. L'évocation d'Henry était une attaque facile. Mais cela avait été malgré elle, comme si une part d'elle avait voulu lui rendre... la pareille. Un grognement, presque animal, résonna dans le creux de sa gorge.
- Mais... peut-être que je me trompe finalement. Peut-être que vous êtes réellement aussi mauvaise et insensible que les autres le disent.
Un dernier regard, un énième, lourd de sens, et elle s'échappa de cette conversation insensée. Elle s'empressa de récupérer ses affaires, face à un Henry décontenancé.
- Viens, on s'en va.
- Mais Emma qu'est-ce qui...
Le coupant dans l'interrogation qu'elle sentait poindre, Emma se contenta d'attraper la main de son fils.
- On y va.
Ainsi, elle quitta la demeure, sans adresser la moindre attention à Regina, le cœur étrangement trop lourd pour se confronter à elle, encore une fois...




_________________

BORN TO DIE ✤ sometimes love is not enough when the road gets tough
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: sun hasn't died • PV

Revenir en haut Aller en bas

sun hasn't died • PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» The day the music died
» Manu Denis - our friend has died 25.04.2012
» Noël Russe
» The Day the Music Died
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forbidden Fruit :: Storybrooke :: Habitations :: Regina's House-